Actualité du 22/01 au 26/01

Publié le 28 janvier 2018 Mis à jour le 29 janvier 2018

Retrait de la candidature française pour l'exposition universelle, L'espionnage de Pékin au siège de l'Union africaine, suppression de postes chez Carrefour, festival de la bande-dessinée à Angoulême, colère du personnel pénitencier, Larry Nassar emprisonné pour agressions sexuelles sur plus d'une centaine d'athèles....On vous dit tout sur cette semaine !

[POLITIQUE]

►La France renonce à l'exposition universelle
Dans un courrier adressé au comité « ExpoFrance 2025 », le Premier ministre, Édouard Philippe, invoque des raisons principalement financières pour justifier le retrait de la candidature française. Après la coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux olympiques en 2024, la France n’enchaînera pas en 2025 avec l’exposition universelle. Le Premier ministre pointe les « faiblesses structurelles » du modèle économique du projet français et précise que dans le contexte de « redressement des finances publiques », il refuse de « grever l’avenir d’engagements supplémentaires non maîtrisés ». À l’Élysée et à Matignon, on relativise, en s’appuyant sur la visibilité mondiale dont la France jouira dans les prochaines années grâce aux événements sportifs cités. Le président du comité d'organisation de la candidature, Jean-Christophe Fromantin (par ailleurs maire LR de Neuilly), s’est montré pour sa part nettement moins compréhensif : « je ne me retrouve pas dans cette France qui recule ». Même tonalité pour Luc Carvounas, vice-président du comité (et député PS du Val-de-Marne), et pour Valérie Pécresse, la présidente (LR) du conseil régional d'Île-de-France.

Mots-clés : #Expofrance2025 #EdouardPhilippe #Fromantin #Carvounas #Pecresse


Portrait d'Edouard Philippe


►Corse : Les nationalistes font monter la pression
Les nouveaux élus corses dénoncent l'inflexibilité de l’État et appellent à une grande manifestation. Les nationalistes ont ainsi pris de court l’exécutif (président et gouvernement). Sortis de Matignon, le 22 janvier 2018, avec des inquiétudes, ils ont quitté le Sénat le 23 avec le sentiment de ne pas avoir été entendus et ont pris acte d’une « impasse politique ». Pointant toutes les maladresses qu'ils imputent au gouvernement, ils estiment que l’exécutif veut « exclure du dialogue tout ce qui est fondamental » : la question de l’autonomie, la co-officialité de la langue corse, le statut de résident, les prisonniers politiques, la notion de peuple corse. Gérard Larcher, le président du Sénat, s’est montré inflexible : « la République est une et indivisible ». En appelant à l’organisation d’une large mobilisation en Corse, avant le déplacement du président de la République, les nationalistes misent sur la pression populaire pour faire fléchir l’exécutif. « Nous sommes dans une crise politique parce qu’on nous demande de renoncer à tout. […] Je pense qu’ils n’ont pas compris qui nous sommes. Ni l’ampleur du vote, ni d’où nous venons historiquement. Nous ne serons pas les hommes du renoncement » prévient Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif de Corse.

Mots-clés : #Corse #Simeoni #StatutDeLaCorse


►Réforme de la Constitution : Emmanuel Macron entame les négociations
Le président de la République débute une difficile négociation sur les institutions avec Gérard Larcher, président LR du Sénat, qui a tracé plusieurs « lignes rouges ». Emmanuel Macron avait annoncé vouloir avancer sur le sujet avant l’été 2018. Entreprise périlleuse, puisque sur sa route se dresse le deuxième personnage de l’État. Les deux hommes se sont vus le 23 janvier 2018. Gérard Larcher a exposé à Emmanuel Macron sa vision de la réforme constitutionnelle. Sans surprise, elle ne cadre pas avec celle que défend le fondateur d’En Marche ! Ce dernier veut notamment limiter le cumul des mandats dans le temps. Il va donc falloir négocier. Car c’est Gérard Larcher qui détient la clé des 3/5, seuil à atteindre au Congrès pour faire adopter la réforme. Le président de la République pourrait, en cas d'échec des discussions, décider de passer par le référendum, mais l'heure est encore au dialogue. Il s’agit pour Emmanuel Macron d’aller chercher le seuil des 3/5, en continuant à fracturer la droite.

Mots-clés : #Constitution #Revision #Larcher #Macron #Article89


► PS : Patrick Kanner président du groupe au Sénat
Patrick Kanner succède à Didier Guillaume au poste de président du groupe PS au Sénat. Il a battu Laurence Rossignol. Rappelons que Didier Guillaume était critiqué au sein même de son groupe pour ses positions trop « macro-compatibles ». Il s’était par ailleurs félicité de la nomination d’Olivier Dussopt au gouvernement, lors du dernier remaniement.

Mots-clés : #Senat #PS #Kanner



[INTERNATIONAL]

► Addis-Abeba : le siège de l’Union africaine espionné par Pékin

À quelques jours de l'ouverture du 30e sommet de l'organisation panafricaine, Le Monde révèle que, il y a un an, les informaticiens africains du bâtiment, construit à Addis-Abeba (Éthiopie) en 2012 par les Chinois, ont découvert que les informations de ses serveurs étaient massivement transférées vers Shanghai entre minuit et deux heures du matin. Les serveurs informatiques, fournis et maintenus gracieusement par la Chine avec le bâtiment livré il y a six ans, utilisaient deux « backdoors » volontairement laissées. Si la sécurisation des données et des communications a été renforcée, il est à craindre que l'immeuble soit truffé de micros, et pas seulement chinois. Selon le quotidien du soir, certains officiels africains affirmeraient se moquer d'être écoutés par les Chinois qui ne les ont jamais colonisés, ont soutenu les luttes d'indépendance et les aident économiquement. Mais jusqu'à quand ?

Mots-clés : #UnionAfricaine #espionnage #Chine


Addis-Abeba : le siège de l'Union africaine en 2014
(crédit-photo : Wikimedia Commons/)


►Mali : l'application de l'accord de paix de 2015 presse

Le calendrier électoral de l’année est très chargé au Mali (les présidentielles auront lieu en juillet), mais les violences quotidiennes perpétrées par les groupes armés continuent de déstabiliser le pays. Le 25 janvier, 26 civils ont ainsi péri dans l'explosion d'une mine. À l'ONU, le ministre malien des Affaires étrangères a pu mesurer l'irritation de la communauté internationale qui a haussé le ton. Les Casques bleus ont perdu 130 morts au Mali, ce qui en fait l'opération de maintien de la paix la mission la plus sanglante. Des centaines de millions d’euros d’aide internationale ont maintenu le pays sous perfusion. Malgré cela, le Mali bout d’une violence qui éclabousse ses plus proches voisins, comme le Niger et le Burkina Faso. D'où la pression des promoteurs de l'accord d'Alger de 2015 vis-à-vis des différentes factions et du gouvernement malien. Car la situation est loin d'être stabilisée.

Mots-clés : #Mali #ONU #AccordsDAlger


►Autriche : candidature aux élections régionales et chants néonazis
Le FPÖ (parti autrichien de la liberté, extrême droite) appartient à la coalition gouvernementale formée par les conservateurs-chrétiens du parti ÖVP. Udo Landbauer, 31 ans, est la tête de liste du FPÖ pour la Basse-Autriche aux élections régionales du 28 janvier. Mais il est aussi président d'une corporation étudiante, Germania, dont un carnet de chants néonazis a fait l'objet d'un article retentissant dans la presse. Mais Udo Landbauer est toujours soutenu par le vice-chancelier et le ministre de l'Intérieur autrichiens qui appartiennent à son parti. Certains chants, explicites par leur antisémitisme et leur évocation de la « solution finale », tombent sous le coup de la loi. Le parquet a ouvert une enquête. Le carnet remonte à 1997, alors que le délai de prescription est de dix ans (il faudrait prouver un usage postérieur). Pour autant, les retombées politiques peuvent se poursuivre.

Mots-clés : #Autriche #FPO #ExtremeDroite


► Venezuela : le président Maduro avance la présidentielle
Pour profiter des divisions au sein de l'opposition, le président Maduro a fait avancer la date de l'élection présidentielle qui devrait avoir lieu avant le 30 avril au lieu de la fin de l'année. Nicolas Maduro s'est dit prêt à être candidat. L'élection faisait pourtant l’objet d’une négociation laborieuse entre le gouvernement Maduro et l’opposition. La crédibilité du scrutin est mise en cause. 14 pays des Amériques et des Caraïbes ont exigé que « les élections soient convoquées avec le délai nécessaire, avec la participation de tous les acteurs politiques vénézuéliens et avec les garanties correspondantes ». Au Venezuela même, la crise prend une tournure aiguë (hyperinflation, pénuries d’aliments et de médicaments, explosion des violences et saccages). Les plus pauvres — la base électorale du régime — sont les plus touchés, et les dissidences augmentent chez les chavistes.

Mots-clés : #Venezuela #Maduro



[ÉCONOMIE]

► 48e édition du Forum économique de Davos

Mardi 23 janvier 2018 s'est ouverte la 48e édition du forum économique mondial de Davos (Suisse) qui s'est clos vendredi 26 janvier. L'événement accueille plus de 2 500 personnes, dont 1 900 dirigeants d'entreprise, et 70 chefs d’État et de gouvernement. Il se tient tous les ans depuis 1971. C'est un organisme à but non lucratif indépendant, qui affiche comme but l'amélioration de l'état du monde.
Le 24 janvier, Emmanuel Macron y a pris la parole. Dans un discours de plus d'une heure, alternant l'anglais et le français, le président français a proclamé « France is back » (La France est de retour), dans la lignée de la réunion organisée le 22 janvier à Versailles qui visait à attirer les patrons étrangers en France.
Vendredi 26 janvier, c'est son homologue américain, Donald Trump, qui a pris la parole : il a joué la carte de l'apaisement en insistant sur le fait que son programme centré sur les États-Unis ne signifiait pas un isolement total du pays de l'Oncle Sam. Loin du ton de ses tweets, le président américain a fait preuve d'un conventionnalisme à toute épreuve, s'éloignant du style du discours d'Emmanuel Macron.

Mots-clés : #Davos #Macron #Trump

 

L'entrée du forum de Davos en 2014 (Wikimedia Commons)


► Suppression de postes chez Carrefour
Carrefour, le numéro 1 français du secteur de la grande distribution, a annoncé, mardi 23 janvier, un plan stratégique qui prévoit la suppression de 2 400 postes dans les sièges du groupe qui comptent actuellement 10 500 salariés répartis sur 12 sites. Ces suppressions se fonderaient sur des départs volontaires et le plan s'étalerait sur 5 ans. L'entreprise compte investir 2,8 milliards d'euros d'ici 2022 pour se développer dans le commerce en ligne et dans le bio. Ce montant serait 6 fois plus important que les investissements actuels. Alexandre Bompard, PDG du géant de la distribution, a également annoncé que 273 anciens magasins Dia, passés depuis sous l'enseigne Carrefour, seraient fermés du fait de leur peu de rentabilité.

Mots-clés : #PlanSocial #Carrefour #Bompard


►La liste des paradis fiscaux revue à la baisse
Mardi 23 janvier, les ministres des Finances des pays membres de l'Union européenne ont décidé de rayer huit pays de la liste noire des paradis fiscaux. Cette liste avait été établie et publiée le 5 décembre 2017 et recensait alors 17 pays ne mettant en œuvre aucun dispositif de lutte contre l'évasion fiscale. Ont été retirés de la liste : la Barbade, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, la Grenade, Macao, la Mongolie, le Panama et la Tunisie qui ont chacun pris des engagements quant à leur politique fiscale vis-à-vis de l'UE. Barhein, Guam, les îles Marshall, la Namibie, les Palaos, les Samoa, les Samoa américaines, Sainte-Lucie et Trinité-et-Tobago demeurent pour le moment sur cette liste. Cette initiative ne fait pas l'unanimité chez certains députés européens et les militants antifraudes.

Mots-clés : #ParadisFiscaux #Europe #UE


► L'usage du bitcoin réglementé en Corée du Sud
Mardi 23 janvier, la Commission des services financiers de Corée du Sud a annoncé qu'elle mettrait en place, d'ici la fin du mois de janvier, un système obligeant les utilisateurs de toute monnaie électronique permettant des transactions confidentielles — comme le bitcoin — à renseigner leur identité : les utilisateurs devront créer un compte à leur nom pour effectuer des transactions. Cette mesure vise à empêcher le blanchiment d'argent et l'évasion fiscale, mais elle permettra aussi de lever des taxes sur les échanges en cryptomonnaie. Selon le cabinet d'études WiseApp (basé en Argentine), plus de deux millions de personnes en Corée du Sud utilisent des applications permettant de gérer ce genre de devise. En Chine, les plateformes d'échanges de cryptomonnaie sont interdites depuis septembre 2017.

Mots-clés : #CoreeDuSud #Bitcoin #Cryptomonnaie



[CULTURE]

► Bande-dessinée : Le rendez-vous des bédéphiles à Angoulême

Le célèbre festival dédié au 9e art a débuté jeudi 25 janvier pour sa 45e édition. Au programme, quatre jours de conférences, concerts, rencontres et expositions. Cette année, la ville révèle le manga comme jamais, en consacrant des expositions à des légendes, de Osamu Tezuka (Astro Boy) à Naoki Urasawa (20th Century Boys), en passant par la série Fairy Tails. Un choix qui illustre une tendance : la France est le deuxième marché du manga derrière le Japon. Autre temps fort du festival : la bande dessinée arabe, avec la mise en avant d'une nouvelle génération d'auteur·e·s du Maghreb et du Moyen-Orient.

Mots-clés : #Angouleme #BD #FestivalBD


Photo : Pixabay

► Décès : Hugh Masekela, un artiste militant contre l’apartheid
L’artiste de jazz sud-africain a succombé à un cancer de la prostate, mardi 23 janvier, à l’âge de 78 ans à Johannesburg. Il était une figure du jazz sud-africain et une icône politique. Amoureux de son pays, Hugh Masekela était un des derniers artistes-activistes à avoir joué un rôle dans la chute du régime de l’apartheid, qu’il a fui en 1960 pour le Royaume-Uni, puis pour les États-Unis. Sa musique, considérée comme « intemporelle », mélangeait jazz, funk, blues, bebop, et bien d’autres styles musicaux. Elle était avant tout son arme de combat contre la ségrégation raciale. Il compose en 1987, le tube qui deviendra l’hymne du mouvement de libération de Nelson Mandela, « Bring Him Back Home » (Ramenez-le chez lui).

Mots-clés : #Masekala #Apartheid #Mandela #AfriqueDuSud


► Cinéma : Sugarland ou quand le sucre domine nos assiettes
Vous vous souvenez de Super size Me où Morgan Spurlok mange des repas McDonald's tous les jours pendant un mois pour dénoncer les effets néfastes des fast-foods ? Et bien Sugarland c'est son bébé, mais en pire. Dans son documentaire (que l'on vous avait déjà annoncé la semaine dernière), Damon Gameau passe d'une alimentation sans sucre à l'alimentation d'un australien moyen : 160 grammes de sucre par jour. Résultats : prise de poids, fatigue, saute d'humeur, détérioration du foie... Objectif : montrer que le sucre est dans tous nos produits, des céréales à la tranche de jambon, en quantité élevée et que cette consommation quotidienne, qui équivaut à 27 morceaux de sucre, détruit notre santé à la fois physique et mentale. Après l'avoir vu, vous regarderez mieux les étiquettes...

Mots-clés : #Sugarland #Gameau #Sucre


► Essai : La méchanceté en actes à l'ère numérique de François Jost

« Le spectacle n'est pas un ensemble d'images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images », écrivait Guy Debord en 1967. Une société du spectacle, aujourd'hui société des médias, qu'analyse François Jost pour expliquer « comment la télévision d'abord, Internet ensuite, ont créé les conditions de l'extension de la méchanceté de tout un chacun ». De la notation de candidats d'Un Dîner presque parfait, à l'incitation à la haine de l'humoriste Dieudonné, le sociologue illustre et analyse la « démocratisation de la méchanceté médiatique », à travers des exemples d'actes définis comme méchants, retrouvés dans la presse, dans des commentaires d'internautes, dans des émissions de télé-réalité et autres.

Mots-clés : #Mechancete #Jost #ReseauxSociaux


[SOCIETE]

► Mouvement de colère des personnels pénitentiaires

Après onze jours de mobilisation, jeudi 25 janvier, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a reçu les syndicats des personnels pénitentiaires afin de trouver un accord concernant les conditions de travail des surveillants de prison. « Un projet d’accord » va voir le jour, prévoyant une augmentation du budget des indemnités (qui passerait de 30 millions d'euros à 34 millions d’euros), la création de 1100 postes sur les quatre prochaines années, ainsi que l’aménagement de 1500 places pour les détenus radicalisés ; tel était le souhait de Jean-François Forget, secrétaire général du syndicat pénitentiaire UFAP-UNSA. La ministre de la Justice promet également une nouvelle prime annuelle de 400 euros comme indemnité de charge pénitentiaire. De nombreuses prisons sont encore bloquées (Fleury-Mérogis, Nanterre, Réaux, Nice).
Certains détenus se plaignent de leurs conditions de vie : dans certaines prisons, les collectes de poubelles n’ont pas été effectuées, et les horaires de parloirs ne sont pas assurés en raison du grand nombre de grévistes.

Mots-clés : #Penitentiaire #ConflitSocial #Prisons


Angle nord-ouest de la prison de la Santé à Paris
(photo Wikimedia Commons)

►Nouveaux dispositifs pénaux en France liée aux cannabinoïdes
La consommation de cannabis sera bientôt punie par une contravention. Le gouvernement français veut instituer une amende — dont le montant reste encore définir — pour sanctionner les usagers du cannabis, afin de « forfaitiser le délit » en cas d’arrestation. Des poursuites pénales seront engagées en cas de récidive. La France fait partie des pays européens dont la législation est la plus sévère sur le trafic et l'usage de stupéfiants. La loi actuelle date de 1970. Elle sanctionne l'usage de cannabis de peines sévères, mais le plus souvent inappliquées (un an d’emprisonnement et/ou 3750 € d’amende). Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, cherche à alléger le travail des policiers, grâce à l'amende forfaitaire.

Mots-clés : #Cannabis #Collomb


►Les plaintes pour viols et violences sexuelles en forte hausse
Depuis l’affaire Weinstein, les langues se délient concernant les violences sexuelles faites aux femmes.
Jeudi 25 janvier, le ministère de l’Intérieur a publié les chiffres concernant les abus subis par les femmes. En 2017, les plaintes pour viols et agressions sexuelles ont augmenté de 10 %, par rapport à 2016. À la suite de l'ampleur qu'a prise l’affaire Weinstein fin 2017, les plaintes du dernier trimestre de l’année 2017 ont subi une hausse de 31,5 %. Le projet de loi sur « les violences sexuelles et sexistes », qu'Emmanuel Macron a dévoilé le 25 novembre 2017, prévoit des mesures censées protéger les femmes de violences.
Le lien des mesures // Le lien sur les chiffres-clefs des violences faites aux femmes 

Mots-clés : #Viols #AgressionsSexuelles #Plaintes #Weinstein


► Réforme du bac et de l'accès à l'enseignement supérieur : un enjeu de taille pour l’année 2018

Le gouvernement souhaite réformer le baccalauréat et l’accès à l'enseignement supérieur. Le projet de loi intitulé « Orientation et réussite des étudiants », présenté en Conseil des ministres le 22 novembre 2017, vise notamment à supprimer le tirage au sort et à réduire le taux d’échec en première année dans l'enseignement supérieur. Selon un rapport de l'INSEE, seulement 28,7 % des étudiants obtiennent leur licence en trois ans. Le gouvernement a promis pour cette réforme des moyens supplémentaires, à hauteur d'un milliard d’euros sur le quinquennat, dont 450 millions font déjà partie du plan d’investissement annoncé fin septembre 2017. Le 14 février prochain, un projet de la réforme du bac, faisant suite au rapport Mathiot, sera présenté en Conseil des ministres. Pour autant, ces projets ne font pas l'unanimité : le 1er février 2018, les étudiants sont appelés à faire grève afin de lutter contre la sélection accrue des universités en France.

Mots-clés : #Bac #ParcoursSup #Universite #Selection


► BLU, la nouvelle application mobile destinée aux jeunes
L’opérateur français Prixtel, basé à Aix-en-Provence, lance un forfait mobile gratuit financé exclusivement par la publicité, souhaitant séduire les 15-25 ans. L’usager n’aura pas besoin de carte de crédit pour s’abonner, il devra télécharger l’application (sur Google Play ou sur App Store en fin d’année). L’utilisateur devra « engranger » des éclairs, monnaies virtuelles de Blu, et en avoir suffisamment pour avoir des gigas et/ou des heures de téléphone. Les usagers devront en échange, répondre à des sondages et visionner des publicités. Pour environ trois heures d’appel et deux gigas de données sur un mois il faudrait compter près de 1 h/1 h 30 d’attention à la publicité. Prixtel ne dispose pas de son propre réseau et a donc fait appel au réseau SFR 4G/4G+ afin d'offrir la même qualité de service qu’un opérateur mobile classique.

Mots-clés : #BLU #Prixtel #ForfaitMobile



[SPORT]

► TENNIS —Open d’Australie : Marin Cilic en finale

Le Croate de 29 ans tient sa première finale à Melbourne. Il est venu à bout du britannique Kyle Edmund, au terme d’un match maîtrisé. Il a disputé dimanche sa troisième finale du Grand Chelem. Rappelons qu'il avait remporté l’US Open en 2014 mais qu'il s'était incliné face à Roger Federer à Wimbledon en 2017, après un match à sens unique sur la pelouse londonienne.
Côté féminin, la danoise Caroline Wozniacki a disputé sa première finale à Melbourne samedi après-midi, après une qualification difficile face à la Belge Élise Mertens.

Mots-clés : #Tennis #Cilic #Edmund #Wozniacki


Photo : Pixabay


► FOOTBALL – La magie de la Coupe

En Espagne, le Real Madrid, entraîné par Zinedine Zidane, s’est incliné en quart de finale de la coupe du Roi face au Deportivo Leganés, club de la banlieue de la capitale (2-1). Auteurs d’un match héroïque, les joueurs de Leganés peuvent notamment remercier leur gardien, qui a réalisé un match de très haut niveau. En faiblesse en championnat, loin derrière l’historique rival barcelonais, maintenant sortis de la coupe par un adversaire à leur portée, les Merengue devront se ressaisir pour ne pas sombrer dans la crise.

Mots-clés : #RealMadrid #Zidane #Menrengue


► HANDBALL – La France en demi-finale de l’Euro

Après un parcours sans faute (la France était parvenue à déposer la Croatie – l'hôte de la compétition - à l’issue d’un match intense (30-27)), l'équipe de Didier Dinart a retrouvé, en demi-finale, vendredi 26 janvier, l’Espagne, qu’elle avait su dominer en finale de l’Euro il y a deux ans. Mais, à la surprise générale, les Experts se sont inclinés face aux Espagnols (23-27). Karabatic et ses coéquipiers n'ont donc pas disputé la finale de l'Euro, mais se sont battus pour la médaille de bronze.
L’autre demi-finale a vu s’affronter la Norvège et la Suède, autres grandes nations rivales du handball.

Mots-clés : #Handball #Experts #EuroHand


► GYMNASTIQUE — Larry Nassar en prison
C’est la conclusion d’une affaire terrible qui a secoué la fédération américaine de gymnastique ces dernières semaines. L’ex-médecin de l’équipe nationale féminine, Larry Nassar, a été reconnu coupable de multiples agressions sexuelles sur plus d’une centaine d’athlètes, dont certaines médaillées olympiques comme Jamie Dantzscher ou Aly Raisman. Sa peine ira de 40 à 175 ans de prison. Une sentence qui s’ajoute à une autre condamnation, celle de 60 ans de réclusion pour pédopornographie.

Mots-clés : #Gymnastique #Nassar # AgressionsSexuelles


► RALLYE — Sébastien Ogier vise un 6e titre mondial
Quintuple champion du monde de rallye WRC, le Français Sébastien Ogier se pose comme l'un des favoris de la saison, qui a débuté le jeudi 25 janvier à Monaco. À bord de sa Ford, le Gapençais devra néanmoins faire face à une concurrence plus rude cette année, avec le Belge Thierry Neuville (Hyundai), encore en quête d’un premier titre, et l’Estonien Ott Tänak (Toyota), pilote le plus régulier de l’année dernière. La lutte promet d’être passionnante.

Mots-clés : #Rallye #Ogier #WRC #Ford

Mis à jour le 29 janvier 2018