Actualité du 05/02 au 09/02

Publié le 12 février 2018 Mis à jour le 12 février 2018

Visite du président Macron en Corse, l'accord du gouvernement CDU-CSU en Allemagne, la baisse du niveau de vie des Français, Orelsan sacré meilleur artiste masculin, la réforme d'accès à l'Université adoptée par le Sénat, l'ouverture des JO à Pyeongchang... On vous dit tout dans notre revue de presse hebdomadaire !

[POLITIQUE]

► Visite d'Emmanuel Macron en Corse: rejet des principales revendications nationalistes

Le président de la République accepte de reconnaître la spécificité corse dans la Constitution. Toutefois, il a opposé une fin de non-recevoir sur les autres exigences des dirigeants politiques corses. Le déplacement sur l’île aura été l'occasion pour le Président de réaffirmer l’autorité de l’État, alors que les revendications des nationalistes reprennent de la vigueur depuis les élections régionales. Emmanuel Macron assure que « la Corse est au cœur de la République ». Il a commencé par rejeter une à une les revendications des nationalistes en justifiant ces refus : tout d'abord, le statut de résident, en raison de l'« impasse juridique » qu'il représente ; la refonte du régime fiscal, car « si une liberté pouvait être donnée à la Corse de mettre en place de nouvelles taxes, il y aura[it] en contrepartie une baisse des dotations de l’État » ; la co-officialité de la langue corse, puisqu'« il y a une langue officielle : le français » ; le rapprochement des prisonniers, car il n'a pas été évoqué précédemment. La seule revendication qui n'a pas été refusée a été celle portant sur la possibilité d’inscrire la Corse dans la Constitution. Pour le président, ce souhait est une « marque de confiance, la volonté d’un ancrage fort dans la République ».
Puis il a annoncé des mesures sécuritaires (tolérance zéro pour la délinquance et le trafic de drogue), sanitaires (construction d’un nouvel hôpital à Ajaccio et rénovation de celui de Bastia), technologiques (couverture en 4G accélérée) et sociales, notamment pour le logement (aide de l’État pour finaliser la couverture urbaine).

Mots-clés : #Macron #Corse #Coofficialite

Pasquale Paloli (1753-1839), figure du nationalisme corse
(tableau par William Beechey vers 1910. Wikimedia Commons/domaine public)


► Législatives partielles : Coup dur pour LREM
Les candidats LR dans le Val d’Oise (Antoine Savignat) et à Belfort (Ian Boucart) se sont imposés, dimanche 4 février 2018, lors de législatives partielles face à 2 adversaires LREM. La participation a été plus faible qu’au premier tour. Les Républicains veulent voir dans ces victoires un « message clair » envoyé à Emmanuel Macron et au gouvernement. Selon le président du mouvement, Laurent Wauquiez, « la France du réel s’est exprimée » dans ces scrutins. De son côté, le parti présidentiel impute ces défaites à la très faible participation.

Mots-clés : #LegislativesPartielles #LREM #LR #Wauquiez

Nicolas Hulot accusé d'agression sexuelle
Mis en cause dans une affaire d’agression sexuelle, le ministre de la Transition écologique et solidaire dément toutes les accusations. Il est accusé par le magazine Ebdo, pour des faits qui remonteraient à 1997. L’article dévoile le témoignage de Pascale Mitterrand, petite-fille de l’ancien président. Sur BFM TV, Nicolas Hulot a reconnu l’existence de la plainte, classée sans suite. Ce dernier est l’une des personnalités préférées des Français et il est une pièce majeure dans le gouvernement Macron. L’ancien animateur a reçu les soutiens de Matignon et de l’Élysée. Tant qu’il n’y a pas de mise en examen, la question de la démission ne se pose pas, et Nicolas Hulot a affirmé qu'il resterait en poste. Toutefois, ces affaires d'abus sexuels embarrassent la majorité : Gerald Darmanin était soumis aux mêmes interrogations la semaine passée.

Mots-clés : #Hulot #Ebdo #AgressionSexuelle #Darmanin #PascaleMitterrand

► Police de sécurité au quotidien : Gérard Collomb dévoile son projet
Le ministre de l’Intérieur veut bouleverser les manières de travailler de la police, en accordant plus d’autonomie à l’échelle locale. C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. La refonte vise à alléger le fardeau des faibles effectifs avec un double objectif : revenir au cœur du métier (c’est-à-dire la lutte contre la délinquance) et retisser le lien avec la population. L’ancien maire de Lyon a exposé un plan de bataille censé libérer les énergies : la fin des tâches indues, qui endommagent le quotidien de 74 % des policiers et gendarmes ; une augmentation des effectifs avec 4 000 fonctionnaires en plus sur le terrain d’ici à la fin du quinquennat ; un allégement de la procédure pénale pour permettre de dégager des heures de travail ; un plan de numérisation des procès-verbaux ; la mise en place de 110 000 tablettes et de 10 000 caméras-piétons ; une autonomisation de la police à l'échelle locale. En outre, là où tout était centralisé depuis Paris, les chefs des services territoriaux se verront désormais confier la responsabilité de fixer leurs propres objectifs, conformes à la réalité du terrain. Gérard Collomb a également annoncé que, face aux trafics et aux incivilités, 1 300 policiers seront appelés en renfort au sein d’une soixantaine de quartiers, dits de « reconquête républicaine ». Les 30 premiers seront pris en comptes avant 2019.

Mots-clés : #Collomb #Police #Securite


► Aymeric Caron lance son parti
Pour les élections européennes de 2019, Aymeric Caron a créé le REV : le « Rassemblement des Européens pour le vivant ». Il s'agit d'un parti écologiste antispéciste qui militera notamment pour l’interdiction de la corrida, de la chasse, de la vivisection et la fin programmée de la viande.

Mots-clés : #Caron #REV #ElectionsEuropeennes


|INTERNATIONAL]

► Allemagne : l'accord de gouvernement CDU-CSU / SPD tiendra-t-il ?

Le 7 février 2018, la chancelière d'Allemagne Angela Merkel (CDU-CSU) et Martin Schultz, président du parti social démocrate (SPD) ont conclu, après de difficiles négociations, un accord de gouvernement de 177 pages qui prévoit une répartition des ministères. L'accord doit être ratifié par les deux partis (et au SPD par un référendum interne). Or, rien n'est moins sûr. L'accord est critiqué dans les deux camps. À la CDU, la répartition des portefeuilles fait débat, notamment l'attribution des finances à un membre du SPD, même s'il est très « modéré ». Au SPD, le fait que l'accord valide la positions restrictives de la droite (sous la pression de la CSU de Bavière) passe mal. La contestation émane de l'aile gauche, mais aussi de la branche jeune, les Jusos. Martin Schultz a d'ailleurs dû annoncer, le 9 février 2018, qu'il renonçait à occuper le poste de ministre des Affaires étrangères pour faciliter le vote du référendum qui est loin d'être gagné : les résultats seront connus le 4 mars.

Mots-clés : #Allemagne #Coalition #CDU #SPD #Merkel


Martin Shultz, président du SPD en mai 2017
© Raimond Spekking / CC BY-SA 4.0 (via Wikimedia Commons)


► Le Parlement européen hostile à l'élection transnationale
Le 7 février 2018, les eurodéputés ont rejeté à 368 voix contre 274 le principe de réserver une trentaine de sièges dans le Parlement européen, qui sera élu en 2019, à des listes transnationales. Ils devaient être pris, sur les 73 que vont libérer les Britanniques à la suite du Brexit, à des candidats issus de toute l’Union européenne, choisis indépendamment de leur nationalité, par les différents partis politiques européens. Cette proposition avait été formulée initialement par Emmanuel Macron. Elle ne remettait pas en cause l'élection de la très grande majorité des parlementaires européen·ne·s dans le cadre national, comme actuellement. Si le vote du Parlement européen n'est que consultatif, la décision doit être prise à l'unanimité par le Conseil européen. Mais il semble peut probable qu'elle soit réalisée. Cela apparaît comme un premier échec international pour Emmanuel Macron.

Mots-clés : #Macron #ParlementEuropeen #Europe


► Pour la Cour de cassation, un État étranger ne peut pas poursuivre en diffamation

L’arrêt rendu le 6 février 2018 par la chambre criminelle de la Cour de cassation estime « nécessaire dans une société démocratique » la « libre critique de l’action des États ou de leur politique ». Les États n'étant pas des particuliers, elle invalide toute poursuite de leur part fondée sur la diffamation (toujours possible pour des personnes physiques) en vertu de la loi de 1884 sur la presse. La juridiction suprême met un frein aux « poursuites bâillons », susceptibles de restreindre la liberté d’expression en obligeant les défendeurs à subir des procédures coûteuses et forcément déséquilibrées. L’arrêt de la Cour de cassation vient ainsi compléter la décision de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) qui, en 2002, avait condamné la France, à la suite d’une procédure intentée par le roi du Maroc contre Le Monde pour « offense à chef d’État étranger », abrogé en 2004.

Mots-clés : #PoursuitesBaillons #Etats #Diffamation


► Les Philippines et le Venezuela dans le viseur de la CPI ?

La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé, jeudi 8 février, l’ouverture de deux procédures d’examen préliminaire sur la guerre contre la drogue menée aux Philippines et sur les violences politiques qui ont cours au Venezuela. Dans un premier temps, la procureure de la CPI devra déterminer si elle est compétente avant de dire si elle ouvre une enquête ou si elle referme le dossier. Elle devra notamment déterminer s’il s’agit de crimes contre l’humanité ou de crimes de guerre et vérifier si ces crimes sont punis dans les deux pays visés, La CPI n’intervient qu’en dernier recours, lorsqu’un État n’a pas la volonté politique, ou les moyens, de conduire des procès. Mais il n'y a pas de délai : aucune conclusion n'a été rendue sur le dossier colombien ouvert en 2004.

Mots-clés : #CPI #Venezuela #Philippines


[ÉCONOMIE]

►Affiliation des Galeries Lafayette avec la FIB

Le 6 février 2018, la célèbre chaîne de magasins les Galeries Lafayette a annoncé, dans un communiqué, vouloir affilier 22 magasins de son réseau français à la Financière Immobilière Bordelaise (FIB), dont le propriétaire est Michel Ohayon, un homme d'affaires bordelais, propriétaire entre autres du Grand Hôtel de Bordeaux. La transaction devrait intervenir dans le courant du deuxième trimestre 2018. D'après ce même communiqué, ce projet n'aura « aucun impact sur l'emploi des 900 collaborateurs concernés ». À terme, les Galeries Lafayette exploiteraient 28 magasins en propre et 27 en affiliation. Cinq magasins du réseau font déjà l'objet d'une affiliation (Béziers, Langon, Menton, Perpignan et Rennes). Ceux concernés par la transaction avec la FIB sont : Agen, Amiens, Angoulême, Bayonne, Beauvais, Belfort, Besançon, Caen, Cannes, Chalon-sur-Saône, Chambéry, Dax, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Libourne, Lorient, Montauban, Niort, Rouen, Saintes, Tarbes et Toulon.

Mots clés : #GaleriesLafayettes # FIB #MichelOhayon


Action des Galeries Lafayettes, 1922. (Wikimedia Commons / domaine pubic)

► Le niveau de vie des Français en baisse
Mardi 6 février, l'observatoire Cetelem a publié son baromètre annuel sur le moral des consommateurs français. Et contrairement à ce que l'Insee affirme, les Français ont l'impression que leur pouvoir d'achat diminue — en témoigne la récente cohue provoquée par la promotion sur le Nutella chez Intermarché. 1200 Français ont été questionnés en 2017. Au total, 48 % des sondés estiment que leur pouvoir d'achat a diminué au cours des 12 derniers mois, et seulement 13 % ont perçu une hausse. Presque un consommateur sur deux est persuadé d'avoir moins d'argent, en dépit des mesures prises par le gouvernement : diminution des cotisations salariales, baisse du chômage, gel des hausses d'impôt, suppression de la taxe habitation… Cependant, certaines taxes sont en hausse, comme celle sur le carburant. Le prix de l'essence a un fort impact sur la perception de l'économie de son pays et de son pouvoir d'achat par le consommateur.

Mots-clés :#ObservatoireCetelem #Pouvoirdachat #Consommation #Carburant


► Suppression des cotisations sociales sur les heures sup d'ici 2020

Le 6 février, lors d'un « Facebook live » depuis Matignon, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé vouloir supprimer, d'ici 2020, les cotisations sociales sur les heures supplémentaires des employeurs et des salariés. Il a rappelé que cette mesure faisait partie des promesses de campagne d'Emmanuel Macron. Si « [les] marges de manœuvre dans le financement de la protection sociale » le permettent et si la croissance économique française reprend des couleurs, ce dispositif pourrait être mis en place plus tôt que prévu. Cette mesure s'inscrirait dans la lignée de celle prise par le président Nicolas Sarkozy sur la défiscalisation des heures supplémentaires — plus connue sous le slogan « Travailler plus, pour gagner plus ».

Mots-clés : #CotisationsSociales #HeuresSupplémentaires #TravaillerPlusPourGagnerPlus


► Wiko devient chinois
La marque française de téléphonie mobile « Wiko » a été rachetée par le constructeur chinois Tinno a annoncé ce dernier, jeudi 8 février. La marque chinoise était la principale actionnaire de Wiko (elle détenait 95 % de son capital) et a finalement racheté les 5 % restants aux fondateurs de la marque marseillaise. Le siège devrait rester dans la cité phocéenne et les 250 emplois devraient être maintenus. James Lin, président du groupes chinois, devient le président de Wiko. La marque française a percé sur le marché ces dernières années en proposant des smartphones de moyenne gamme avant d'élargir son offre, jusqu'à se hisser, en 2013, à la troisième place du marché tricolore des smartphones français.

Mots-clés : #Wiko #Tinno #Marseille #Smartphones


►Augmentation prochaine du prix du paquet de cigarettes
Le gouvernement l'avait annoncé : à terme, le prix du paquet de cigarettes s'élèvera à 10 euros. Déjà en novembre 2017, les fumeurs avaient pu constater une hausse de quelques centimes (30 centimes environ) du prix du paquet de cigarettes. À partir du 1er mars 2018, la deuxième étape sera enclenchée avec une augmentation de 1 euro du paquet de cigarettes, qui devrait donc atteindre plus ou moins les 8 euros. Ces hausses successives visent à décourager les fumeurs de consommer du tabac et, ainsi, à faire baisser le nombre de fumeurs en France. Le paquet de cigarettes à 10 euros ne devrait pas voir le jour avant novembre 2020… pour permettre aux fumeurs « de se préparer, de trouver les moyens d'arrêter » de fumer, selon Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Mots-clés : #Tabac #Cigarettes #AgnesBuzyn #Augmentation


[CULTURE]

► Victoires de la musique : Orelsan sacré

Sans surprise, le rappeur français de 35 ans a été sacré artiste masculin de l'année, avec deux autres victoires : celle de la meilleure création audiovisuelle et celle de l'album de musiques urbaines. Lors de la cérémonie de remises des récompenses des Victoires de la musique, vendredi 9 février sur l'île Seguin à Boulogne-Billancourt, l'auteur de l'album La fête est finie s'est exprimé pour remercier « le public, sans qui [il serait] juste un type qui fait de la musique dans sa chambre ».

Mots-clés : #VictoiresDeLaMusique #Orelsan

Orelsan en 2015
(WikimediaCommons/«Mugiwara745», CC-BY-SA)


►Human Flow : les vrais visages de la crise migratoire
Dans son premier long métrage, l'artiste chinois mondialement connu, Ai Weiwei, offre des images plus fortes que des mots. À travers un voyage dans 23 pays (dont la Syrie, l'Irak, l'Afghanistan, la Turquie, la Somalie), l'artiste nous met au cœur de la crise migratoire en nous montrant les visages des quelque 65 millions d'hommes, femmes et enfants vivant dans la boue, dans des tentes, près des grilles barbelées des frontières. Une traversée vers une Europe souvent réfractaire à les accueillir alors que ces derniers fuient la guerre, la famine, le réchauffement climatique. Ce documentaire saisissant éveille les consciences. À voir d'urgence.

Mots-clés : #HumanFlow #AiWeiwei


► Décès de Mathieu Riboulet
Décédé le 5 février 2018 des suites d'un cancer à l'âge de 57 ans, l'écrivain et cinéaste, sans pour autant brandir un rainbow flag, parlait des relations homosexuelles masculines avec légèreté, pertinence et sensualité. Dans son recueil de nouvelles, Lisières du corps (édition Verdier), il offre une réflexion de la corporalité et des amours gays dans différents contextes. Dans l'Amant des morts, c'est l'épidémie du sida qui est mise en avant. L'homosexualité et le corps dans tous ses états étaient pour lui intrinsèquement politiques.

Mots-clés : #Riboulet #Disparition


► Prince aux enchères
Le 18 mai prochain, des costumes et des accessoires ayant appartenu au chanteur seront mis aux enchères. Cette vente est organisée par la Julien's Auctions et se tiendra au Hard Rock Café à New York. Les mises peuvent aller de quelques centaines de dollars à plusieurs milliers de dollars. Ces objets ne sont pas anodins et ont un lien direct avec les moments les plus marquants de la carrière de Prince, comme une de ses guitares (sa Setcher « White Cloud ») ou un costume bleu électrique porté en 1999 durant le concert de Paisley Park et Lenny Kravitz.

Mots-clés : #PrinceChanteur #NewYork #Encheres


[SOCIÉTÉ]

► La France va intégrer les revenus de la drogue dans le PIB

L’Insee va dès à présent comptabiliser officiellement les revenus de la drogue dans les comptes nationaux, à partir de mai 2018. Cependant, le chiffrement avec précision sera difficile en raison des activités illégales non recensées. En comptabilisant la drogue dans le PIB (Produit intérieur brut), L’Express Institut prévoit un impact de taille, comptabilisant deux à trois milliards d’euros de plus, selon les années, soit 0,1 % du PIB. L’Insee base sa méthodologie sur les études et travaux de l’OFDT (Observatoire français des drogues et toxicomanies) et de l’INHESJ (Institut national des hautes études sur la sécurité et la justice). Le marché de la drogue est orienté à la hausse en raison de la hausse des prix, selon le bilan de l’OFDT. L’Insee souhaite se conformer aux directives établies par l’Union européenne, visant à harmoniser les calculs de PIB sur le continent, dont l’enjeu reste la communication d’informations pour prévenir et lutter contre la consommation de drogues.

Mots-clés : #PIB #Drogue #Insee

Illustration Pixabay, domaine public


► La réforme d’accès à l’Université adoptée par le Sénat

Jeudi 8 février, le Sénat a adopté le projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants, concernant la réforme d’accès à l’Université. Le projet de loi de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, vise à réduire le taux d’échec en première année de fac (61 % en licence), il valide la nouvelle plateforme d’inscription ParcoursSup, prévoit également le rattachement des étudiants au régime général de la Sécurité sociale et assure de reconnaître l’année de césure pour les étudiants. Le 13 février prochain, le projet de loi devra de nouveau passer en commission mixte paritaire, afin de trouver un accord avec l’Assemblée. En cas de désaccord, les députés auront le dernier mot.

Mots-clés : #Universite #ParcoursSup #Parlement

►Danemark : un exemple européen de lutte contre l’extrémisme religieux violent
Le Danemark est l’un des pays européens qui compte le plus de ressortissants partis combattre en Syrie et en Irak, depuis le début du conflit en 2012. Le Danemark a depuis plusieurs années commencé sa lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent. La France mise sur la répression tandis que le Danemark fonde sa politique sur la réintégration et la prévention lorsque les djihadistes reviennent du front. Grâce à cette mesure préventive, l’État danois n’a recensé aucun départ pour la Syrie depuis 2014. Le tutorat est de rigueur pour aider ces personnes à trouver un logement et/ou un travail. Ils entreprennent également un suivi médical et psychologique. Les autorités collaborent avec les services sociaux afin de prévenir tout risque de radicalisation. Le nombre de candidats au Djihad est passé de 31 il y a deux ans à 1 en 2017.

Mots-clés : #Danemark #Extremise #Djihadisme


► Les géants du tabac trafiquent les chiffres des compositions de cigarette

Le CNCT (Comité national de lutte contre le tabagisme) a déposé plainte, le 9 février 2018, contre les filiales françaises de quatre géants du tabac pour « mise en danger délibérée de la personne d’autrui ». La British American Tabacco (Lucky Strike, Pall Mall), Imperial Brands (Gitanes, Gauloises), Japan Tabacco International (Camel, Winston) et enfin Philip Morris (Malboro, Philip Morris) sont accusés d’indiquer les taux de nicotine et de goudron très en dessous de ceux réellement trouvés dans la cigarette. Rappelons qu’avec l’apparition des paquets neutres, l’affichage des quantités officielles de nicotine et de goudron n’apparaît plus. De surcroît, les quantités mesurées par le régulateur seraient sous-estimées également : le problème serait lié au filtre perforé qui dégagerait en réalité une teneur en goudron deux à dix fois supérieur à celle annoncée. Et en ce qui concerne la nicotine, elle serait cinq fois supérieure.

Mots-clés : #Tabac #Bidonnage #Nicotine #Goudron


► Budget militaire : une augmentation à grande échelle
Une nouvelle de loi de programmation militaire a été votée au Conseil des ministres, jeudi 8 février. L’État compte investir près de 300 milliards d’euros dans la Défense entre 2019 et 2025, afin de moderniser l’armée. La Défense prévoit un rajeunissement des équipements lourds navals et aériens (flottes, ravitailleurs, véhicules blindés). 14 % du budget sera consacré aux conditions de travail et de vie des militaires, prévoyant un renouvellement des équipements de base des militaires, tel le gilet pare-balles. Ils souhaitent également créer près de 6 000 postes (contre 60 000 suppressions de postes entre 2005 et 2015) afin de renforcer les secteurs du renseignement et de la cyberdéfense.

Mots-clés : #Defense #Militaires #Equipements


[SPORT]

►Cérémonie d'ouverture des JO d'hiver 2018 à Pyeongchang

La cérémonie d’ouverture des XXIIIes Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang s'est déroulée vendredi 9 février 2018. Elle fut marquée par un spectacle intitulé « la paix en marche ». Le défilé a été riche en moments marquants : d’abord, la poignée de main historique entre Kim Yo Jong, la sœur de Kim Jong-un, et le président de la Corée du Sud, Moon Jae-in ; le discours de Thomas Bach (64 ans), le président allemand du CIO ; l’athlète australien, Pita Taufa Tofua (34 ans), qui a défilé torse nu ; le sourire de Martin Fourcade (29 ans), quadruple médaillé olympique (avec 2 médailles d’or) et porte-drapeau tricolore. Ce dernier a affronté dimanche Johannes Bo (24 ans).

Mots clés : #JO2018 #Pyeongchang #Fourcade

Janvier 2018 : Martin Fourcade à la coupe du monde de biathlon (Oberhof)
(Source : Wilimedia Commons/« Christian Bier », CC-BY-SA)


► Handball : Jannela Blonbou, championne du monde à 19 ans et premier contrat

Jeune handballeuse de 19 ans, Jannela Blonbou a été nommée championne du monde de handball féminin en décembre 2017 à Hambourg — un titre qu’elle a reçu alors qu’elle n’était pas professionnelle. L’OGC Nice (l'Olympique Gymnaste Club) a régularisé cette situation : la jeune championne a signé un contrat valide jusqu'en 2020 avec le club niçois. Elle participera en mars 2018 à un stage de préparation pour jouer en tant que titulaire.

Mots-clés : #Handball #OgcNice #Blonbou


► L’erreur de L’Équipe sur le blason du FC Metz
Une chèvre à la place du dragon sur le blason du FC Metz, c’est ce qu’a publié le quotidien sportif français L’Équipe dans son enquête sur les salaires de la Ligue 1. Ce n’était probablement pas une blague, mais plutôt une erreur de leur part. Rapidement, le club messin a réagi sur Twitter en questionnant L’Équipe : « un problème avec le FC Metz ? » Au bout d’une heure, le quotidien s’est excusé et a corrigé l’erreur. Ce dragon sur le blason se nomme Graoully et, selon la légende, il terrorisait les habitants de la ville au début du christianisme.

Mots-clés : #Lequipe #FcMetz #Graoully


► L'AIBA en crise

La présidence de l’AIBA (Association internationale de boxe amateur) traverse en ce moment des crises de gouvernance, depuis la nomination par intérim de Gafur Rakhimov (66 ans), un homme d’affaires ouzbek. En effet, ce dernier se trouve impliqué dans le trafic d’héroïne et est lié à une affaire de crime organisé aux USA. Mais l’AIBA demande du temps et mène un audit interne qui débouchera sur une refonte de son organisation. Elle transmettra un rapport au CIO. De plus, le Comité international olympique menace de retirer la boxe des programmes olympiques. Cette mesure pourrait être appliquée dès les,JO de 2020 à Tokyo.

Mots-clés : #Boxe #JO2020 #AIBA #Rakhimov


► Patrice Evra est de retour à West Ham
Après trois mois sans club depuis son départ de Marseille, Patrice Evra (36 ans) vient de porter le maillot (numéro 27) de West Ham, 12e de la Premier League jusqu’au 30 juin 2018. C’est le deuxième club anglais à l'accueillir, après Manchester United. En novembre 2017, Patrice Evra avait été suspendu par l’UEFA de toutes les compétitions européennes jusqu'en 2018, en raison d’une altercation que le joueur avait eue avec un supporteur lors de l’échauffement précédant la rencontre opposant l'OM à Guimarães. Cependant, le West Ham n’est pas concerné par cette mesure, puisque le club ne disputera cette saison ni la Ligue des champions ni la Ligue Europa.

Mots-clés : #UEFA #Evra #WestHam

Mis à jour le 12 février 2018