Actualité du 29/01 au 02/02

Publié le 4 février 2018 Mis à jour le 5 février 2018

Lancement de la campagne du PS, réduction de moitié de la subvention américaine pour les réfugiés de Palestine, explosion des ventes de l'Iphone X, les Grammy Awards récompensent Bruno Mars, la grève des EHPAD, Pauline Parmentier au 2e tour de WTA à Taipei... On vous résume les actualités importantes de la semaine !

[POLITIQUE]

► Parents et professeurs : comment les réconcilier ?
Le 31 janvier 2018, le rapport des députées LREM Aurore Berger et Béatrice Descamps (LREM) sur les relations parents-enseignants a été rendu public par l'Assemblée nationale et transmis à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale. Selon ce document, le fossé entre l’institution scolaire et les familles se creuse. Plusieurs pistes d’améliorations sont évoquées. Selon le rapport, les enseignants jugent les parents top envahissants, et ces derniers jugent les premiers inaccessibles ou cassants. Manque de temps, manque d’espace dédié, éloignement sociologique ente les familles et les enseignants… Plusieurs facteurs nuisent à l’amélioration de ces relations. L’urgence tient d’abord à une meilleure formation des enseignants à la relation aux parents, toujours selon le même document. En effet, les professeurs se sentent souvent mal armés lorsqu’il s’agit de s’adresser aux parents. Le rapport soutient l’écriture d’une charte sur l’égale dignité des acteurs éducatifs. Elle préciserait clairement le rôle et les responsabilités de chacun et serait signée par les différentes parties prenantes (école, parents et élèves). Elle pourrait constituer un support de référence lorsque survient une difficulté dans les relations à l’intérieur des établissements.

Mots-clés : #Education #Parents #Enseignants #Blanquer


Crédit photo : Pixabay (domaine public)


► PS : La campagne est lancée
Les adhérents du Parti socialiste voteront le 15 mars prochain pour départager les candidats au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste. Si nécessaire, un deuxième tour est prévu le 29 mars 2018. Le Parti socialiste a lancé le top départ de son congrès, qui se terminera sur l’installation d’un nouveau Premier secrétaire les 7 et 8 avril prochains. Tout est à reconstruire après les échecs des élections présidentielle et législative. « J’y suis prêt », a déclaré Olivier Faure, actuel président du groupe « Nouvelle Gauche » à l'Assemblée nationale. Stéphane Le Foll a refusé de se ranger derrière ce dernier, malgré plusieurs initiatives des sociaux-démocrates pour éviter la division au sein de leurs rangs. De son côté, Luc Carvounas espère un débat. Ils seront donc quatre candidats : Emmanuel Maurel, Stéphane Le Foll, Luc Carvounas et Olivier Faure. Julien Dray ne s’est finalement pas présenté, et Delphine Batho, faute des 16 parrainages exigés, a vu sa candidature refusée.

Mots-clés : #PS #Faure #LeFoll #Carvounas #Maurel


► LREM - UDI : quand la majorité s'agrandit
La République en marche ! se réjouit de la main tendue de l’UDI aux législatives partielles. Au centre- droit, là où Juppé se donne le temps, l’UDI franchit le pas. Alliée historique de la droite, l’UDI a décidé de soutenir dès le premier tour des législatives partielles les deux candidats LREM. Ces élections se dérouleront en mars 2018. Ce phénomène illustre la reconfiguration des alliances autour de la majorité. Ce n’est pas un choix anodin de la part de Jean-Christophe Lagarde, le président de l’UDI. En effet, se rapprocher du mouvement présidentiel est une opportunité dans la perspective des européennes et des municipales.

Mots-clés : #LREM #UDI #ChristopheLagarde


► Sonsage : Les français tablent sur une grogne sociale généralisée

Selon un sondage Odoxa et Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, voilà ce que pensent les français des différents événements récents.
Les mouvements sociaux des gardiens de prison, des personnels d'Ehpad et des hôpitaux trouvent un écho positif dans l’opinion : 54% des français soutiennent les grévistes, et 33% ont de la sympathie pour eux. Surprise, l’adhésion aux revendications est partagée par un large spectre politique, y compris par les sympathisants macronistes (82%).
La majorité des français (57%) a une bonne opinion du secteur public. 55% des français jugent que la politique du gouvernement désavantage les fonctionnaires. En revanche, la politique d’Emmanuel Macron avantagerait surtout les chefs d’entreprises (78%), les cadres du privé à 68 %, soit 20 points de plus que sous Hollande. Les retraités sont jugés avantagés par 11% des français seulement. 55% des français estiment que les ouvriers et employés du privé sont également avantagés.
Surtout, 64% des sondés imaginent qu’un mouvement de contestation sociale généralisé est envisageable.


[INTERNATIONAL]


► Ces murs murant le monde
Le quotidien Le Monde (02/02/2018) consacre, sous la signature de Rémy Ourdan, un « récit » à ces murs qu'on croyait voir disparaître après la chute du mur de Berlin en 1989. Le phénomène concernerait, selon les auteurs, entre 6 et 18 % des 250 000 km de frontières terrestres et traduirait surtout l'émergence de nouvelles peurs (terrorisme, migrations). À la chute du mur de Berlin, on en comptait une quinzaine ; on les estime aujourd'hui à plus de soixante-dix. La politiste Alexandra Novosselof, citée, dit qu'ils sont « une des solutions sécuritaires dans une vision sécuritaire du monde ». L'invention est ancienne, si l'on songe à la Grande Muraille de Chine (VIIe siècle avant notre ère) ou au limes romain (Ier-IIIe siècle). Le mur que veut ériger Donald Trump est loin d'être le seul. Mais comme l'indique l'article : « Un mur est toujours un révélateur de son époque, et en dit davantage sur celui qui le construit que sur celui qui est supposé ne pas le franchir. » L'emmuré n'est pas toujours celui que l'on croit.

Mots-clés : #Murs #Trump


1961 : devant le mur de Berlin, une femme fait signe à sa famille restée à l'Est
(source : Wikipedia Commons, domaine public)

► UNRWA : les États-Unis gèlent la moitié de leur première contribution
Le 31 janvier 2018, l'UNRWA (en français : « Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient») a lancé un appel aux dons. En effet, mi-janvier, le président Trump a décidé la réduction unilatérale de moitié de la première partie de la subvention américaine. Les USA sont le premier contributeur de cette agence, crée par l'ONU en 1949, à la suite de la première guerre israélo-arabe de 1948. Washington a aussi posé des conditions pour l’emploi de la somme dégagée qui doit servir aux activités de l’UNRWA à Gaza, en Cisjordanie et en Jordanie. Les Palestiniens de Syrie, qui vivent des des conditions de fortune voire dangereuses, risquent d'être les premières victimes de cette coupe. Or, en 2017, les financements américains avaient couvert à hauteur de 60 % l’action d’urgence pour les 438 000 Palestiniens de Syrie.

Mots-clés : #UNRWA #Palestine #Syrie #Trump


► Royaume-Uni : la sous-traitance des services publics au privé en difficulté
Lancée sous Margaret Thatcher, mais développée fortement sous Tony Blair, la sous-traitance des services publics à des entreprises privées connaît des difficultés sérieuses. Mardi 31 janvier 2018, la société Capita (qui gère notamment la collecte de la redevance TV, le péage urbain à Londres et l'assurance santé) annonçait que ses résultats seraient moins bons que prévu et, surendettée, a annoncé une augmentation de capital. Du coup, l'action de ce géant de 73 000 employés à chuté de 47 %, ce qui porte la chute à 75 % depuis juin 2017. Cette situation intervient deux semaines après la faillite de Carillon, un autre géant de la sous-traitance (cantines, prisons, nettoyage des hôpitaux), ce qui a contraint l’État à reprendre ses contrats. Comme le déclare un syndicaliste britannique : « L’idée que “le privé, c’est bien ; le public, c’est mal” s’effondre.»

Mots-clés : #RoyaumeUni #ServicesPublics #SousTraitance


► Situation incertaine en Catalogne
Le 30 janvier devait avoir lieu la séance d'investiture dans laquelle le Parlement catalan devait élire le président du gouvernement de la « Généralité ». Carlos Puigdemont, président sortant, était seul candidat, mais la Cour constitutionnelle espagnole lui a interdit de se présenter « à distance » et a considéré qu'un vote dans ces conditions serait illégal. Or, il est actuellement en « exil » à Bruxelles et craint, s'il rentre, d'être arrêté pour rébellion (une procédure judiciaire a été ouverte contre lui). La séance a été repoussée sine die par le président du Parlement local, mais le camp indépendantiste est aujourd'hui fracturé et, dans des messages privés récemment révélés, M. Puigdemont semble plus abattu qu'il ne l'affirme en public et va jusqu'à s'affirmer « sacrifié ».

Mots-clés : #Catalogne #Puigdemont #Espagne



[ÉCONOMIE]

► Nouvelle fiche de paie : changement de fond et de forme

Le maître mot de la nouvelle fiche de paie est la clarté. Certaines mentions ont été supprimées, les blocs mieux organisés et les cotisations salariales regroupées par catégories (maladie, accident du travail, retraite, assurance chômage). Les sigles abscons ont été remplacés par des mots intelligibles et la fiche de paie n'excèdera pas un recto. Le bulletin mentionnera toujours l'identité de l'employeur et du salarié, les dates de congés, la convention collective applicable, les rémunérations brutes et nettes, la date de paiement. En plus de ce changement sur la forme, les salariés constatent également un changement sur le fond avec la baisse des cotisations salariales et la hausse de la CSG. En effet, depuis le 1er janvier 2018, la cotisation salariale maladie de 0,75 % est supprimée, celle de l'assurance chômage passe de 2,4 % à 0,95 %. À partir du 1er octobre, le salarié ne devrait plus rien verser, ce qui est censé augmenter son salaire net. Cependant, la contribution sociale généralisée (CSG) et la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) ont augmenté au 1er janvier de cette année. Aussi, ces aménagements devraient-ils être profitables au salarié, du point de vue de la compréhension de son bulletin de salaire, mais aussi du point de vue financier, même si ce sont ceux qui gagnent le mieux qui devraient bénéficier le plus des baisses de charges. Par exemple, un salarié gagnant 1 900 euros brut mensuels, va voir son salaire augmenter de 28 euros d'ici fin 2018 et celui gagnant 5 000 euros brut par mois devrait voir son salaire augmenter de 73 euros. Ces changements ne s'appliqueront pas aux fiches de paie des fonctionnaires.

Mots-clés : #Simplification #FicheDePaie #BulletinDeSalaire

 


► Un plan de départs volontaires pour les fonctionnaires
Jeudi 1er février, le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérard Darmanin, ont annoncé, à la suite d'un Comité interministériel de la transformation publique, que le gouvernement souhaitait mettre en place un plan de départs volontaires pour les fonctionnaires, afin d'accompagner la réforme de l’État. Ce plan serait financé, en partie, par des fonds pour la transformation de l'action publique selon une source gouvernementale. Ce ne seront pas des départs massifs, affirme le secrétaire d’État Olivier Dussopt. Le Premier ministre a également annoncé vouloir faire appel aux contractuels et instaurer une rémunération des fonctionnaires au mérite. L'objectif de l’État serait, à terme, de réduire de 120 000 le nombre d'agents de la fonction publique d'ici la fin du quinquennat. Ce plan de départs volontaires, s'il est pratiqué dans le privé, est une mesure inédite dans la fonction publique : l’État avait jusqu'alors recours au non-remplacement des départs en retraite pour réduire les effectifs. Ce plan est loin de faire l'unanimité au sein des organisations syndicales.

Mots-clés : #Philippe #Darmanin #FonctionPublique


► Apple : plus de 20 milliards de dollars de profits en 3 mois grâce à l'iPhone X
Les ventes de l'iPhone X, petit dernier de la gamme des smartphones Apple, ont largement dépassé les espérances de vente de ce dernier. L'iPhone X lui a permis d'engranger environ 20 milliards de dollars de bénéfices sur trois mois. Vendu au prix de 999 dollars (vendu en France à partir de 1 159 euros), Apple démontre que sa stratégie de prix élevés des nouveaux iPhone est payante : ses résultats trimestriels, annoncés par l'entreprise jeudi 1er février, montrent qu'Apple parvient à tirer son épingle du jeu, alors que le secteur de la vente des smartphones est saturé. Cependant, la fièvre acheteuse qui sévit toujours plus ou moins au moment des fêtes de fin d'année a certainement aidé à booster les ventes de l'iPhone, qui est sorti juste avant les fêtes. D'ailleurs, le rythme de production des iPhone X va être revu à la baisse.

Mots-clés : #Apple #IPhoneX



[CULTURE]

► Père Castor s’invite entre la Déclaration des Droits de l’Homme et les Frères Lumière

Fun-fact culturel de cette semaine, le programme Mémoire du monde de l’Unesco, un programme mis en place afin de lutter pour la sauvegarde du patrimoine documentaire mondial, a intégré, mercredi 31 janvier, les albums du Père Castor. Ces petits livres souples, traduits en une vingtaine de langues, puis la série de dessins animés en découlant, ont accompagné la jeunesse de nombre d’enfants. Ils étaient le fait de l’éditeur Paul Faucher qui souhaitait par leur biais partager les principes de l’Éducation nouvelle.

Mots-clés : #PereCastor #Unesco


Marlaguette, un classique des albums du Père Castor
https://www.flammarion-jeunesse.fr/Catalogue/les-classiques-du-pere-castor/marlaguette


► Grammy Awards et roses blanches
Dimanche 28 janvier se sont déroulés les Grammy Awards, qui récompensent les meilleurs artistes musicaux et techniciens de l’année. Bruno Mars en sort auréolé par six récompenses sur six nominations, alors que la chanson Despacito de Luis Fonsi et Daddy Yankee (nommée dans 3 catégories) et le chanteur Jay-Z (8 nominations) reviennent sans aucune récompense. Le rappeur a été doublé par Kendrick Lamar, qui repart avec quatre trophées. La cérémonie a également été marquée par des messages politiques, comme des roses blanches, symboles « d’espoir, de paix, de compassion et de résistance ». Ce message a été inspiré par les robes noires portées durant la cérémonie des Golden Globes en soutien au mouvement Time’s Up (qui proteste contre le harcèlement et les agressions sexuels), même si les roses ont été bien moins nombreuses.

Mots-clés : #GrammyAwards #BrunoMars


► Les César : nouveau prix et nominations
Les César font peau neuve cette année. La cérémonie, dédiée à l'actrice Jeanne Moreau, accueille en effet un nouveau prix : le prix du public. Celui-ci récompensera le plus grand nombre d’entrées dans les salles de cinéma dans l’année et vise à pallier une absence de reconnaissance des succès « populaires » qui n’avaient pas encore leur place dans la cérémonie. Vingt-deux prix seront distribués le soir du 2 mars 2018, auxquels s’ajoute un César d’honneur pour Pénélope Cruz. Trois films se détachent particulièrement pour cette cérémonie des César : 120 battements par minute de Robin Campillo, Au revoir là-haut d'Albert Dupontel et Le sens de la fête réalisé par Eric Toledano et Olivier Nakache.

Mots-clés : #Cesar #PrixDuPublic #PenelopeCruz


► Festival d’Angoulême
Le dimanche 28 janvier se terminait le festival de BD d’Angoulême. La 45e édition de cet événement a couronné La saga de Grimr de Jérémie Moreau (qui raconte l’histoire d’un orphelin islandais au XVIIIe siècle) du Fauve d’Or du meilleur album. Le prix du Public Cultura a, quant à lui, été remis à Marion Montaigne pour Dans la combi de Thomas Pesquet, une bande-dessinée de vulgarisation scientifique sur l’aventure de l’astronaute français. Bien, monsieur #8, un ouvrage collectif qui évoque des thèmes politiques engagés, emporte le prix de la bande dessinée alternative, et Les amours suspendues de Marion Fayolle, le prix spécial du jury.

Mots-clés : #Angouleme #FestivalBD #JeremieMoreau


► Artgenève
La plus grande foire d’art moderne et contemporain de Suisse s’est tenue cette semaine, entre le 1er et le 4 février 2018 à Genève. Elle s’associe cette année avec le Pavillon des arts et du design parisien afin de diversifier son public. Cette année, les visiteurs ont été accueillis par un énorme Felix the Cat gonflable de l’artiste Mark Leckey dans cette foire-exposition aux allures démesurées. Le jeune événement (dont ce n’est que la septième édition) augmente chaque année la qualité et la rareté des pièces présentées, se creusant doucement une petite réputation chez les amateurs d’art.

Mots-clés : #ArtGeneve #ArtModerne #FelixTheCat


[SOCIÉTÉ]

► La colère de la presse tunisienne

Vendredi 2 février 2018 a été décrété « jour de colère pour la presse tunisienne » : une centaine de journalistes et correspondants de médias étrangers se sont rassemblés pour dénoncer les pressions policières et gouvernementales. Le mécontentement a éclaté après la déclaration, le 29 janvier, du ministre de l’Intérieur, Lofti Brahem, devant une commission parlementaire, de la mise en cause des journalistes lors des émeutes de janvier dernier. Le porte-parole du Sfax, le Syndicat national des forces de sécurité intérieures, aurait même appelé au viol des journalistes. En ce moment, un projet de loi donnant plus de pouvoir aux policiers est en discussion au Parlement, mais il est jugé liberticide par les organisateurs de défense des droits de l’homme tunisien et international.

Mots-clés : #Tunisie #Presse #LoftiBrahem


(Pixabay.com, domaine public)


► Référendum irlandais : vers un assouplissement de la législation sur l’IVG
Le gouvernement irlandais a confirmé, lundi 29 janvier, l’organisation d’un référendum afin d’assouplir la législation sur l’IVG (Interruption volontaire de grossesse). A cette heure, le huitième amendement de la Constitution irlandaise protège l’enfant à naître. Le pays, à forte tradition catholique, n'autorise l’avortement qu’en cas de danger pour la vie de la mère, mais pas en cas de viol, d’inceste ou de malformation du fœtus. Si les Irlandais souhaitent abroger ce huitième amendement, c'est en vue d’une libération des droits des femmes et dans la réflexion sur la libre disposition de soi.

Mots-clés : #Irlande #IVG #Referumdum


► Dieselgate : un scandale éthique mis à nu
Selon de nouvelles révélations sur le Dieselgate, les constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW sont accusés d'avoir testé la nocivité des gaz d’échappement de moteurs Diesel sur des singes, mais aussi sur des humains. Le Groupe européen de recherche sur l’environnement et la santé des transports (EUGT), financé par les trois constructeurs, a mené des études tests pour mesurer les effets de l’oxyde d’azote sur près de 25 cobayes adultes, engagés pour inhaler les gaz, à doses variées, pendant plusieurs heures. Les singes se trouvaient dans un laboratoire d'Albuquerque (Nouveau-Mexique), où ils étaient anesthésiés, intubés et leur sang analysé. Le Dieselgate est un scandale industriel et sanitaire impliquant l’entreprise Volkswagen : le géant allemand de l’automobile aurait usé de différentes techniques afin de réduire frauduleusement les émissions polluantes.

Mots-clés : #Diselgate #Volkswagen #EUGT


► Tariq Ramadan mis en examen pour viol
Vendredi 2 février 2018, l’islamologue suisse Tariq Ramadan a été mis en examen pour viol. Il a été placé en garde à vue à Paris, mercredi 31 janvier, dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte pour viols et violences volontaires. Puis, il a été déféré au parquet de Paris dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 février. Une première plainte a été déposée le 20 octobre 2017 par Henda Ayari, et une deuxième le 27 octobre 2017 par « Christelle » (nom d’emprunt). Le 7 février dernier, l’université d’Oxford, où il enseignait en tant que professeur d’études islamiques contemporaines, a décidé d’un « commun accord » sa mise en congé immédiate.

Mots-clés : #TariqRamadan #Procedure #Viol


► Grève des EHPAD : manque de moyens pour soigner dans la dignité
Mardi 30 janvier, les personnels des EHPAD (établissements accueillant les personnes âgées dépendantes) ont été appelés à faire grève, pour dénoncer l’insuffisance de moyens et de personnels. Le taux de mobilisation des grévistes a été de 31,8%, a déclaré la Direction générale de la cohésion sociale. Plusieurs rassemblements ont eu lieu dans la capitale, ainsi qu’à Marseille, pour réclamer des moyens financiers et humains supplémentaires. Une centaine de grèves avaient déjà eu lieu en 2017, dont une à l'EHPAD « Les Opalines », dans le Jura, qui avait duré près de trois mois.

Mots-clés : #EHPAD #Dependance #Social



[SPORT]

► Tennis : Pauline Parmentier au 2e tour de WTA Taipei

C’est sa première victoire de la saison 2018 : Pauline Parmentier (31 ans), classée à la 91e place mondiale, s'est qualifiée, mardi 30 janvier, pour le 2e tour de WTA (Women's Tennis Association) à Taipei en Chine. Elle a battu la Japonaise de 26 ans Kurumi Nara (101e mondiale), avec un score de 1-6, 6-4, 6-1. Pauline Parmentier devra, au deuxième tour, affronter soit Yafan Wang (152e), soit Risa Ozaki (132e).

Mots-clés : #Tennis #PaulineParmentier #WTA


Pauline Parmentier en 2016 (Wikimedia Commons/« si robi », CC-BY-SA).


► Cyclisme. Étoile de Bessèges : Christophe Laporte remporte la deuxième étape
C’est entre Nîmes et Générac qu’a été disputée la deuxième étape de l’Étoile de Bessègues. Le français de 25 ans, Christophe Laporte, s’est imposé et rafle la victoire. Bryan Coquard (25 ans) aurait dû être le premier du sprint, mais, pendant les dix dernières secondes, Christophe Laporte s'est montré particulièrement rapide et a réussi à devancer Bryan Coquard et Timothy Dupont (30 ans), pour finir premier.

Mots-clés : #Besseges #ChristopheLaporte


► Italie : une fédération sans président élu
Deux mois et demi après la défaite de l’Italie aux qualifications pour la Coupe du monde 2018 et la démission de Carlo Tavecchio (47 ans) de son poste de président de la fédération italienne (qu'il a occupé de 2014 à 2017), la FIGC (Federazione Italiana Giuoco Calcio) reste sans président pour le moment et risque de plonger dans une crise. Trois candidats se sont présentés pour la présidence de la FIGC : le président de la Ligue amateur (LND) Cosimo Sibilia (58 ans), le président de la Lega Pro (3e division) Gabriele Gravina (64 ans), et celui du syndicat des joueurs professionnels (AIC) Damiano Tommasi (43 ans), mais aucun n’a obtenu la majorité.

Mots-clés : #FIGC #Tavecchio #Football


► MLS : la franchise de David Beckam intègre le championnat nord-américain
Le projet de la création de l’équipe de David Beckam (42 ans) voit le jour, et elle devrait participer au championnat nord-américain à l'horizon 2020. Après sa brillante carrière à Manchester United, au PSG et en passant par le Réal, la star du football envisageait de créer sa propre équipe : la Miami Beckham United. Ce projet vient de se concrétiser. Il a obtenu le droit de créer cette équipe après son transfert et sa performance au Los Angeles Galaxy qui, à l’époque, était un club peu connu.

Mots-clés : #Beckam #MLS


► Mercato hivernal : les transferts de Giroud, Coutinho, Bakambu, Aubameyang et Lucas
Clos le 31 janvier à minuit, le mercato de cet hiver a été un peu agité, avec des transferts plus ou moins juteux. Arsenal accueille Pierre-Emerick Aubameyang (28 ans), pour 63 millions d'euros, lui qui voulait quitter Dortmund. De son côté, Oliver Giroud (31 ans) rejoint Chelsea. Pour 28 millions d'euros, le PSG livre Lucas à Tottenham. Transféré de Liverpool au Barca, pour un montant de 120 millions d'euros, Coutinho devient le joueur le plus cher du FC Barcelone. Le club chinois Beijing Guoan a versé 74 millions d'euros à Villarreal pour s’offrir Cédric Bakambu (26 ans), ce qui fait de lui le joueur africain le plus cher de l’histoire.

Mots-clés : #Mercato #Giroud #Coutinho #Bakambu

Mis à jour le 05 février 2018