Actualité du 08/01 au 12/01

Publié le 15 janvier 2018 Mis à jour le 15 janvier 2018

La SNCF convoquée par le ministère des Transports, le possible sommet entre les Corée, le refus du plan de rupture conventionnelle par les syndicats, la rétrospective de César à Beaubourg, l'autorisation des femmes à assister à un match de foot en Arabie Saoudite, le prolongement de Zidane au Real Madrid... On vous dit tout avec le retour de votre revue de presse hebdomadaire !

[POLITIQUE]

►Ryan Nezzar démissionne face à la polémique

Jeudi 4 janvier 2018, Rayan Nezzar était nommé porte-parole de LREM ; lundi 8 janvier, il jetait l'éponge. En cause : des tweets écrits en 2013 où il insulte des responsables politiques et des journalistes. « Fiotte » pour Alain Juppé, « pouffiasse » pour Valerie Pécresse, « couille molle » pour Bruno Le Maire, il avait aussi insulté Aurore Bergé, aujourd’hui député LREM. Au sein de la direction du parti, on reconnaît un malaise. L’annonce de sa démission est apparue comme un soulagement pour les cadres du parti. Christophe Castaner, délégué général du parti, s’était entretenu avec lui au cours du week-end. L’ampleur de la polémique a finir par le convaincre de se séparer de sa jeune recrue. Diplômé de la Sorbonne, de Sciences-Po et de l’ENA, Ryan Nezzar avait participé à l’élaboration du programme de campagne d'Emmanuel Macron.

Mots-clés : #Nezzar #Castaner #LREM


Ryan Nezzar
(photo du profil public Twitter @Rayan_Nezzar)


►L’exécutif met la SNCF sous pression
La direction de l’entreprise a été convoquée au ministère des Transports le lundi 8 janvier, pour s’expliquer sur les pannes survenues ces derniers mois et présenter son plan d’action pour y remédier. Guillaume Pepy (patron de la SNCF) et Patrick Jeantet (patron du réseau ferré) se sont rendus à la convocation d’Élisabeth Borne, ministre des Transports, qui souhaite s’assurer que les travaux pour rénover le réseau sont correctement engagés et bien maîtrisés. Ce chantier titanesque représente un coût total de 46 milliards d’euros sur 10 ans, dont 34 milliards à la charge de l’État.

Mots-clés : #SNCF #Pepy #Jeantet #ElisabethBorne


► Marine Le Pen veut changer le nom de son parti
Au lendemain des élections législatives, qui suivait son échec à la présidentielle, Marine Le Pen avait prévenu ; « Je veux tout changer ». C’est dans cette perspective que le parti planche sur une large refonte de ses statuts, censés finaliser son entreprise de « refondation ». L'objectif, selon la présidente du mouvement d’extrême droite, serait « que le FN passe de parti d’opposition à un parti de gouvernement ». Parmi les points à trancher, celui d’un éventuel changement de nom qui devait être avalisé par une consultation des 51 000 adhérents à jour de cotisation. Un questionnaire est en cours de dépouillement. Mais, selon RTL, 80% des adhérents, au terme du dépouillement de la moitié des réponses, auraient voté contre un changement de nom. Une information qualifiée de fake news par la fille du fondateur du parti. Également en discussion : les moyens de permettre un « élargissement des capacités d’alliances » du FN, notamment en vue des élections européennes de 2019.

Mots-clés : #FN # LePen

► Immigration : la fermeté d'Emmanuel Macron à l'épreuve
Le projet de loi asile et immigration suscite les critiques de la gauche associative et rencontre les réticences d’une partie de LREM. Emmanuel Macron affiche sa volonté de garder le cap. Le projet de loi doit être présenté dans les deux mois en Conseil des ministres. Il vise à raccourcir les délais d’examen des demandes d’asile pour accueillir plus vite ceux qui y ont droit, et expulser plus vite ceux qui ne peuvent pas y prétendre. Plus simplement : accueillir dignement les réfugiés politiques et refuser les migrants économiques. C’est le texte qui provoque les plus fortes crispations au sein de la majorité. Le président de la République a sonné la mobilisation du gouvernement pour défendre la réforme et ne pas laisser Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, seul en première ligne.

Mots-clés : #Immigration #Collomb #Macron

► Plus de 100 000 demandeurs d'asile en France
Les chiffres de 2017 confirment une hausse historique du flux de migrants réclamant le statut de réfugié. Le nombre de demandeurs d’asile en France a dépassé la barre symbolique des 100 000 demandes, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2016. Ce chiffre ne prend même pas en compte les dizaines de milliers de demandeurs passés sous le statut des accords de Dublin (ceux qui ont déjà tenté leur chance dans un pays de l’Union européenne et qui reviennent en France). La France est un des pays d’Europe où la demande d’asile est la plus forte, après l’Allemagne. Au total en 2017, 43 000 personnes ont été placées sous la protection de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides). La machine de l’asile en France n’a jamais connu un tel rythme.

Mots-clés : #Asile #Ofpra


[INTERNATIONAL]
► Corée : un retour au calme olympique ?
Le président sud-coréen, Moon Jae-in, s’est montré ouvert, le 10 janvier 2018, à l’idée d’un sommet avec la Corée du Nord. L'annonce fait suite à la discussion entre les délégations des deux États coréens (la précédente remontait à décembre 2015). La Corée du Nord a annoncé sa participation aux prochains J.O. d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud. Après deux années de montée des tensions dans la péninsule, en raison de l’accélération des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, mais aussi de la montée de la tension verbale entre les dirigeants de la Corée du Nord et le président américain Trump, la situation s’est brusquement apaisée depuis le Nouvel An. On rappellera que les Corées du Nord et du Sud sont aujourd’hui encore techniquement en guerre. Le conflit fratricide de 1950-1953 a été interrompu en effet par un armistice, et non par un traité de paix. Depuis 1953, deux sommets au plus haut niveau seulement ont eu lieu en 2000 et 2007.

Mots-clés : #Corée #Pyongyang #Séoul #JO

 

Moon Jae-in, président de la Corée du Sud, en mai 2017
(Crédit photo Wikimedia Commons, licence CC-SA)


► La colère des Iraniens profite au président Rohani
L'Iran a été touché par des vagues de manifestations populaires marquées par la contestation des difficultés économiques, mais aussi de la corruption. Les conservateurs sont affaiblis, alors que le président Rohani se targue d’avoir endigué la contestation, perceptible jusqu'au 5 janvier, sans que les Gardiens de la Révolution, force sécuritaire qui ne dépend pas de lui, y participent. Pourtant, 21 personnes au moins ont été tuées en une semaine, et 3 700 iraniens ont été arrêtés, mais les classes moyennes, soutien des réformateurs, s'étaient tenues à l'écart parce qu'elles craignaient un retour en force de l'appareil sécuritaire du régime.

Mots-clés : #Iran #Rohani

► Allemagne : vers un déblocage politique ?
Les élections législatives allemandes du 24 septembre 2017 n'ont pas permis de dégager de majorité, même si le parti chrétien-démocrate (CDU-CSU) d'Angela Merkel est la force la plus importante. Une première tentative de coalition CDU-CSU/Verts/FDP avait échoué. Malgré l'hostilité initiale de la SPD (Parti social-démocrate) à renouveler une « grande coalition » qui leur avait valu un recul aux élections, des discussions à huis clos se sont achevées le 11 janvier 2018. L'accord doit être ratifié par les deux partis. Le vote favorable du congrès extraordinaire de la SPD, le 21 janvier prochain, n'est pas acquis d'avance. Si tel était le cas, le gouvernement ne pourrait, de toute manière, être constitué avant mars prochain.

Mots-clés : #Allemagne #SPD #CDU #Merkel


[ÉCONOMIE]
► La rupture conventionnelle collective : « plan social déguisé » (Maley Upravan, déléguée FO chez Pimkie) ou technique pour « éviter le traumatisme du licenciement » (Muriel Pénicaud, ministre du Travail) ?
Les syndicats ont refusé de ratifier le plan de rupture conventionnelle collective (RCC) a annoncé, mardi 17 janvier 2018, la direction du groupe de prêt-à-porter féminin Pimkie. Ce dispositif — l'une des mesures phares instaurées dans le cadre de la réforme du Code du travail adoptée en septembre — est une autre méthode de rupture du contrat de travail en plus du licenciement, de la démission et de la rupture conventionnelle individuelle. Cette méthode doit faire l'objet d'un accord collectif majoritaire, signé par les syndicats représentant plus de 50 % des salariés et est censée être moins contraignante pour les entreprises : la RCC ne nécessite pas de justification de problèmes économiques, comme c'est le cas pour le PSE (Plan de sauvegarde de l'emploi), ni de contrôles judiciaires, nécessaires pour les départs volontaires. Si la RCC apparaît profitable aux entreprises, pour les syndicats, elle est le cauchemar des salariés et prend des formes de « plan social déguisé ». En effet, si elle ouvre le droit à une assurance chômage, ce type de rupture n'offre pas la possibilité, pour le salarié partant, de bénéficier du contrat de sécurisation professionnelle (CSP) — un dispositif de suivi assuré par Pôle emploi qui permet un accès privilégié à la formation et une meilleure indemnisation du chômage —, et elle n'assure pas de priorité de réembauche, qui existe dans le cas d'un licenciement économique.
Les directions de la chaîne de prêt-à-porter Pimkie et du constructeur automobile PSA ont annoncé vouloir utiliser ce mécanisme pour supprimer des emplois. Les titres de presse Le Figaro et Les Inrocks, ainsi que la société de services Engie songeraient également à avoir recours à la RCC.

Mots-clés : #RuptureConventionnelle #Penicaud #Pimkie


Muriel Pénicaud, ministre du Travail au 50e anniversaire
de l'Association des journalistes d'information sociale
(Crédit photo : Flicker/« Force ouvrière », CC-BY-NC)


►Les frais bancaires à la hausse
Dans un communiqué publié le 11 janvier, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir dénonce l'augmentation des frais bancaires (supérieurs à l'inflation) et cela depuis six ans. En un an, le coût moyen annuel d'un compte bancaire a augmenté de 2,2 % et atteint donc 211 euros au 1er janvier 2018. Afin de permettre aux consommateurs de mieux choisir leur banque et de dépenser leur argent pour des services qui leur conviennent réellement et peut-être réaliser des économies, le collectif de consommateurs a annoncé qu'il mettait son comparateur de tarifs bancaires en libre accès pendant 10 jours.

Mots-clés : #Banques #UFC #QueChoisir #FraisBancaires


►Vers une réduction des soldes ?

Les soldes d'hiver ont débuté mercredi 10 janvier et vont se poursuivre jusqu'au 20 février (sauf dérogation). Cependant, le format actuel des soldes ne semble pas convenir aux professionnels du secteur de la vente. En effet, selon Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès de Bruno le Maire (ministre de l’Économie), ces professionnels ont exprimé l'envie de réduire le temps des soldes afin de créer « plus d'urgence et d'envie » : la durée des soldes passerait ainsi d'une durée de 6 à 4 semaines. Quant à la date de début, elle ne serait pas modifiée (2e mercredi de janvier pour les soldes d'hiver et 4e de juin pour les soldes d'été). Un événement de type Black Friday pourrait également être instauré (sorte de soldes éclairs, concentrés sur 2 ou 3 jours au niveau national). La date est à déterminer. Cette réforme des soldes pourrait être effective dès 2019.

Mots-clés : #Soldes #GenyStephann


►L'inflation en hausse en 2017
Selon un communiqué de l'INSEE publié vendredi 12 janvier, l'inflation s'est établie à 1 % l'année dernière — son plus fort taux depuis 2012 (où elle était à 2 %). Cette augmentation serait due à l'augmentation, notamment, de la hausse des prix de l'énergie et de l'alimentation (en particulier ceux de la viande et du beurre). Le prix du tabac a également augmenté à cause de la hausse des taxes, ainsi que ceux des services de transports et de santé. En revanche, celui des produits manufacturés et des services de télécommunication ont baissé. Le taux d'inflation revient à comparer les prix sur l'ensemble de l'année (2017 en l'occurrence), de janvier à décembre, avec l'ensemble de l'année précédente (2016 ici).

Mots-clés : #Inflation #Prix #Insee


[CULTURE]
► Gallimard « suspend » la publication des pamphlets antisémites de Céline
La maison d'édition a annoncé, jeudi 11 janvier 2018, la suspension du projet qui avait déjà été reporté une première fois. Le président des éditions Gallimard, Antoine Gallimard, a jugé que les conditions nécessaires pour rééditer les pamphlets de Céline n'étaient pas réunies pour « envisager sereinement » le projet. L'objectif était de proposer une version « critique » de trois textes de l'auteur de Voyage au bout de la nuit : « Bagatelles pour un massacre » (1937), « l’École des cadavres » (1938) et « Les Beaux Draps » (1941). L'auteur lui-même avait refusé la réédition de son vivant. Ces pamphlets sont toutefois disponibles sur internet.

Mots-clés : #Gallimard #Céline #Edition


Louis-Ferdinand Céline (période 1932-1943)
Crédit photo : Wikimedia Commons, domaine public (CC0)


► Rétrospective de César au Centre Pompidou

20 ans après la mort du sculpteur, le musée Beaubourg offre une rétrospective jusqu'au 26 mars de celui qui transformait la ferraille en art. Exposition époustouflante qui met en avant ses « compressions » (connaissez-vous la polémique sur son œuvre faite à partir de carcasses de voitures ?), ses « agrandissements » (le célèbre pouce géant) et ses « expansions » faites à partir de mousse de polyuréthane. César Baldaccini, artiste mal compris, est pourtant l'un de ceux qui ont ouvert l'art contemporain à de nouveaux champs d'expression. A voir absolument.

Mots-clés : #Cesar #Sculpture #Expo #Beaubourg

 

► Victoires de la musique 2018 : Orelsan, nommé pour 3 prix
En 2012, il était déjà lauréat de deux prix. Le rappeur de 35 ans et auteur de l'album La Fête est finie est nommé pour cette 33e édition dans les catégories « artiste masculin », « album de musiques urbaines » et « création audiovisuelle ». Parmi les grands favoris de cette année, il reste cependant en compétition avec un adversaire de taille dans la catégorie « artiste masculin » : le rappeur Soprano. Pour voir la liste des nommés, c'est ici ! La cérémonie aura lieu le 9 février à la Seine musicale à Boulogne-Billancourt.

Mots-clés : #Orelsan #VictoireDeLaMusique


► Vanessa Paradis va présider la 43e cérémonie des César

L'Académie des César a annoncé sur son compte Twitter que c'est « avec sensibilité, élégance et bienveillance [que] la talentueuse, Vanessa Paradis ouvrira la 43e cérémonie des César 2018 le 2 mars prochain » qui aura lieu à Pleyel. La soirée sera dédiée à l'actrice et chanteuse Jeanne Moreau, décédée le 31 juillet 2017 à l'âge de 89 ans. L'interprète de Noces blanches avait chanté, en duo avec elle, le Tourbillon de la vie, lors du festival de Cannes.

Mots-clés : #Cesar #Cinema #VanessaParadis


[SOCIETE]
►Un pas en avant pour les droits des femmes
Vendredi 12 janvier 2018, un événement historique a marqué l’Arabie Saoudite : pour la première fois, les femmes ont été autorisées à assister à un match de football, en direct, au stade de Jeddah, dans l’ouest du pays. Elles étaient près de trois cents, seules ou accompagnées de leur famille.
Il faut savoir que le royaume interdit la mixité dans les lieux publics. Cette dernière mesure est une illustration des récentes réformes sociétales lancées par le chef de l’État et du gouvernement, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud et le vice-Premier ministre et prince héritier Mohammed Ben Salmane (dit MBS) dans l'objectif de moderniser le pays. Rappelons que les saoudiennes seront autorisées à conduire à partir de juin 2018.

Mots-clés : #ArabieSaoudite #Femmes #RoiSalman


Arabie saoudite (source Wikimedia Commons/«Keepscases», CC-BY-SA)


► Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie

Le lait infantile subit un nouveau scandale sanitaire. En effet, des signalements ont été lancés en décembre 2017. Le risque encouru ? La contamination à la salmonellose. L’institut Pasteur et Santé publique France ont annoncé la découverte d’un nourrisson atteint de salmonellose en Espagne, après avoir consommé le lait infantile. L’accusation se tourne vers le groupe français Lactalis, dont le président du groupe, Emmanuel Besnier, a rencontré Bruno Le Maire, ministre de l’Économie. Ce dernier a déclaré que le groupe Lactalis reprendra toutes les boites de lait sans exception. Il a demandé au groupe de prendre les dispositions nécessaires afin de comprendre pourquoi le lait a été contaminé.

Mots-clés : #Lactalis #Salmonellose #LaitInfantile


► Plan Loup : une lutte acharnée entre les défenseurs du canis lupus et les éleveurs
Du 8 janvier au 29 janvier 2018, le PNA (Plan National d’Action) lance une consultation sur le plan d’action « loup » en rapport avec les activités d’élevage. Ce plan sera établi pour une durée de six ans (2018-2023) afin de réévaluer les mesures prises et d’en constater l’efficacité. Les éleveurs et les protecteurs du loup étant dans l'incapacité de se mettre d’accord sur ce plan, l’État a donc décidé de faire appel aux citoyens pour régler le problème. Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot et le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, ont lancé sur internet une consultation, le 8 janvier. Les deux ministères veulent privilégier la cohabitation entre l’homme et l'animal, qui est actuellement une espèce menacée. L'abattage de quarante loups avait été autorisé par Nicolas Hulot, entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018, afin de limiter les attaques sur les troupeaux d'ovins.
Lien sur les mesures prises

Mots-clés : #PlanLoup #Hulot

 

► Sécurité Routière : le gouvernement annonce de nouvelles mesures
Mardi 9 janvier 2018, le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé de nouvelles mesures concernant la sécurité routière. La mortalité routière s'accroît en effet depuis 2014.(3384 morts en 2016, 3477 en 2017). La limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central est abaissée de 90km/h à 80km/h. Il y aura suspension immédiate de permis en cas d'usage du téléphone en voiture. Les récidivistes condamnés pour conduite au-delà du taux d'alcoolémie autorisé devront obligatoirement faire poser un éthylotest anti-démarrage (EAD) pouvant bloquer le véhicule. Les piétons étant les usagers les plus vulnérables sur la route, les conducteurs seront plus lourdement sanctionnés grâce à la vidéo-verbalisation (559 piétons tués en 2016, 19,4% de plus qu’en 2015).

Mots-clés : #SecuriteRoutiere #Automobile #Vitesse


►Nouveau coup dur pour la liberté de pensée

En Égypte, le président du comité religieux du Parlement égyptien, Amr Amroush, a déclaré vouloir préparer un projet de loi criminalisant l’absence de croyance et punissant les athées de peines de prison ou d’amendes. Amr Amroush a reçu le soutien de la mosquée d’Al Azhar, la plus haute autorité religieuse sunnite du pays. La législation actuelle permet d’entamer des poursuites contre le blasphème ou la diffamation de la religion. Le 24 décembre dernier, une mère s’est vu retirer la garde de ses enfants parce qu’elle était athée.

Mots-clés : #Egypte #Atheisme #LiberteDePensee


[SPORT]

► Ski : une première victoire en coupe du monde de Victor Muffat-Jeandet
Le combiné alpin de Wengen a été emporté vendredi 12 janvier 2018 par le français Victor Muffat-Jeandet (28 ans) - une première en coupe du monde. La journée n’a pas été facile pour le français qui a réalisé le 27e temps sur la piste de la station suisse. Cependant, il est parvenu à rattraper sin retard en effectuant un meilleur chrono et à devancer en slalom ses coéquipiers, le russe Pavel Trikhichev (25 ans), et l’Italien Peter Fill.

Mots-clés : #Ski #MuffatJeandet #Wengen


Crédit photo : Pixabay (domaine public)


► Rugby : violent coup sur Ezaela
Jeune rugbyman de 18 ans, Samuel Ezaela, ailier de l’ASM de Clermont-Ferrand, a subi un violent choc face à Virimi Vakawa (25 ans), centre ailier du club Racing 92, lors du match opposant les deux équipes dimanche 7 janvier. Un choc qui a mis Ezaela KO : le jeune homme est tombé, inconscient. Les secours sont rapidement intervenus et l'ont évacué pour lui prodiguer les soins médicaux que nécessitait son état. Aux dernières nouvelles, le jeune Clermontois se porte bien, mais est encore à l’hôpital pour des examens. Cette blessure a rouvert le débat sur la violence des impacts dans le rugby par les neurochirurgiens notamment, et le risque élevé de commotions.

Mots-clés : #Ezaela #Rugby


► JO 2020 : pour se qualifier, un kayakiste est prêt à tout
Voulant à tout prix se qualifier pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, un champion japonais dans la discipline du canoë-kayak, Yasuhiro Suzuki (32 ans), a dopé son adversaire Seiji Komatsu (25 ans) en septembre dernier. Il a versé une substance dopante et interdite dans la boisson de son rival. Rattrapé par la justice pour ce geste illégal, le champion a avoué les faits. Il lui a été interdit de pratiquer sa discipline pendant 8 ans par l'agence antidopage.

Mots-clés : #CanoeKayak #Japon #Dopage


► Dakar 2018 : Stéphane Peterhansel vainqueur de la cinquième étape
Le pilote auto-moto de rallye-raid français, Stéphane Peterhansel (52 ans), vient de gagner la cinquième étape du rallye Dakar 2018. Cette avancée française est contrebalancée par l’abandon de Sébastien Loeb (43 ans), pilote de rallye français, qui est d’ailleurs le favori de cette compétition. Perdu dans les dunes, à la suite de la blessure de son copilote, Loeb a été contraint d’abandonner la course. Pour l’instant, Peterhansel, devance ses adversaires : il a 31 minutes et 16 secondes d'avance sur l’espagnol Carlos Sainz (55 ans) et 1 h 15 min16 s sur le néerlandais Ten Brinke (40 ans).

Mots-clés : #Dakar #Automobile #Peterhansel


► Zinedine Zidane prolonge son contrat avec le Real Madrid
Après la qualification du Real pour les quarts de finale de la coupe du Roi, Zinedine Zidane (45 ans), élu entraîneur de l'année par France Football, a renouvelé son contrat jusqu'en 2020 avec l'équipe espagnole. Le Real traverse en ce moment une période difficile (les madrilènes ont notamment eu du mal à se qualifier pour les quarts de finale de la coupe du Roi mercredi 10 janvier et les faiblesses défensives de l'équipe ont été pointées du doigt), mais Zidane reste confiant et assure que son équipe va relever les défis qui l'attendent. Néanmoins, l'équipe de Zizou doit rattraper son retard sur le FC Barcelone ; sans compter qu'elle va affronter le PSG en février prochain.


Mis à jour le 15 janvier 2018