Actualité du 30/10 au 03/11

Publié le 4 novembre 2017 Mis à jour le 5 novembre 2017

La fin de l'état d'urgence, les nouvelles élections au Parlement catalan, la progression du PIB français, la contestation d'Osez Le Féminisme à la Cinémathèque, le verdict du procès d'Abdelkader Merah, le PSG en huitième de finale à la Ligue des champions....Cette semaine, on vous a fait un résumé un petit plus détaillé que d'habitude ! Donnez-nous votre avis !

[POLITIQUE]

Exclusion des Macron-compatibles : fin du feuilleton à LR
Le parti « Les Républicains » (LR) a mis fin au feuilleton. Le Bureau politique du parti, réuni le 31 octobre 2017, a acté le départ des ministres et députés Macron-compatibles. Parmi eux, les membres du gouvernement Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu, et les chefs de file « LR » du groupe des « Constructifs » à l'Assemblée nationale, Thierry Solère et Franck Riester. Toutes les exclusions ont été votées sauf celle du Premier ministre, dont le départ a cependant été « acté ». Si ces départs sont vus comme un soulagement pour un certain nombre de cadres et militants LR, Franck Riester, président du groupe « Les Constructifs » à l’Assemblée, promet une réponse politique avec la création d’un nouveau parti de droite. Les ex-LR soulignent l'absence de sanction contre les responsables du courant « Sens commun » qui a pourtant invité à l'alliance avec le Front national.

Légion d’honneur : moitié moins de décorés civils à l'avenir
Le Conseil des ministres a entériné le 2 novembre une réduction drastique du nombre de Légion d'Honneur, la plus prestigieuse décoration française créée par Napoléon Bonaparte en 1802. Le président Macron entend la revaloriser avec la volonté de consacrer le mérite plus que les positions acquises pour établir les prochaines promotions. Les prochains contingents de lauréats vont fondre (– 50 % de décorés civils, – 10 % de décorés militaires, – 25 % de décorés à titre étranger).
Il est ainsi demandé à l’ensemble des ministres qui ont la responsabilité d’identifier les lauréats possibles, de ne pas proposer plus de 600 personnes à décorer. La liste sera ensuite passée au tamis du Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. C’est le président de la République, institutionnellement grand-maître de l'ordre, qui signera les décrets de nomination. Cette nouvelle doctrine risque de bousculer les usages.

Nouvelle Calédonie et Corse : le gouvernement redouble de prudence
Concernant la Nouvelle-Calédonie, le comité des signataires, instance chargée du suivi de l’accord de Nouméa de 1988, s’est réuni jeudi 2 novembre pour l’organisation du référendum d'autodétermination sur l’archipel. Ce scrutin doit se tenir au plus tard en novembre 2018. C’est Manuel Valls, président de la mission parlementaire d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, qui a la lourde tâche de l’organiser.
En Corse, les 3 et 10 décembre, les électeurs éliront leurs représentants à la collectivité unique (suite de la loi NOTRe qui fait fusionner les deux départements corses). Ce scrutin pourrait s’apparenter à un plébiscite autonomiste si les nationalistes étaient reconduits aux responsabilités.

► Entrée en vigueur de la loi anti-terroriste… sans exclure le retour à l'état d'urgence
La loi antiterroriste est entrée en vigueur le 1er novembre 2017. Elle se substitue aux dispositions de la loi sur l'état d'urgence, venue à son terme et non prolongée. Toutefois, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a estimé qu’en cas de « meurtre de masse », la France pourrait de nouveau avoir recours à l’état d’urgence.
La loi antiterroriste révise de nombreuses procédures juridiques et administratives. Les contrôles aux frontières sont renforcés en élargissant le périmètre de contrôle ; les services de sécurité peuvent exploiter les données des passagers aériens et maritimes. Les préfets ont la possibilité de fermer les lieux de cultes administrativement en cas de propagande ou de passage à l’acte terroriste. Les assignations à résidence ainsi que les perquisitions se voient modifiées pour faciliter les contrôles. Les écoutes hertziennes, censurées en 2016 par le Conseil constitutionnel, sont désormais possibles jusqu'en 2020. Enfin, la loi pérennise la création de zones de sécurité soumises à des contrôles particuliers comme ce fut le cas pendant la coupe d'Europe de football.


[INTERNATIONAL]

Catalogne : vers des élections le 21 décembre 2017
Depuis le lundi 30 octobre, l’article 155 de la Constitution espagnole s’applique en Catalogne. La « Généralité » est mise sous tutelle de l’État central. Le gouvernement autonome a été démis et des élections au Parlement catalan ont été fixées par le gouvernement espagnol au 21 décembre. Le tribunal constitutionnel a annulé la déclaration d’indépendance du Parlement et les « unitaires » ont manifesté massivement aussi leur attachement à l’Espagne.
Carles Puigdemont, l’ex-président du gouvernement catalan, parti pour Bruxelles avant l’exécution de la mise sous tutelle, a déclaré accepter par avance le résultat du scrutin à venir. Les poursuites intentées contre lui et d’autres responsables indépendantistes par la justice espagnole pourraient inversement provoquer des réactions favorables aux indépendantistes. Le feuilleton continue…

Harcèlement : sanctions contre des politiques au Royaume-Uni
Dans le sillage des accusations sur les agissements du producteur de films Harvey Weinstein, la classe politique britannique est bousculée par des révélations concernant des propos inappropriés. Le ministre de la Défense Michael Fallon a dû démissionner pour avoir posé sa main sur le genou d’une journaliste. Un député travailliste Kelvin Hopkins (76 ans) a été suspendu de son parti pour avoir harcelé une militante de 24 ans. Il a été en outre exclu du Shadow Cabinet. Le Labour a cependant été critiqué pour avoir tenté initialement d’étouffer l’affaire. Une liste de députés harceleurs circulerait, au point que la Première ministre, Theresa May, a demandé le 29 octobre la mise en place d’un système plus strict pour sanctionner les éventuelles dérives des députés contre leurs employés.

Attentat de New York : Trump en profite pour faire de la surenchère
Sayfullo Saipov, l’auteur de l’attentat de New York qui a fait huit morts à Manhattan, est un Ouzbek arrivé aux USA avec une « carte verte » en 2010. C’est aux États-Unis qu’il s’est progressivement autoradicalisé semble-t-il, après un certain nombre d’échecs personnels et professionnels. Il semble d’ailleurs qu’il connaisse lui-même assez mal la religion musulmane.
Donald Trump, à la suite de cet attentat, s’est livré à des surenchères à un moment où son image est ternie à la suite des poursuites contre des membres de son équipe de campagne dans l’affaire des « contacts russes ». Le procureur spécial Robert Mueller, ancien directeur du FBI, a en effet fait inculper deux anciens membres de l’équipe de campagne Trump (dont Paul Manafort, directeur de campagne jusqu’en août 2016) et Georges Papadopoulos, ancien conseiller international de Donald Trump. Les deux premiers sont poursuivis pour rien de moins que « complot contre les Etats-Unis ».

► Malte : huit journaux demandent une enquête indépendante après l’assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia
Daphne Caruana Galizia est cette journaliste d’investigation maltaise assassinée le 16 octobre 2017 alors qu’elle enquêtait sur des scandales impliquant les cercles dirigeants du pouvoir. L’absence d’indépendance de la police, de la justice et des médias maltais est critiquée alors que cet État de 430 000 habitants est membre de l’Union européenne. Huit journaux, dont « Le Monde », ont réclamé à la Commission européenne une « enquête indépendante » sur cet assassinat et lui ont demandé d’« user de tous [ses pouvoirs] pour veiller à ce que la mort de Daphne donne lieu à une enquête complète et pour envoyer un clair signal de soutien aux journalistes qui œuvrent pour l’intérêt général, à Malte et dans le reste du monde ».

► Mozambique : la page du clan dos Santos tournée ?
Après trente-huit ans de règne de José Eduardo dos Santos, son successeur, Joao Lourenço, un général à la retraite de 63 ans, a été investi, le 26 septembre dernier. Joao Lourenço a été imposé comme successeur à l’ancien président, âgé de 75 ans et malade, qui aurait préféré voir un de ses fils lui succéder. Le nouveau chef de l’État, issu lui aussi du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), ancienne colonie portugaise, a annoncé une lutte contre la corruption, l’obligation pour les ministres de rendre des comptes et des mesures visant les monopoles, notamment dans le secteur du ciment que contrôlent Isabel dos Santos, fille de l’ancien président. Le nouveau président a nommé un de ses proches au ministère du pétrole qui assure 75% des ressources fiscales du pays. Élu après avoir fait campagne sur la continuité, le nouveau président teste ses marges de manœuvre, mais pourrait être contraint à une confrontation avec le clan dos Santos.

[ECONOMIE]

Emploi : l'intérim ne connaît pas la crise
Si le taux de chômage a récemment baissé, la création d'emplois intérimaires a, au contraire, augmenté de façon significative. Par rapport à septembre 2016, l'intérim a bondi de 12 % et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a recensé 712 000 intérimaires à la fin du mois de juin dernier – un record. Cette hausse s'applique à tous les secteurs et concerne les différents niveaux de qualification. Cependant, si les missions dites d'intérim dynamisent et redressent l'emploi salarié, elles ne garantissent pas pour autant l'obtention d'un contrat à durée indéterminée.

Le « Netflix du jeu vidéo » débarque en France.
PlayStation Now, le service de jeu dématérialisé de Sony, lance un catalogue de jeux librement accessibles en streaming. Jusque là absent de l'Hexagone, le constructeur et éditeur japonais propose ce service pour 16,99 euros par mois. Seule contrainte : disposer d'une PlayStation 4 ou d'un PC. Let's p(l)ay !

► Progression du PIB français
Au troisième trimestre, le produit intérieur brut français est en nette augmentation, et ce pour le quatrième trimestre consécutif. Selon l'Insee, le PIB aurait progressé de 0,5 %.Cette amélioration peut s'expliquer par différents facteurs : par le développement de l'industrie et des services qui ont bénéficié du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) et du pacte de responsabilité ; par la hausse des exportations agricoles après la période creuse qui a suivi les intempéries de 2016 ; en enfin, par le tourisme qui est revenu à la normale après deux années difficiles marquées par la peur des attentats.

► 320 entreprises surtaxées
Ce jeudi, le gouvernement a validé une surtaxe touchant 320 grandes entreprises françaises. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a annoncé que les bénéfices des entreprises réalisant 1 milliard d'euros de chiffres d'affaires seraient ainsi taxées à 38,3 % (au lieu de 33,3%), et que pour celles réalisant des bénéfices de plus de 3 milliards d'euros, la taxation irait jusqu'à 43,3 %. Cette mesure, appelée projet de loi de finances rectificatives (PLFR), a été élaborée par le ministre des Finances, Bruno Le Maire, et celui des Comptes publics, Gérald Darmanon, à la suite d'une décision du Conseil constitutionnel invalidant la taxe sur les dividendes. Cette taxe, instaurée sous la présidence Hollande en 2012, contraint ainsi le pays a remboursé 10 milliards d'euros. Le PLFR devrait être débattu au Parlement cette semaine.

► Orange is the new Bank
L'opérateur de téléphonie mobile a lancé ce jeudi son service de banque en ligne. Pour Stéphane Richard, patron d'Orange, l'innovation doit être le maître mot de cette banque mobile. Première révolution : l'entière gratuité des moyens de paiement avec zéro frais d'ouverture et de tenue de compte, aucun frais de paiement mobile, la gratuité de la carte bancaire et du chéquier, la gratuité des virements et des prélèvements ainsi que des retraits en distributeur en France et au sein de l'Union européenne. Deuxième nouveauté : la suppression des délais entre la réalisation d'une opération et son apparition sur le compte, mais aussi la possibilité pour le client de désactiver sa carte en cas de perte et la réactiver s'il la retrouve. Cependant, l'UFC-Que Choisir  met en garde les potentiels consommateurs sur un manque d'informations concernant les commissions d'intervention en cas de découvert ou le montant des commissions de paiement à l'étranger.

[CULTURE]

► Polanski à la Cinémathèque : une commémoration contestée
Lundi 30 octobre, une quinzaine de militantes du collectif « Osez le féminisme » sont venues manifester devant la Cinémathèque française à Paris contre la rétrospective Roman Polanski qu'elle organisait. Le cinéaste, plusieurs fois primé dans les festivals internationaux, a été accusé, reconnu coupable et jugé en 1977 de crime sexuel sur une mineure de 13 ans. Voici des faits qui rendent illégitimes aux yeux de ses détracteurs une rétrospective qui « honore » en quelque sorte le réalisateur. On pourrait mettre en parallèle avec ces réactions celles qui ont suivi la publication, à la une des Inrocks, du portrait de Bertrand Cantat, chanteur de Noir Désir qui avait mortellement frappé sa compagne Marie Trintignant en 2003 et avait été condamné à une peine de prison de ce fait.

La Joconde dans le désert ?
La porte-parole du quai d’Orsay a donné au public la date d’ouverture du Louvre d’Abu Dhabi fixée au 11 novembre 2017. Cette déclaration fait suite à la rencontre entre la ministre de la Culture, son homologue des Émirats arabes unis, le président de l’autorité du tourisme et de la culture émirati et le président directeur du Louvre. Ce musée, construit dans la prolongation d’un accord intergouvernemental de 2007, contiendra 600 œuvres lui appartenant en propre ainsi que 300 œuvres françaises prêtées. Il a pour objectif la promotion du dialogue entre les cultures.

C'est le bouquet !
Il y a presque un an, le sculpteur Jeff Koons proposait à la Ville de Paris l’idée d’une sculpture de 12 mètres de haut représentant un bouquet de fleurs en mémoire des attentats perpétrés dans la ville l’année précédente. Cette sculpture, achevée récemment, continue de déclencher les critiques ; elle doit être installée devant le Palais de Tokyo qui, selon le directeur du musée, ne peut soutenir la trentaine de tonnes qu'elle pèse. Son aspect a aussi été critiqué ainsi que les 3 millions d’euros que devait coûter sa construction.

La malédiction du Pharaon frappe-t-elle encore les égyptologues ?
Depuis un an déjà les égyptologues du projet ScanPyramids disent avoir découvert deux cavités jusqu’alors cachées dans le tombeau du pharaon Khéops. Le mois dernier, on annonçait qu'elles auraient la « taille d’un avion de 200 places ». Mais, le 4 novembre 2017, cette « découverte » a été critiquée par d’autres égyptologues qui reprochent aux scientifiques d’avoir publié ces travaux sans en avoir discuté préalablement comme cela doit normalement se faire. La notion de « découverte » est notamment mise en cause : en effet, les critiques affirment que de multiples cavités sont présentes de manière connue sous les pyramides et qu’elles ne cachent pas nécessairement les chambres secrètes que l’on imagine.

Hier et aujourd’hui
Une pièce très rare sera mise aux enchères le 11 novembre (l'annonce en a été faite le 4). Il s'agit d'une édition originale du dixième album des Beatles Yesterday and Today. Celui-ci, paru en 1966 uniquement aux États-Unis, cherchait à casser leur image de jeunes garçons sages. La couverture les représente en garçons bouchers avec des poupées de nourrisson démembrées. Le disque mis en vente a également appartenu à John Lennon lui-même et comprend des dessins de sa main ainsi qu'un un autographe et des mentions écrites de Paul Mc Cartney et Ringo Starr. Le prix de vente est fixé à 100 000 $ (86 000 €).

 

[SOCIÉTÉ]

Abdelkader Merah : un procès sous haute tension
Le verdict a été rendu, concernant le procès d’Abdelkader Merah, le frère de Mohammed Merah. Jeudi 2 novembre 2017, la cour d’assises antiterroriste, en formation spéciale, composée de cinq magistrats, a condamné Abdelkader. Merah à 20 ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs terroristes, dont deux tiers de peine de sûreté. Son co-accusé Fettah Malki s'est vu condamner à 14 ans de réclusion criminelle. Cependant, le 3 novembre, le parquet général de Paris a fait appel a minima du verdict rendu, la complicité d'assassinat n'ayant pas été retenue. Les accusés peuvent également interjeter appel.

Plan étudiants (1) : fin en 2018 du régime étudiant de Sécurité sociale
Le 30 octobre, le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, ont présenté un plan étudiants, visant à réformer la prise en charge, mais aussi l'accès à l'Université (brève suivante). Le régime spécial d'assurance maladie (Sécurité sociale étudiante) sera ainsi supprimé en septembre 2018 et les étudiants seront versés au régime général (CNAM). Leurs dépenses devraient donc baisser en septembre prochain. Seront supprimés les 217 € de cotisation sécurité sociale (régime de base hors mutuelles complémentaires) et les 5,10 € de médecine préventive. En revanche, cette perte sera partiellement compensée par une nouvelle cotisation de « vie étudiante » de 120 € en licence et 150 € en master. Elle inclura la santé, le bien-être, le sport et la culture dans le cadre de la vie étudiante. Enfin, cette mesure ne concerne que le régime de base. Comme c'est le cas pour nombre les salariés, les « complémentaires » (mutuelles…) restent à la charge des intéressés.

Plan étudiants (2) : de la suppression d'APB aux « filtres » pour les lycéens
Pour les élèves de terminale de lycée, une nouvelle plateforme remplacera APB (admission post-bac). Le tirage au sort sera supprimé en cas d'excès de la demande par rapport aux capacités d'accueil. Si rien d'essentiel ne change pour les procédures déjà sélectives (prépas, IUT, BTS), la « sélection » n'a pas été officiellement retenue ni l'exigence de prérequis. En revanche, la réforme annoncée prévoit des « filtres » pour les lycéens qui n’auraient pas le profil adapté à la licence convoitée : un avis indicatif du conseil de classe de terminale ; possibilité pour les universités de classer les dossiers et de recommander aux candidats de suivre une remise à niveau. Le nombre de vœux sur APB passera de 24 à 10 et leur classement ne sera plus nécessaire. Enfin, les universités examineront les dossiers des bacheliers et pourront les classer selon 3 catégories : oui, oui mais, refusé. Toutefois, le droit d'accès à l'enseignement supérieur reste garanti à tout bachelier après éventuel passage par une « mise à niveau ». Les présidents d’université s’inquiètent déjà de la charge bureaucratique supplémentaire, tandis que certaines organisations lycéennes ou étudiantes dénoncent une sélection déguisée. Pour autant, alors que 66 % des Français se sont déclarés (sondage) favorables à une forme de sélection à l'entrée de l'Université, le gouvernement n'a pas pris le risque politique.

La trêve hivernale et les bidonvilles français
En 2017, il existe encore des bidonvilles en France : on en dénombre pas moins de 570 sur l’ensemble de l’Hexagone. Près de 16 000 hommes, femmes et enfants vivent dans des cabanes de fortunes. La trêve hivernale permet donc de protéger ces personnes de l’expulsion et de la destruction des refuges, d’après la loi relative à l’égalité et à la citoyenneté du 21 janvier 2017. Cependant, vendredi 3 novembre 2017 à Argenteuil, une cinquantaine de Roms ont été expulsés de leur bidonville. Le tribunal n’aurait pas appliqué la trêve hivernale dans cette affaire car ils seraient entrés sur les lieux par effraction.

L'écriture inclusive, « danger mortel pour la langue française » selon l'Académie française
L'écriture inclusive consiste à remettre en question la neutralisation du féminin par le masculin (les étudiants=les étudiantes et les étudiants) en utilisant des formes prenant en compte les différences de genre (les étudiant·e·s). Dans un débat public qui reste agité, l'Académie français s'y est très vigoureusement opposé (bien que ses adversaires fissent remarquer qu'elle n'a aucune autorité sur la langue et qu'il s'agit d'une institution très masculine). Les passions restent vives, tant ses adversaires y voient un obstacle à l’apprentissage de l’écriture mais aussi un défaut d'esthétique des mots.
La maison d’édition Hatier reste pour le moment la seule à avoir publié un manuel scolaire en écriture inclusive à la rentrée 2017-2018. On notera que la dernière mise à jour du traitement de texte de Microsoft (©™Microsoft Word) a évolué dans ce sens, puisqu'elle propose une option de correction orthographique avec écriture inclusive.

[SPORT]

► Football - Ligue des champions : un PSG impressionnant
Au Parc des Princes, mardi 31 octobre, le PSG en a étonné plus d’un en s’imposant 5-0 face à Anderlecht. Le club parisien rassure ses supporters et s’offre majestueusement une place en huitième de finale. En seulement quatre matchs, le PSG a inscrit 17 buts, dont zéro encaissé. Il reste l’un des rares clubs ayant eu cette performance dans l’histoire de la Ligue des Champions de l'UEFA (Champions League).

Football : Le naufrage du Réal Madrid ?
Visiblement, l’équipe de Zinedine Zidane traverse une période difficile en ce moment, après des défaites accumulées en championnat. Mercredi soir, sur la pelouse de Wembley, les Spurs de Tottenham ont humilié le Real d’un score de 3-1. Tottenham se place donc en première place du groupe. Reste à savoir comment le Réal va se réveiller et continuer la course.

E-Sport : les SKT1 échouent à décrocher leur quatrième titre mondial de champion de League of Legens (LoL)
Le championnat mondial de League of Legends est l'épreuve d'e-Sport la plus suivie au monde (43 millions de personnes en 2016). L'équipe SK Telecom1, championne en 2015 et 2016, s'est qualifiée à Pékin pour la finale le 28 octobre 2017 face à ses concurrents de l'équipe RGN (Royal Never Give Up) avec un score de 3 parties à 2. Mais, en finale, SKT n'a pu décrocher son quatrième titre de champion du monde dans cette catégorie face à l'équipe Samsung qui l'a emporté avec un score de 3 à 0. Les équipes championnes sont composées de professionnels recrutés par des sponsors.
On notera d'ailleurs que, pour la première fois et en accord avec le Comité international olympique, le numéro 1 des fabricants de processeurs, Intel, a annoncé le 3 novembre qu'il organiserait les Intel Extreme Masters à Pyeongchang (Corée du Sud) en amont des J.O. d'hiver qui auront lieu dans la même ville. Le CIO n'exclut pas de reconnaître ultérieurement le e-sport (sport électronique) comme discipline olympique.

Formule 1 : Lewis Hamilton champion du monde
Malgré les difficultés qu’il a rencontrées au cours du grand prix du Mexique, où il est arrivé neuvième le 29 octobre dernier (l'épreuve a été gagnée par Max Verstapen), Hamilton vient d'être sacré champion du monde de F1 pour la quatrième fois de sa carrière, à l'égal d'Alain Prost et de Sébastien Vettel (derrière lui cette année). Comme quoi, en F1, le vainqueur du championnat n’est pas forcément celui qui arrive en premier. Il reste encore deux épreuves au championnat du monde, mais Hamilton est déjà assuré d'être couronné.

Football : la colère incontrôlable de Patrice Evra
Le joueur de Marseille a dérapé jeudi 2 novembre 2017. Avant même le match de la Ligue Europa contre Guimares, il a été expulsé. Pris à partie par des supporteurs (il est très critiqué pour ses performances actuelles), le défenseur marseillais s’est lancé dans une contre attaque verbale qui s’est soldée par un affrontement physique. Patrice Evra a lancé à son provocateur un coup de pied au visage. Dans le sport, on parle de fair play (franc jeu impliquant le respect des règles et des adversaires). Cela doit-il se borner uniquement au jeu ? En attendant, Evra a été suspendu par son club et risque, même s'il y a eu provocation, de lourdes sanctions sportives.

Mis à jour le 05 novembre 2017