L'actualité du 12/03 au 17/03

Publié le 20 mars 2017 Mis à jour le 29 septembre 2017

le rendez-vous de Jean-Luc Mélenchon, la validation du Brexit par le Parlement, le budget de la culture de Donald Trump, la fusillade dans un lycée dans les Alpes-Maritimes, la mort d'un père fondateur du rock'n roll... Le résumé de la semaine toujours à votre disposition !

[POLITIQUE]

Parrainages : Qui sont les candidats officiels ?
Ils avaient jusqu'au 17 mars à 18h pour enregistrer leurs derniers parrainages. Le Conseil Constitutionnel a publié la liste des candidats ayant récolté les 500 signatures demandés. Les 11 candidats officiels de l'élection 2017 sont donc : Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), François Asselineau (Union Populaire Républicaine), Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), François Fillon (Les Républicains), Benoît Hamon (Parti Socialiste), Jean Lassalle (Résistons), Marine Le Pen (Front National), Emmanuel Macron (En Marche !), Jean-Luc Mélenchon (France Insoumise), Philippe Poutou (Nouveau Parti Anticapitaliste)

Jean-Luc Mélenchon et ses partisans se donnent rendez-vous à Paris
Le candidat de la France insoumise à l’élection présidentielle a pris la parole lors d’une marche qui a réuni ses sympathisants ce samedi 18 mars à Paris. Selon les organisateurs ce rassemblement aurait réuni environ 130 000 personnes entre la place de la Bastille et celle de la République. À l’issue de cette marche, Jean-Luc Mélenchon s’est exprimé en ces termes : « Nous sommes capables de diriger le pays ». Le leader du mouvement a estimé sa marche était déjà une réussite en soi ; « ça témoigne de la permanence d’une force. Tout ça ne sort pas de l’oeuf. C’est cinq ans de travail ».

Le candidat d’En Marche! souhaite rétablir le service militaire
Lors d’un discours tenu samedi 18 mars, Emmanuel Macron a endossé le rôle de chef des armées en parlant d’un plus grand engagement de la France en Syrie, en Libye ainsi qu’une augmentation du budget de la Défense et la mise en place d’un service militaire obligatoire d’un mois. « Je refuse la tentation du repli » a-t-il déclaré, en citant plusieurs fois le Général de Gaulle, figure historique emblématique, pour appuyer ses propos.

François Fillon mis en examen
Mardi 14 mars, François Fillon, candidat à l’élection présidentielle mêlé à un scandale d’emploi fictif depuis plusieurs semaines, a été mis en examen. Il devient ainsi le premier candidat majeur à une élection présidentielle à participer avec le poids d’une telle inculpation. Lors des premiers jours ayant suivis le scandale d’emploi supposément fictif de son épouse, Pénélope Fillon, le candidat avait déclaré qu’en cas de mise en examen il se retirerait de la course. Il est depuis revenu sur cette déclaration, affirmant qu'il n'abandonnera pas. François Fillon a donc été mis en examen pour « détournement de fonds publics, complicité et recel de ce délit, abus de biens sociaux et manquement aux obligations de déclaration à la Haute autorité de la vie publique ». Si à l’étranger l’opinion publique ne comprend pas que le candidat reste dans la course à la présidence, certains le présentent en France comme le seul véritable rempart à une victoire du Front National.

Benoît Hamon revient sur sa mesure phare : le revenu universel
Le candidat socialiste Benoît Hamon est revenu sur la mesure emblématique de son programme pour atténuer ses ambitions sur la question. Lors de la révélation des contours définitifs de cette mesure qu’il présente comme « un nouveau pilier de protection sociale du XXI° siècle », Benoît Hamon a annoncé que celle-ci s’élèverait à un coût de 35 milliards d’euros, ce qui équivaudrait au budget de la Défense. Cette allocation de 600 euros par mois concernera les individus gagnant « jusqu’à 1,9 sic brut » dès 18 ans.

Le FN continue à faire l’objet de plusieurs enquêtes judiciaires
Entre les affaires de financement des campagnes de l’année 2012, concernant le patrimoine de Jean-Marie Le Pen et de sa fille, ainsi que leurs collaborateurs au Parlement européen, le FN est actuellement confronté à plusieurs affaires entachant son image. La présidente du parti a par ailleurs clairement refusé d’être entendu par les juges. Malgré ces différentes affaires, l'électorat FN reste stable.


[INTERNATIONAL]

Royaume-Uni : lancement du Brexit  
La Chambre des Lords a adopté sans amendement le texte de loi permettant de déclencher l’article 50 du traité de Lisbonne, préalable aux négociations du Brexit. La première ministre britannique Theresa May pourra ainsi lancer la procédure d’ici la fin du mois de mars comme elle l’avait annoncé. La reine Elisabeth II a donné son assentiment pour le Brexit vendredi.

Turquie-Allemagne : des meetings annulés
Des rassemblements de la diaspora turque ont eu lieu dans différentes capitales européennes en vue du référendum du 16 avril en Turquie, visant à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Après des tensions entre Ankara et Berlin, c’est le gouvernement néerlandais de Mark Rutte qui a empêché la venue du ministre turc des affaires étrangères. La situation reste tendue entre l’Europe et la Turquie face à la campagne proErdogan que le gouvernement turc veut mener en Europe.

Pays-Bas : défaite de Geert Wilders aux législatives
Mark Rutte a remporté les élections législatives face à Geert Wilders. Le parti libéral du premier ministre (VVD) a obtenu 33 sièges sur les 150 sièges de la chambre basse du Parlement que les électeurs des Pays-Bas ont été appelés à renouveler dans le cadre des élections législatives. Le Parti de la liberté d’extrême droite mené par Geert Wilders n’en a remporté que 20. L'écologiste Jesse Klever a quant à lui obtenu 14 sièges de députés d'après les premiers résultats de jeudi. Le chef du parti GroenLinks devient la plus grande force d'opposition de gauche.

Etats-Unis : la deuxième version du décret anti-immigration de Trump
Un juge fédéral de Hawaï a bloqué mercredi 15 mars, pour l’ensemble des Etats-Unis, le nouveau décret migratoire de Donald Trump. Cette mesure phare du mandat du président des Etats-Unis allait entrer en vigueur seulement quelques heures après l’intervention du juge. Donald Trump a réagi en dénonçant « un abus de pouvoir sans précédant » et compte aller jusqu’à la Cour suprême.

Maroc : l'impasse politique
Le roi du Maroc a démis le premier ministre islamiste Abdelilah Benkirane à la tête du Parti de la justice et du développement. Il avait remporté les législatives d’octobre mais a échoué à former un gouvernement après cinq mois de négociations. Afin de sortir de l’impasse politique, Mohammed VI a décidé mercredi 15 mars de le destituer de ses fonctions.

[CULTURE]

L’art du Kimono mis à l’honneur à Paris
Le Musée national des arts asiatiques Guimet à Paris, expose jusqu’au 22 mai cent cinquante kimonos. Certains pièces datent de la période Edo (1603-1868) tandis que d’autres sont plus récentes. Le kimono, composé de deux rectangles assemblés sans être retaillés, est un vêtement universel qui n’épouse pas les formes du corps. Il est attaché par une obi, une large bande de tissus qui fait corset. Il conditionne la gestuelle mesurée du corps, entravée par une marche à petit pas et impose la distance à respecter entre l’intime et l’officiel. Par la beauté de son tissu, il est une œuvre d’art.

Trompe la mort à l’opéra Bastille à Paris
Trompe la mort, le nouvel opéra de Luca Francesconi est mis en scène par Guy Cassiers à l’opéra Garnier de Paris d’après La condition humaine de Balzac (Les Illusions perdues et Splendeurs et misères des courtisanes). Sur la scène, un piano, des chanteurs et deux rangées de pendrillons noirs entre lesquels vont et viennent les personnages. Le tout orchestré par la cheffe d’orchestre finlandaise Susanna Mälkki.

Prix lycéen des compositeurs 2017
Baptiste Trotignon, pianiste de jazz a remporté le Grand prix lycéen des compositeurs qui couronne chaque année un compositeur de musique contemporaine, pour son concerto pour piano Different Spaces. L’œuvre, créée et enregistrée en 2012 par le pianiste Nicholas Angelich et l’Orchestre de Bordeaux-Aquitaine a déjà reçu une victoire, celle de la Victoire de la musique classique dans la catégorie « compositeur » en 2014.

Le budget culture des Etats-Unis mis à mal par son président
Le président républicain Donald Trump a supprimé les financements de quatre agences fédérales culturelles des Etats-Unis dont le National Endowment for Arts, et le National Endowment for Humanities, créées par le président démocrate Lyndon B. Johnson en 1965 et qui distribuent notamment de nombreuses bourses. Les fonds alloués à l’Institute of Museums and Library Services sont également coupés, tout comme ceux de l’audiovisuel public (Corporation for Public Broadcasting).

Du nouveau sur Alfred Dreyfus
De 1894 à 1906 en France, une affaire secoua la France : « l’affaire Dreyfus » qui prit le nom du capitaine Alfred Dreyfus – accusé à tort de trahison au profit de l’Allemagne à la place de l’espion véritable, Ferdinand Walsin Esterhazy. Pour la première fois, la correspondance entre Alfred Dreyfus et Marie Arconati Visconti (1840-1923) est publiée. Les deux amis commentent les soubresauts judiciaires et journalistiques qui produisent l’« Affaire », ainsi que l’actualité de leur époque. Couvrant les années 1899-1923, ces 865 lettres confirment l’image d’un Dreyfus, acteur combatif de sa propre cause.

[SOCIETE]

Colis piégé au siège du FMI : ouverture d'une enquête du parquet antiterroriste français
Jeudi 16 mars, l'ouverture d'un colis piégé par une assistante de direction du siège parisien du Fonds Monétaire International (FMI) a entraîné une légère explosion au sein des locaux. L'engin explosif qui "n'est en rien une bombe" selon le préfet de police, n'a causé que des blessures légères à la victime. Une enquête a toutefois été ouverte pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et l'acte a été immédiatement qualifié "d'attentat" par François Hollande. Des soupçons pèsent sur un groupuscule anarchiste grec, comme l'a confirmé le ministre grec de l'intérieur, Nikos Toskas.

Fusillade du lycée de Grasse (Alpes-Maritimes)
Vers 12h30, au lycée Alexis-de-Tocqueville de Grasse, un des élèves âgé de 16 ans a ouvert le feu. Quatre personnes ont été blessées par des tirs de plombs et quatre autres personnes à cause d'un mouvement de panique. Inconnu des services de police, l'adolescent "semblait présenter des difficultés à s'intégrer" selon la procureure de la République. Interpellé sans opposer de résistance peu de temps après la fusillade, il était en possession d'un fusil, d'un pistolet, d'un revolver et de deux grenades.

Prisons : le nombre de détenus baisse en Europe...mais pas en France
L'étude annuelle du Conseil de l'Europe publiée le 14 mars a annoncé une baisse de 6,8% du nombre de personnes détenues dans les prisons européennes au cours de l'année 2015. La population carcérale française aurait quant à elle augmenté de 5,4% entre le 1er septembre 2015 et le 1er février 2017. Incidemment, lundi 13 mars, soit la veille de la publication de ce constat, le tribunal administratif d'Amiens a condamné l'Etat a verser 40 000€ en réparation du préjudice moral causé à la famille d'un détenu, retrouvé mort dans sa cellule de l'établissement pénitentiaire de la préfecture de la Somme. A l'origine du décès, une "faute de vigilance" de la part du personnel de surveillance, n'ayant pas pris les mesures de précaution nécessaire au regard de la situation du détenu. Traité pour une addiction, il avait trouvé la mort en ingérant l'intégralité de sa boîte de médicaments.

Réfugiés : le camp de Grande-Synthe prolongé de 6 mois
Mercredi 15 mars, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé vouloir procéder au démantèlement de ce camp pour réfugiés existant depuis 2005, et ce "le plus rapidement possible". La présence de passeurs et le comportement jugé "inacceptable" de certains des 1500 résidents du camp justifieraient ce démantèlement. Damien Carême, le maire écologiste de la ville, s'est ensuite opposé au ministre, reconnaissant l'existence de "quelques tensions", aucune ne justifiant selon lui la fermeture du site. Son opposition a été saluée vendredi 17 mars par Emmanuelle Cosse. La ministre du Logement a décidé de renouveler sa signature à la convention tripartite (Etat - municipalité - association), prolongeant de 6 mois l'existence du camp. 1500 personnes vivent actuellement sur le site de Grande-Synthe.

Assignations à résidence : le Conseil Constitutionnel censure le dispositif
La loi du 19 décembre 2016 comporte un dispositif permettant de prolonger les assignations à résidence au delà de la durée ordinaire d'un an dans le cadre de l'état d'urgence. Le ministre de l'Intérieur avait la possibilité de demander au juge des référés du Conseil d'Etat de prolonger l'assignation à résidence. Un recours était possible pour l'assigné, toutefois c'était devant le Conseil d'Etat que ce recours devait être déposé : l'organe se retrouvait à la fois juge et partie. Désormais, le ministère de l'Intérieur devra assumer seul cette décision d'assigner à résidence de façon étendue. Le recours s'effectuera toujours devant le Conseil d'Etat, toutefois les conditions auxquelles l'assignation pourra être prolongée (maximum 3 mois) ont été durcies par les Sages jeudi 16 mars.

[DISPARITIONS]

►Chuck Berry, l’un des pères fondateurs du rock’n’roll est mort le 18 mars à 90 ans. Sa carrière a réellement débutée en 1955, alors qu’il était proche de la trentaine, lorsqu’il commence à chanter le quotidien et les rêves des adolescents et pré-adultes. Ses sujets préférés étaient la voiture et la vitesse, la drague et le désir sexuel, l’insouciance des années au lycée, le désir d’une jeunesse qui, sans encore se rebeller contre les parents, aspire à plus de liberté. Il est notamment l’auteur et l’interprète des chanson s Johnny B. Goode, Around And Around, Beautiful Delilah, Carol, Sweet Little Rock’n’Roller, Little Queenie, Back In The USA et Memphis Tennessee…

►Le producteur de jazz Gérard Terronès, née au Maroc en 1939 et d’origine andalouse, est mort cette semaine à l’âge de 78 ans. Il a été patron de clubs et de salles (comme le Blues Jazz Museum à la Java, le Gill’s Club et le Totem), producteur inventeur de labels « indé » (près de cent cinquante albums pour Futura, Marge, Jazz Unité…), et agent de musiciens.

►Jean-Hugues Malineau, poète et éditeur, est mort le 9 mars à l’âge de 71 ans. Il été, dès le début des années 1970, un des pionniers du renouveau des pratiques poétiques à l’école. Apellé par ses amis « l’homme aux 300 000 enfants », il a joué un rôle important auprès des jeunes écoliers et collégiens qu’il a rencontré en interventions scolaires.

►Henri Cueco, peintre politique et écrivain, est mort le 13 mars à l’âge de 87 ans. Dans sa peinture, il décrypte les codes de la société de consommation dominée par l’empire du commerce et de la publicité et les introduit sur le papier et la toile par des simplifications signalétiques et des rythmes géométriques sous fond de couleurs plates et intenses qui agressent l’œil. Ses motifs sont souvent pris dans la photographie de presse. Cette peinture se place sous le mouvement de la figuration narrative qui se constitue à partir de 1964 à Paris.

Equipe de rédaction : Eliane De Sousa, Fanny Rocher, Marie Martinez, Laure Durand, François Chagnaud, Aurore Garot
Sources : Libération, Le Figaro, Le Monde, Courrier International, L'Express, France Info

Mis à jour le 29 septembre 2017