Actualité du 05/03 au 09/03

Publié le 11 mars 2018 Mis à jour le 14 mars 2018

De nouvelles mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes et contre l'inégalité salariale, la fin de la limite du nombre de mandats présidentiels en Chine, des barbies héroïnes présentées par Mattel, des protestations pour la Journée internationale des droits des femmes en Espagne, la presse européenne contre le PSG... On vous dit tout de l'actualité de cette semaine !

[POLITIQUE]

► Formation professionnelle : Muriel Pénicaud dévoile son plan

Le dispositif de la formation professionnelle va connaître des changements de grande ampleur : l'accès à la formation sera simplifié : le compte personnel de formation (CPF) sera crédité en argent et non plus en heures (entre 5 000 et 8 000 euros sur 10 ans). Une application numérique sera créée afin de permettre aux titulaires du CPF de s’inscrire à un stage et de la payer directement ; le droit à l’accompagnement est renforcé : pour guider les actifs dans leur choix de carrière, le conseil en évolution professionnelle (CEP) va être développé à l’aide de financements fléchés. Le CEP porte sur l’évaluation des compétences du salarié, la définition de son projet professionnel, les formations disponibles... Dans chaque région, un CEP sera sélectionné par un appel d’offres ; un accès à la formation professionnelle élargi aux chômeurs : un programme d’investissement dans les compétences formera en 5 ans un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés et 1 million de jeunes éloignés du monde du travail ; une gouvernance refondue : les organismes paritaires collecteurs agréés ne recueilleront plus les fonds destinés au système. Une agence de régulation (France Compétences) sera fondée. Sa mission sera de réguler les prix et faire converger les coûts en matière d’apprentissage ; la collecte de l’argent sera assurée par les Urssaf.

Mots-clés : #FormationProfessionnelle #Financement


(Pixabay.com/domaine public.)


► Marine Le Pen face à des sondages peu flatteurs
Le 8 mars 2018, un sondage Kantar-Soffres One Point pour Le Monde, France Info, LCP et Public Sénat a révélé que l'image de Marine Le Pen dans l'opinion s'est dégradée : 59% des sondés jugent qu’elle est incapable de rassembler au-delà de son propre camp, 71% qu’elle est malhonnête et qu’elle n’inspire pas confiance, 73% qu’elle ne ferait pas une bonne présidente de la République. Selon un autre sondage Elabe pour BFMTV, paru aussi le même jour, seuls 26% des Français la créditent des qualités nécessaires pour être présidente de la République en 2022. Ces sondages sont révélés alors que le XVIe congrès du Front national s'est ouvert samedi 10 mars.

Mots-clés :#MarineLePen #FrontNational #Sondages


► De nouvelles mesures annoncées pour lutter contre les violences faites aux femmes
Marlène Schiappa, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, défend 50 mesures pour lutter contre les violences faites aux femmes. Ces mesures vont de la nomination d’un « référent égalité » dans chaque établissement scolaire pour 2019, au développement d’une plateforme de géolocalisation des centres d’hébergement pour les femmes victimes de violences. Le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles sera présenté en Conseil des ministres le 21 mars. Parmi les mesures phares, on compte la pénalisation du harcèlement de rue : l'amende peut s'élever de 90 € à 750 €, mais nécessite la constatation du flagrant délit par les policiers de la PSQ (Police de sécurité du quotidien). Le même projet prévoit de fixer l’âge du consentement à un acte sexuel à 15 ans, mais aussi un allongement du délai de prescription pour les viols sur mineurs, qui devrait être porté à 30 ans.

Mots-clés : #MarleneSchiappa #Violences #Harcelement


►Réforme des Institutions : les Français soutiennent Emmanuel Macron
Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et France Info, 91% des Français sont favorables à la réduction d’un tiers du nombre de parlementaires, 86 % sont favorables à la limitation des mandats et 68 % à l’inclusion de la proportionnelle. 82% des sondés jugent cette réforme utile pour la France. 73% estiment qu'un recours au référendum serait justifié si Emmanuel Macron n’obtient pas la majorité des trois cinquièmes au Congrès (réunion commune du Parlement) pour faire aboutir ces changements. 64% du panel pensent que Gérard Larcher, le président du Sénat, a tort de s'opposer à cette révision. Voir aussi l'article « La Constitution, c'est comme les partiels : ça se révise !  sur notre site.

Mots-clés : #Sondage #ReformeInstitutions #Mandats #Parlementaires


► AGIR - La Droite constructive habilitée par la CNCCFP
Le parti créé par Frank Riester, composé de transfuges du Centre et de LR, va pouvoir officiellement se mettre en place. La CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques) a donné son agrément à l’association de financement. Ce sésame permettra au parti de recevoir les adhésions et les cotisations, ainsi que les dons de ses membres et les financements publics.

Mots-clés : #Agir #CNCCFP #FranckRiester



[INTERNATIONAL]

► Séisme électoral en Italie

Les élections législatives italiennes du 4 mars 2018 n'ont donné aucune majorité stable à la Chambre des députés et au Sénat. Conduit par Luigi di Maio (31 ans), le Mouvement 5 étoiles (M5S), fondé par Beppe Grillo, a obtenu 32,6 %. La coalition de droite et d'extrême droite, qui a obtenu 37 % des voix, regroupait la Liga (ex-Ligue du Nord) de Matteo Salvi (17 %, troisième formation politique du pays), Forza Italia de Silvio Berlusconi (14 %) et Fratelli d'Italia. Les partis traditionnels se sont effondrés. C'est le cas pour le Parti démocrate (centre gauche) de l'ancien président du Conseil, Matteo Renzi (19 % contre 40 % en 2014), mais c'est aussi le cas pour Forza Italia dont le leader, Silvio Berlusconi était lui-même inéligible en raison d'une condamnation pénale antérieure. Sur le papier, le caractère antisystème du M5S et de la Ligue pourrait « faire » une majorité, mais le M5S est en plein recentrage européen et la Liga n'a pas intérêt à être en seconde place dans une coalition. Quant à Matteo Renzi, il a annoncé qu'il quitterait la tête des Démocrates… quand un gouvernement serait formé, ce qui risque de prendre des semaines, sinon des mois.

Mots-clés : #Italie #M5S #Liga #Renzi #DiMaio


Luigi di Maio (31 ans), chef de file du M5S pour les élections italiennes de 2018
(Wikimedia Commons/« Mattia Luigi Nappi », CC-BY-SA)


► Allemagne : Le SPD ratifie l'accord de coalition avec la CDU d'Angela Merkel
Une large majorité des 463 000 membres du Parti social-démocrate (SPD) a choisi de soutenir l’accord de gouvernement conclu le 5 février avec l’Union chrétienne-démocrate (CDU), de la chancelière Angela Merkel, Le SPD a annoncé le 4 mars que le « oui » l'avait emporté avec 66,02 % des suffrages (78,4 % des membres ont participé au vote). Cela met fin à cinq mois d’imbroglio postélectoral, après l'échec d'une première tentative de coalition CDU-CSU/FDP/Verts. Angela Merkel devrait être formellement élue chancelière et entamer un quatrième mandat à la mi-mars. Signe de la défiance réciproque entre SPD et CDU/CSU, les premiers ont négocié une clause de sortie de leur alliance au bout de deux ans. En outre, la négociation de l'accord et ses suites ont conduit Martin Schultz à quitter la présidence du SPD pour occuper le ministère des Affaires étrangères, puis à renoncer à ce poste, pour ne pas risquer de faire capoter l'accord.

Mots-clés : #Allemagne #Coalition # SPD


► Chine : fin de la limite du nombre de mandats présidentiels
Secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC), président de la République et de la Commission militaire centrale, XI Jinping a entamé un deuxième mandat qui ne sera pas le dernier. L'Assemblée nationale populaire chinoise (le « Parlement » chinois), réunie pour sa session annuelle d'une dizaine de jours depuis le 5 mars, a en effet voté la suppression de la disposition constitutionnelle qui limite à deux mandats consécutifs la présidence de la République chinoise. Ce dispositif, mis en place par Deng Xiaoping après la mort de Mao Zedong (Mao Tsé Toung), permettait d'assurer une rotation de la direction suprême du Parti et de l'État (qui sont confondus), tout en préservant la mainmise du PCC sur la Chine. Comme le précise l'édition française du Quotidien du peuple, « la pensée de Xi Jinping [sera] juxtaposée au marxisme-léninisme, à la pensée de Mao Zedong, à la théorie de Deng Xiaoping et à la pensée importante de la Triple Représentation, comme nouvelle théorie d'orientation dans le préambule de la Constitution ». XI Jinping, dont la maîtrise sur le Parti et l'État a été considérablement renforcée lors de son premier mandat, pourrait donc être indéfiniment réélu, avec une autorité sans partage et sans contrepoids.

Mots-clés : #XiJinping #Chine #ConstitutionChinoise


► Royaume-Uni : quand la privatisation de l'eau n'est plus la tassé de thé du Royaume-Uni

Privatisée depuis 1989, la distribution de l'eau au Royaume-Uni ne coule pas de source. Le gouvernement a dû hausser le ton contre les gestionnaires du réseau, accusés d’engraisser leurs actionnaires et de fournir un mauvais service, de négliger leurs responsabilités sociales en se préoccupant davantage de ne pays payer d'impôts. Michael Gove, le ministre britannique de l’Environnement, n’y est pas allé par quatre chemins devant la réunion annuelle de Water UK, qui représente l'industrie de l'eau potable. : « Les gens qui sont dans cette salle doivent changer d’attitude. » Son discours est sans doute celui d'un ultime avertissement : le Labour Party, pour sa part, s'est prononcé pour une renationalisation.

Mots-clés : #RoyaumeUni #Privatisation #Eau



[ÉCONOMIE]

► Des mesures annoncées pour lutter contre l'inégalité salariale

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a annoncé mardi 6 mars que le gouvernement allait prendre des mesures pour remédier au problème de l'inégalité salariale d'ici 3 ans. Jeudi 8 mars, un comité interministériel aux droits des femmes a eu lieu, au lendemain de la table ronde organisée avec les partenaires sociaux, le Premier ministre Édouard Philippe et la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. La mise en place d'un logiciel pour les entreprises de plus de 50 salariés pour repérer les inégalités salariales et y remédier sous 3 ans, sous peine d'une pénalité financière, est la mesure phare de cette réunion. Cependant, il n'y aura pas plus d'inspecteurs du travail qu'actuellement pour effectuer des contrôles. Grandes absentes de ces mesures, les PME de moins de 50 salariés pour lesquelles aucune mesure n'est prévue. Muriel Pénicaud a insisté sur le fait que la loi garantissant le principe à travail égal, salaire égal n'était pas respectée depuis 35 ans.

Mots-clés : #EgaliteFemmesHommes #Schiappa #Penicaud #InegaliteSalariale


Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité femmes/hommes en mai 2017
(Wikimedia Commons/«Nantilus», CC BY-SA int. 4.0)


► 3 700 postes affectés par la baisse des cadences chez Airbus
Mercredi 7 mars, le géant aéronautique français Airbus a annoncé, à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire à Toulouse, que la réduction de la production sur ses chaînes d'assemblage impactera — au maximum — 3 700 postes (chez les intérimaires et les sous-traitants). Les syndicats ont affirmé que cette baisse de régime n'est pas synonyme de licenciements secs puisqu'Airbus va redéployer les salariés concernés en leur proposant de s'intégrer dans des programmes connaissant une augmentation des cadences. Les baisses de cadences touchent la production de l'A380 et l'A400M, deux programmes en difficulté ces dernières années.

Mots-clés : #Airbus #Toulouse #A380 #A400M


► Panneaux de limitation à 80 km/h : l'entreprise Signature prête à la fabrication
D'ici le 1er juillet 2018, la nouvelle vitesse réglementaire sur les routes à double sens sans séparateur central passera de 90 km/h à 80 km/h. Une aubaine pour l'entreprise Signature, basée dans le Pays basque, qui est chargée d'un tiers du marché des panneaux routiers en France. Selon une estimation (qui doit encore être affinée), ce ne sont pas moins de 20 000 panneaux qui seront à changer. L'entreprise aurait à fabriquer et à installer entre 6 000 et 7 000 panneaux de signalisation. Si les cadences de production ne semblent pas être un problème, la période d'installation sera plus délicate : l'entreprise n'aura que 3 à 4 semaines pour poser les nouveaux panneaux. Chaque panneau coûte 80 euros — 200 euros en comprenant la pose. Une commande qui va venir gonfler le chiffre d'affaires de cette entreprise familiale.

Mots-clés : #Routes #Vitesse #Limite #80kmh #Signature


► L’État amorce des privatisations
Jeudi 8 mars, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé sur Sud Radio que le gouvernement songeait à une ouverture du capital de l'entreprise la Française des jeux (FDJ). L'exécutif en garderait cependant le contrôle. L’État bénéficie d'un monopole de droit lucratif sur les jeux de loterie et les jeux à gratter qu'il entend bien conserver. Le gouvernement envisage de privatiser en partie la Française des jeux, mais aussi Aéroports de Paris (ADP) ou Engie, pour alimenter un fonds pour l’innovation de 10 milliards d’euros. Mais il est nécessaire de légiférer afin de modifier le seuil minimum détenu par l’État dans l’entreprise. Ceci prendrait place dans le cadre de la loi « Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises » (Pacte), qui sera présentée le 18 avril en Conseil des ministres. Pour l'instant, ni le montant ni les modalités de la privatisation n’ont été précisés. Une entrée en Bourse de la FDJ est même envisagée.

Mots-clés : #Darmanin #Privatisations #FDJ #ADP #LoiPacte


► Bouleversement chez les opérateurs
La Cour de cassation a rendu un arrêt favorable à l’opérateur Free et ouvre ainsi la voie à la généralisation des forfaits sans engagement chez tous les opérateurs. En effet, la juridiction suprême a remis en cause le système de subvention des téléphones mobiles. Saisie par Free en 2012, elle a estimé que ces subventions, dans le cadre de forfaits mobiles, étaient en réalité une facilité de paiement qui se révélait être un crédit à la consommation. Désormais, les consommateurs devront certainement payer leur téléphone cash, ce qui remet en question la durée des engagements chez les opérateurs.

Mots-clés : #CourDeCassation #Jurisprudence #Free #ForfaitsMobiles



[CULTURE]

► Barbie fête les femmes-héros !

Mercredi 7 mars 2018, le géant de la poupée, Mattel (connu notamment pour les Barbies), sortait une nouvelle série de dix-sept poupées représentant des Shero, un mot valise composé de « she » (elle·s) et « hero » (héro·ïne·s). On peut y retrouver des femmes célèbres comme l’aviatrice Amelia Earhart, la footballeuse italienne Sara Gama, ou encore la cheffe cuisinière française, Hélène Darroze, toutes en tenues de travail. La poupée de l’artiste mexicaine Frida Khalo a, quant à elle, posé des problèmes de droit avec la famille de cette dernière. Cette série cherche la diversité des représentations et des corps, loin de ses habituelles silhouettes filiformes.

Mots-clés : #Barbie #Mattel #Shero


Modèle de la dernière série de Barbies, l'aviatrice américaine Amelia Earhart (1897-1937),
disparue lors d'une tentative de tour du monde en avion l'année de cette photo.
(Wikipedia Commons/domaine public)


► Trans identité au Mistral
Chacun a un peu son opinion sur la série télévisée Plus Belle la Vie : il y a les fans, ceux qui détestent et ceux qui ne se souviennent de son existence qu’en zappant les soirs d’hiver ! Mais tous ceux qui ont déjà pris la peine de se pencher sur ce feuilleton peuvent reconnaître une chose : la volonté d’aborder des thèmes sociétaux parlants et actuels. C’est le cas de l’épisode du vendredi 9 mars qui a vu apparaître Antoine, un personnage adolescent assigné fille à la naissance et joué par un acteur transgenre. Le producteur de la série a déclaré que : « ce sujet [lui] sembl[ait] beaucoup plus actuel que le mari qui trompe sa femme ».

Mots-clés : «#France3 #PBLV #Transgenre


► Quand le manga s’allie aux jeux de combats

Le 7 mars sortait dans les boutiques spécialisées un nouveau type de Shōnen (de manga « garçon ») : Versus Fighting Story, un manga centré sur le monde de l’e-sport (voir L'édition numéro 7 du Phare Ouest), c’est-à-dire des compétitions de jeux vidéo. Néanmoins, celui-ci semble garder les traits et les enjeux des mangas sportifs habituels et ne devrait ainsi pas trop perdre les habitués. En jouant sur le parallèle entre jeux de combats et sports « classiques », tout en peuplant ses épisodes de références geek et d’humour, Versus Fighting Story apporte un petit vent de fraîcheur dans les lectures des amoureux de la culture nippone. Tome 2 prévu en juillet.

Mots-clés : #Mangas #Shonen #VersusFightingStory


► Le Tintoret fête ses 500 ans au Luxembourg
Le Tintoret n’est pas un des peintres italiens les plus connus en France. Malgré tout, le musée du Luxembourg a choisi de lui consacrer une exposition en mémoire du 500e anniversaire de sa naissance. Le peintre maniériste du XVIe siècle, compétiteur de Véronèse et du Titien, a créé des toiles ambitieuses à la taille importante, aux personnages multiples et aux angles incongrus. Il se fait une spécialité des scènes vues d’en bas qu’il étudie à partir de statuettes en 3D ainsi que des détails exagérés, et prouve rapidement ses talents de coloriste. Une exposition à voir jusqu’au 1er juillet 2018.

Mots-clés : #LeTintoret #Expo #Luxembourg


► La Maison Rouge ouvre ses portes aux « Poupées Noires »
La Maison Rouge de Paris accueille une exposition sensible et touchante qui mêle histoire et discriminations raciales. L’exposition « Black Dolls » présente au public une collection de près de 200 « poupées noires », récupérées par l’avocate Deborah Neff depuis plus de vingt ans. Celles-ci ont été réalisées entre 1840 et 1940 par des nourrices ou des mères pour leurs propres enfants ou ceux qu’elles gardaient. Elles sont les témoins d’un savoir-faire, mais surtout de la domination exercée sur les esclaves au XIXe et XXe siècles. Ces « poupées noires » font aussi écho aux doubles discriminations dont sont encore victimes aujourd’hui les femmes racisées.

Mots-clés : #MaisonRouge #PoupeesNoires #ExpoBlackDolls



[SOCIÉTÉ]

► Un nouveau tournant en matière d'IVG en Argentine

Mardi 6 mars 2018, une proposition de loi, en vue de légaliser l’avortement en Argentine, a été déposée pour la toute première fois au Parlement argentin. Dans ce pays, l’IVG (Interruption volontaire de grossesse) n’est légale qu’en cas de viol ou de risque pour la vie de la mère. Il faut savoir qu’une centaine de femmes meurent chaque année en raison d'IVG pratiquées clandestinement. L'avortement illégal représente également des risques pour la santé physique et morale de ces femmes. Cette proposition de loi s'inscrit dans la lignée des lois votées sous la présidence de Cristina Kirchner (2007-2015) : celle de juillet 2010 ayant rendu le mariage homosexuel légal, et la loi de mai 2012 sur l’identité sexuelle, reconsidérant la place du genre et autorisant le changement de sexe. Il semblerait que l'Argentine tende à se départir de son carcan conservateur.

Mots-clés : #Argentine #IVG #Avortement


Femme médiévale sur le point de prendre une potion abortive à base de plantes.
Image du XIIIe siècle (Wikipedia Commons/domaine public)


►Vague de protestation en Espagne pour la Journée internationale des droits des femmes
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars dernier, une vague de protestation a eu lieu en Espagne. Pendant 24 heures, les Espagnoles se sont mises en grève, dans la rue comme à la maison. Elles se sont notamment mobilisées contre les violences faites aux femmes et contre les inégalités hommes-femmes en matière de contrats et de salaires. Cette grève générale a fait dire au chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy : « La journée d'aujourd'hui sert à lancer un débat et à nous faire, à tous, prendre conscience. »

Mots-clés: #Espagne #Feminisme #InegalitésHF


► Mise en place d'un nouveau dispositif judiciaire

Nicole Belloubet, garde des Sceaux, a annoncé vendredi 9 mars, l’expérimentation d’un « tribunal criminel départemental » chargé de juger les crimes passibles de 15 à 20 ans de réclusion. Le tribunal sera composé exclusivement de juges professionnels, sans jurés populaires comme dans les cours d'assises. Le but est d’accélérer les procédures de jugements des affaires criminelles. La ministre de la Justice a qualifié cet engagement de « nécessaire ». Actuellement, des affaires criminelles sont requalifiées en délit (aux peines moins sévères) pour pouvoir juger plus rapidement leurs auteurs. Les tribunaux criminels permettraient de l'éviter. Le projet prévoit en outre que les appels des décisions (jugements ou arrêts) des tribunaux criminels soient examinés par les cours d'assises d'appel, qui comptent 12 jurés contre 9 dans les cours d'assises de première instance.

Mots-clés : #Justice #Belloubet #TribunauxCriminels



[SPORT]

► « Ciao Capitano » : Florence rend son dernier hommage à David Astori

David Astori (31 ans) est décédé brutalement dans la nuit du samedi 3 mars au dimanche 4 mars. Les funérailles du capitaine de l'équipe de football de la Fiorentina se sont déroulées à Florence jeudi 8 mars. Pour ce dernier hommage, des milliers de personnes ont effectué le déplacement devant la Basilique Santa Croce. L’émotion était intense. Au côté des amis et de la famille de David Astori, de nombreux joueurs de football italiens (Totti, Zanetti, Buffon entre autres) étaient présents. Aux balcons, des banderoles étaient suspendues sur lesquelles on pouvait lire : « Fierté de Florence », « Merci pour tout ce que tu nous as donné » ou « Ciao Capitano ». La dépouille de David Astori reposera près de Bergame, d'où il est originaire.

Mots-clés : #DavidAstori #Fiorentina #CiaoCapitano


(Illustration Pixabay/domaine public)

► Pyeongchang : Jeux paralympiques d'hiver de 2018
Du 9 au 18 mars 2018, la Corée du Sud accueille les XIIes Jeux paralympiques d’hiver . Ces derniers commencent toujours quinze jours après la cérémonie de clôture des Jeux olympiques. 700 athlètes de 46 nations devront s'affronter durant 9 jours dans 6 disciplines : ski alpin, ski nordique, biathlon, snowboard, hockey sur glace et curling. 80 épreuves vont être disputées dans trois classes de handicap (debout, assis, déficients visuels). Marie Bochet (24 ans) est le porte-drapeau de l'équipe de France qui compte douze athlètes et trois guides.

Mots-clés : #Pyeongchang #JeuxParalympiques


► Ligue des champions : éliminé par le Real, le PSG devient la risée de la presse européenne

La presse européenne s’est défoulée sur le PSG au lendemain de sa défaite contre le Réal en Ligue des champions, mardi 6 mars 2018. Après sa défaite à l’aller, le PSG s’est à nouveau incliné (1 à 2) au match retour. « Pour qu’ils apprennent » est la une du quotidien Marca en Espagne. Pour la presse catalane, c’est « Écheikh et mat », en référence aux investisseurs qataris. En Italie, le Corriere dello Sport titre : « La loi du Real ». La Gazzetta dello Sport parle d'une « démonstration de force ». En France, c’est la « degringodala », à la une de La Provence dont le gros titre est illustré par une photo du joueur Edison Cavani au sol.

Mots-clés : #ChampionsLeague #Real #PSG #Cavani


► Boxe : Tony Yoka suspendu un an avec sursis
Le boxeur professionnel Tony Yoka (25 ans) s'est rendu coupable de trois absences à un contrôle antidopage en l’espace d’un an. Cette infraction à la réglementation antidopage a valu au champion olympique 2016 une suspension d'un an avec sursis. La sanction lui a été infligée par la Commission antidopage de la Fédération française de boxe. Pour l'entourage du joueur, il ne s’agit pas d’un dopage, mais d’une négligence. Tony Yoka doit disputer un combat le 7 avril prochain contre Cyril Léonet. Pour que ce combat puisse avoir lieu, il faudrait que l’Agence française de lutte contre le dopage ne prononce pas de suspension à son tour.

Mots-clés : #Boxe #TonyYoka #Sursis


► Tennis : Serena Williams VS Marion Bartoli : le retour de deux championnes
Absente des courts professionnels de tennis depuis 5 ans, Marion Bartoli (33 ans) a disputé le Tie Break Tens, un minitournoi d’exhibition organisé aux États-Unis. Elle a affronté une autre revenante dans la nuit du 5 au 6 mars : Serena Williams (36 ans), absente depuis quelque temps à cause de sa maternité. Cette dernière a remporté la victoire par 10 points à 5. Elle a été à son tour battue par la chinoise Zhang Shuai (29 ans). Marion Bartoli se prépare à participer au tournoi de Miami prévu le 20 mars prochain.

Mots-clés : #Tennis #MarionBartoli #SerenaWilliams

Mis à jour le 14 mars 2018