Actualité du 09/03 au 13/03

Publié le 15 avril 2018 Mis à jour le 15 avril 2018

Les expulsions brutales de Notre-Dame-des-Landes, les bombardements en Syrie, le rapport alarmant de l'Insee sur l'insertion professionnelle des jeunes, la sélection du festival de Cannes, la lutte contre à la sélection à Paris-Nanterre, la condamnation d'Oscar Pistorious... Comme d'habitude, le Phare Ouest vous résume les grandes actualités de la semaine !

[POLITIQUE]

► Emmanuel Macron défend son action mais change de ton sur TF1
Jeudi 12 avril 2018, Emmanuel Macron a répondu aux questions de Jean-Pierre Pernaut dans une école de l'Orne. Si la forme de son discours était volontairement plus conciliante, le Président est toutefois resté ferme sur le fond : pas question de ralentir, de modifier les objectifs ni la méthode. Il s’est cependant voulu moins clivant dans l’expression, plus pédagogue, afin de couper court aux critiques sur son arrogance. Il s’est dit à l’écoute des Français et a confirmé ses engagements : « J’ai fait ce que j’ai dit ». Il a souligné l’urgence de prendre le train de la mondialisation en route. Il tenait, pour sa troisième intervention télévisée, à s’adresser à la France inquiète, qui se sent abandonnée. Il s’est présenté comme le Président « de tous les Français ». Le thème du rassemblement était très présent tout au long de son allocution — thème d'actualité au regard de la multiplication des fractures dans le pays. Il a inauguré un triptyque « Protéger, libérer et unir ». Pratiquement tous les thèmes d'actualité ont été abordés : la Syrie, l’image présidentielle, le climat social, la grogne des territoires ruraux, des EHPAD et hôpitaux ainsi que des retraités, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et les tensions dans les universités. L'interview suivante avec Jean-Jacques Bourdin (RMC) et Edwy Plénel (Mediapart) s'annonce plus rugueuse : elle aura eu lieu dimanche 15 avril à partir de 20 h 30.

Mots-clés : #EmmanuelMacron #JPPernaut #TF1 #Interview #BerdHuis

Emmanuel Macron avait fait le choix de TF1 pour sa grande interview du 12/4/18
(Crédit photo : Wikimedia Commons, domaine public).


►Notre-Dame-des-Landes : le coup d'envoi des expulsions donné par le gouvernement
L’Exécutif a donné son aval pour la mise en place d'une vaste opération qui visait à expulser une centaine d’occupants illégaux sur la ZAD (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes. 2 500 gendarmes ont été déployés dans la nuit de dimanche 8 au lundi 9 avril, pour déloger les zadistes. Selon la préfète de Loire-Atlantique, Nicole Klein, un gendarme a été blessé à l’œil par le tir d’une fusée. Il est néanmoins sorti de l'hôpital. Une personne a été interpellée pour jet de cocktail Molotov. 13 squats auraient été démantelés sur les 97 au premier jour de l’opération. Du côté des zadistes, on se regroupe et il n'est pas question d’abandonner le terrain. Leurs avocats dénoncent des expulsions illégales.

Mots-clés : #NDDL #ZAD #Expulsion #CRS

►Emmanuel Macron tend la main aux catholiques
Invité par l’épiscopat à la Conférence des évêques de France, présidée par Georges Pontier, l'archevêque de Marseille, lundi 9 avril, Emmanuel Macron a plaidé pour une réconciliation entre la République et l’Église. Il est venu tendre la main aux catholiques pour « réparer un lien entre l’Église et l’État » qui se serait « abîmé ». Ce geste lui a valu les critiques de la gauche, qui y voit une atteinte à la laïcité. Néanmoins, le Président est resté plutôt flou sur deux sujets chers aux catholiques et sur lesquels l'épiscopat et lui ne sont pas en totale adéquation : la bioéthique avec la question de la PMA (procréation médicalement assistée) et le débat sur la fin de vie ; et sa politique d'accueil des migrants.

Mots-clés : #Episcopat #CEF #Laicité #Catholique #PMA #Migrants
 

► Parti socialiste : Pierre Moscovici prochaine tête de liste pour les élections européennes de 2019 ?
Pierre Moscovici a fait un pas de plus vers un engagement pour les élections européennes de l'année prochaine (2019). Lors du congrès d’Aubervilliers du samedi 7 avril, le commissaire européen chargé des Affaires économiques a annoncé qu'il n'excluait pas de briguer la tête de liste du PS pour ces élections. Cette éventuelle candidature ne fait pas l'unanimité au PS : c'est le cas notamment d'Emmanuel Maurel et des autres représentants de l’aile gauche du parti.

Mots-clés : #PS #Moscovici #Europennes2019 #Aubervilliers
 

► Valérie Rabault à la tête du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale
Mercredi 11 avril, Valérie Rabault, députée du Tarn-et-Garonne, a été élue à la présidence du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale. C’est la seule femme à présider un groupe parlementaire à l’Assemblée. Elle remplace à ce poste Olivier Faure, désormais Premier secrétaire du Parti socialiste.

Mots-clés : #ValerieRabault #AssembleNationale #NouvelleGauche


[INTERNATIONAL]

► Syrie ; missiles américains français et britanniques suite au bombardement chimique 

Le 7 avril 2018, un nouveau bombardement chimique, imputé au régime syrien, a frappé Douma, dans la banlieue rebelle de la Ghouta occidentale, près de Damas. Dès le lendemain, des mesures de rétorsion étaient annoncées. Dans la nuit du 13 au 14 avril, les forces américaines, britanniques et françaises ont envoyé des missiles sur des installations supposées produire notamment des armes chimiques. Cette initiative a été dénoncée par les gouvernements syrien, russe et iranien (deux alliés de Bachar El Assad). La Russie a demandé une condamnation du Conseil de sécurité, mais s'est heurtée à des vetos occidentaux, comme elle-même en avait précédemment usé. Si des éléments restent obscurs (y compris par impossibilité d'accès à la zone sous contrôle russo-syrien), le bombardement chimique de Douma, alors que la Ghouta était sur le point d'être reconquise, est interprété comme un message aux îlots rebelles qui résistent encore. Le franchissement de la « ligne rouge » a été sanctionné. En France, on aura relevé les critiques émanant de la France insoumise, du FN ou de certains éléments de LR.
Il faut rappeler que la situation reste complexe en Syrie où cinq conflits sont imbriqués :
(1) une guerre entre le régime et une ou des rébellions en passe d'être vaincues sur tout le territoire ;
(2) une guerre menée par la coalition internationale dirigée par les États-Unis (la France y est très active) contre ce qu'il reste encore de l’EI (Daesh) ;
(3) une lutte des Kurdes, alliés des Occidentaux contre l’EI, mais que la Turquie, soutien des rebelles antirégime, veut écraser ;
(4) un conflit qui monte entre les puissances régionales, opposant notamment l’Iran (soutien inconditionnel de Bachar et Assad) et Israël, inquiet de la présence des forces iraniennes en Syrie (à sa frontière) ;
(5) un bras de fer international entre les grandes puissances.
En attendant, la population civile prend les coups...

Mots-clés : #Syrie #Missiles #USA #Russie #Iran #Ghouta

Civils dans le village d'Arbine (Ghouta orientale, Syrie), le 27/2/18
(source : Wikimedia.com/« Qasioun News Agency », CC-BY-SA).


► Deuil national en Algérie après sa pire catastrophe aérienne
L’Algérie a commencé, mercredi 11 avril, un deuil national de trois jours au lendemain du crash d’un avion militaire, qui a fait 257 morts, la pire catastrophe aérienne de l’histoire du pays. Un avion militaire, rempli de carburant, s’est écrasé mercredi après son décollage à Boufarik près de la capitale, Alger, faisant 257 morts (dont les 10 membres de l'équipage). Les victimes sont principalement des militaires et leurs familles qui regagnaient leurs bases respectives dans l'extrême sud du pays. Certains journaux soulignent que l’âge des appareils de l’armée algérienne et leur entretien avaient été pointés du doigt lors des précédents drames. « Sollicités, certes, parfois (jusqu’)à l’usure, les appareils de l’armée de l’air couvrent un territoire immense, plus de 6 000 km de frontières », mais « les crashs récurrents sont-ils une fatalité pour autant ? », s’interroge le quotidien francophone El Watan. La presse a rappelé que « très peu de choses, voire rien, n'avait filtré des précédentes enquêtes ».

Mots-clés : #Algerie #Crash #Aviation

► Hongrie : le nationaliste Viktor Orban triomphe aux législatives
Le Premier ministre sortant, Victor Orban (54 ans), a gagné son pari, après une campagne complotiste anti-immigration, facteur selon lui d’insécurité, et repris à son compte les théories complotistes, véhiculées jusqu’ici par l’extrême droite, affirmant que Bruxelles et l’ONU désiraient organiser le remplacement des populations d’Europe centrale par les réfugiés venus du Moyen-Orient et d’Afrique. La participation (69 %) est en hausse (+4 point). Avec près de 49 % des voix, le Fidesz (parti de Victor Orban) devrait disposer des deux tiers des députés (133 sur 199) et devient le premier parti hongrois ayant gagné des élections trois fois de suite, depuis la transition démocratique. Si l'extrême droite européenne l'a félicité, Victor Orban a été adoubé par les partis conservateurs européens du PPE auquel il appartient, bien que la Commission européenne ait engagé une procédure d'« infraction » pour manquements aux principes de l'État de droit. La deuxième formation du pays, le parti d'extrême droite Jobbik ne décolle pas, à moins de 20 % des voix. Des fraudes pourraient avoir entaché l'élection : la majorité des deux tiers pourrait au mieux échapper au Fidesz qui conservera la majorité absolue.

Mots-clés : #VictorOrban #Elections #Hongrie #Fidesz

► Léger recul de la peine de mort dans le monde selon Amnesty International
Dans un rapport qu'elle a publié le 12 avril 2018, l’ONG Amnesty International a recensé 993 exécutions dans le monde en 2017, soit légèrement moins qu’en 2016 (1 032 exécutions) et beaucoup moins qu’en 2015 (1 634 exécutions). Toutefois, ce nombre reste en deçà de la réalité car il n’intègre pas les exécutions en Chine, qu’Amnesty estime à « plusieurs milliers ». Le rapport de l'ONG précise qu'« Il s’avère impossible d’obtenir des chiffres précis sur l’application de la peine capitale dans le pays, ces données étant classées secret d’État ».
Voir ce dossier sur le site de la section française d'Amnesty.

Mots-clés : #AmnestyInternational #PeineDeMort #ONG


[ÉCONOMIE]

►Un rapport alarmant de l'Insee sur l'insertion professionnelle des jeunes

Selon un rapport de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), publié mardi 10 avril, l'insertion professionnelle des jeunes s'est nettement « dégradée » en France ces 20 dernières années. L'Insee s'est intéressé au devenir professionnel des jeunes de moins de 26 ans, sortis du système de formation en 2010. « Près d’un jeune sur cinq, arrivé sur le marché du travail pour la première fois en 2010, est ainsi resté sur le bord du chemin au cours des cinq ans qui ont suivi ses études, contre seulement 10 % en 1998 », explique la sociologue Virginie Mora, chargée d’études au Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq). En cause, le taux de chômage demeuré élevé ces dernières années. La jeune génération peine à trouver un emploi et, qui plus est, un emploi stable : 10,4 % des jeunes ont un temps partiel subi et 35,5 % un emploi à durée limitée (CDD, intérim, apprentissage). L'écart s'est également creusé entre les jeunes peu ou pas diplômés et ceux diplômés de l'enseignement supérieur. Il s'est aussi creusé selon l'origine sociale des jeunes : 26 % des enfants d’ouvriers et d’employés sont au chômage cinq ans après la fin de leurs études, contre 12 % pour les enfants de cadres, pour la génération 2010. Malgré ces données, la jeune génération actuelle est moins inquiète pour son avenir professionnel que ne l'était celle de 1990. La banalisation de la précarité et un autre rapport au temps expliqueraient la relative sérénité des jeunes quant à leur situation professionnelle selon la sociologue.

Mots-clés : #Emploi #Jeunesse #Insertion #Insee #Precarite #Chomage

(Crédit photo : Pixabay.com, domaine public.)


► Le coup d'envoi du prélèvement à la source donné par le gouvernement
Mardi 10 avril, Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a rappelé que la déclaration 2018 sur les revenus de 2017 sera utilisée pour le prélèvement à la source. C'est la première étape du processus. L'entrée en vigueur de ce dispositif aura bien lieu en 2019, malgré les récriminations des entreprises. Le prélèvement à la source vise à prélever directement sur les salaires ou les pensions l'impôt sur le revenu. Le fisc calculera le taux d'imposition du contribuable (à partir du revenu de référence), qui sera ensuite communiqué à l'employeur ou à la caisse de retraite. Le contribuable peut demander un « taux neutre » pour que son employeur ne connaisse pas le montant de ce taux. Néanmoins, cela impliquera une régularisation annuelle. Les foyers auront également la possibilité de faire appliquer un taux différent pour chaque conjoint en fonction de leurs salaires respectifs. Cette démarche peut être effectuée en ligne ou en version papier (à partir de cet automne).
Rappelons que la déclaration de revenus sur papier est à compléter et à renvoyer avant le 17 mai ; si vous faites partie des 50 % des contribuables qui la remplissent en ligne, vous avez un délai supplémentaire pouvant aller du 22 mai au 5 juin, selon votre département de résidence.

Mots-clés : #DeclarationDeRevenus #PrelevementALaSource #Impots

► La diplomatie de l'euro entre Paris et Ryad ?

Mardi 10 avril s'est achevée la visite du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane (dit « MBS ») en France. Une visite fructueuse puisque 19 protocoles d'accord ont été signés entre des entreprises françaises et saoudiennes pour une valeur totale de 14,5 milliards d'euros. Plusieurs secteurs pourraient bénéficier de ces contrats : la pétrochimie et le traitement de l'eau, le tourisme, les activités culturelles, la santé et l'agriculture, selon un communiqué du forum d'affaires franco-saoudien qui regroupe des dirigeants d'entreprises et des représentants des deux pays.

Mots-clés : #ArabieSaoudite #France #BenSalmane #MBS #Macron #Contrats

►Les chasseurs devraient aller chasser la fleur au fusil
Emmanuel Macron avait promis aux chasseurs de baisser le montant du permis de chasse. Ce sera chose faite (la décision devrait être actée par Bercy en juin). Selon les informations données par RTL, le coût de la validation annuelle du permis de chasse devrait être divisé par deux, passant ainsi de 400 à 200 euros. Ce geste — dont la visée électorale a été soulignée par certains — vise à attirer plus de jeunes vers ce loisir pratiqué par un million de Français et s'inscrit dans un plan plus large de réformation de cette pratique.

Mots-clés : #Chasseurs #Chasse #PermisDeChasse


[CULTURE]

► La sélection du Festival de Cannes annoncée

Comme chaque année, le président du festival de Cannes, Pierre Lescure, et le délégué général, Thierry Frémaux, ont dévoilé, jeudi 12 avril, lors d’une conférence de presse, la liste des films en compétition pour la 71e édition qui aura lieu du 8 au 19 mai. À présent, dix-huit films sont en compétition (d'autres peuvent être ajoutés) pour obtenir la palme d’or. La récompense sera remise par l’actrice et réalisatrice australienne Cate Blanchett, présidente du jury cette année.
FLASH BON PLAN : Le Festival de Cannes distribue en nombre limité, des « pass 3 jours à Cannes » aux jeunes cinéphiles de 18 à 28 ans pour accéder à la sélection officielle.
 
Liste des films en compétition officielle pour Cannes 2018
Todos los saben (Everybody knows) d’Asghar Farhadi
En guerre de Stéphane Brizé
Dogman de Matteo Garrone
Le livre d’image de Jean-Luc Godard
Netemo sametemo de Ryusuke Hamaguchi
Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré
Les filles du soleil d’Éva Husson
Ash is purest de Jia Zhang-Ke
Shoplifters de Kore-Eda Hirokazu
Capharnaüm de Nadine Labaki
Buh-Ning de Lee Chang-Dong
BlacKKKlansman de Spike Lee
Under the silver lake de David Robert Mitchell
Three Faces de Jafar Panahi
Zmina Wojna (Cold war) de Pawel Pawlikowski
Lazzaro felice d’Alice Rohrwacher
Yomeddine d’A.B Shawky
Leto de Kirill Serebrennikov

Mots-clés : #FestivalDeCannes #Selection #PierreLescure #ThierryFremaux #CateBlanchett

Cate Blanchett à Cannes en 2015
(Wikimedia Commons/« Georges Biard », CC-BY-SA).

 
► Cinéma : Kings de Deniz Gamze Ergüven
La réalisatrice de Mustang revient sur les écrans de cinéma avec son deuxième long-métrage Kings. Dans le quartier de South Central à Los Angeles, Millie (Halle Berry), femme afro-américaine vend des gâteaux pour nourrir les enfants du quartier qu’elle recueille (fils et filles de toxicomanes, détenus, orphelins…) et fait tout son possible pour protéger les siens lors de la vague d'émeutes meurtrières de 1992, à la suite de l'acquittement de quatre policiers blancs qui avait tabassé Rodney King, jeune afro-américain.

Mots-clés : #Kings #DenizGamzeErguven #HalleBerry #RodneyKing
 

► Netflix : Je ne suis pas un homme facile d'Éléonore Pourriat
Et si nous échangions les rôles ? Dans son premier long-métrage, la réalisatrice Éléonore Pourriat inverse les genres. Les hommes sont les victimes d'une société matriarcale comme dans la websérie du Studio 4, Martin, sexe faible. Damien (Vincent Elbaz) est un macho, dragueur de pacotille, qui enchaîne les filles au lit et qui les siffle dans la rue. Un jour, il se prend dans la tête le panneau indiquant la rue du Père-Lachaise. À son réveil, le cimetière s'appelle Mère-Lachaise et... ce sont les femmes qui ont le pouvoir.

Mots-clés : #Netflix #EleonorePourriat #VincentElbaz #JeNeSuisPasUnHommeFacile
 

► Exposition : Gustav Klimt à l'Atelier des Lumières
Le premier centre d’Art numérique a ouvert ses portes dans une ancienne fonderie du XIXe siècle pour proposer des expositions immersives grâce à 120 projecteurs et une cinquantaine d'enceintes. La première exposition proposée met en avant les œuvres du viennois Gustav Klimt et de ses successeurs (Egon Schiele, Friedsreich Hundertwasser). Les visiteurs pourront se plonger dans ses peintures, à l’occasion du centenaire de sa disparition, du 13 avril au 11 novembre.

Mots-clés : #GustavKlimt #Expo #AtelierDesLumieres


► Exposition : Entrez dans le monde de Jurassic World à la Cité du cinéma

En attendant la sortie du deuxième volet de la saga Jurassic World prévu le 6 juin prochain, la Cité du cinéma nous plonge dans l’univers du long-métrage réalisé par Colin Trevorrow (2015). Créé en collaboration avec le paléontologue Jack Horner, l’événement interactif, immersif mais aussi éducatif, propose aux visiteurs de découvrir le parc avec un guide ranger qui leur donnera les secrets des dinosaures ainsi que des mises en scène cultes du film.

Mots-clés : #JurassicWorld #CiteDuCinema #Expo

► Disparition : Milos Forman
Milos Forman (né Jan Tomas Forman à Čáslav, Tchécoslovaquie, en 1932) est décédé aux États-Unis le 14 avril 2018. Cinéaste tchèque, Milos Forman fut connu hors de son pays dès son premier long-métrage (L'As de pique, 1963). Contraint à l'exil après la répression contre le Printemps de Prague (1968), il s'installe aux États-Unis dont il acquiert la nationalité en 1977. Immense réalisateur, Milos Forman est mondialement connu pour des films qui restent des références majeures et qui lui ont valu l'oscar du meilleur réalisateur : Vol au-dessus d'un nid de coucou (1977), sur le monde asilaire et Amadeus (1985).

Mots-clés : #MilosForman #Disparition #VolAuDessusDUnNidDeCoucou


[SOCIÉTÉ]

► L'université Paris-Nanterre s'inscrit dans la lutte contre la réforme de l'université

Lundi 9 avril, les forces de l’ordre sont intervenues dans l’un des bâtiments de l’université Paris-Nanterre, occupé par des étudiants opposés à la réforme de l’université. Sept étudiants ont été arrêtés lors de l’intervention policière dont trois seront jugés pour violences envers des policiers. Une assemblée générale (AG) s’est tenue le mardi 10 avril à l’université. Plusieurs étudiants et professeurs dénoncent l'intervention des forces de l'ordre sur demande du président de l’université, Jean-François Balaudé, et demandent sa démission. Le président de l'université, pour sa part, a expliqué sa décision dans un communiqué détaillé le 11 avril : il y souligne que l'intervention visait l'intrusion d'un groupe « autonome ».

Mots-clés : #UniversitéParisNanterre #LoiORE #LutteEtudiante

Université Paris-Nanterre : vue de 2010
(Wikimedia Commons/« J.-Pierre Dalbéra », CC-BY)


► Sibyle Veil, nouvelle présidente de Radio-France
Jeudi 12 avril, le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a nommé Sibyle Veil nouvelle présidente de Radio France. Elle succède ainsi à Mathieu Galet, révoqué par le CSA à la suite de sa condamnation pénale (non définitive) pour délit de favoritisme lorsqu'il était PDG de l'INA. Sibyle Veil devient ainsi la troisième femme à diriger la radio après Jacqueline Baudrier et Michèle Cotta. Ancienne élève de l'ENA (promotion Senghor, 2004), Sybile Veil a été conseillère de Nicolas Sarkozy à l’Élysée, puis directrice de la transformation aux hôpitaux de Paris, avant d'être nommée directrice déléguée (opérations et finances) à Radio France.

Mots-clés : #SibyleVeil #RadioFrance #MathieuGalet

►Air France : la grève se poursuit
L’intersyndicale d’Air France maintient ses quatre prochaines journées de grève (17, 18, 23 et 24 avril), après deux jours de négociations infructueuses avec la direction d’Air France. Les grévistes réclament une augmentation immédiate de 6 % de leurs salaires alors que la direction n’accepte de les augmenter que progressivement, de 2019 à 2021.

Mots-clés : #AirFrance #Greve #Salaires

► Une nouvelle plainte pour viol déposée contre le théologien Tariq Ramadan
Jeudi 12 avril, le prédicateur Tariq Ramadan a fait face à une nouvelle accusation de viol : une plainte a été déposée auprès du ministère public du Canton de Genève (Suisse). Selon l’avocat de la plaignante, maître Romain Jordan, les faits se seraient déroulés en 2008, dans un hôtel de Genève. Tariq Ramadan est toujours incarcéré en France, depuis sa mise en examens pour viols, en février dernier. Néanmoins, le présumé coupable conteste toujours ces accusations.

Mots-clés : #TariqRamadan #Viol #Accusation #Geneve


[SPORT]

► Athlétisme — Oscar Pistorious définitivement condamné

L'athlète sud-africain Oscar Pistorius (31 ans) avait été condamné en 2014 pour homicide par négligence, requalifié en meurtre, de sa femme. Lundi 9 avril, la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud a rejeté la demande d’appel de l’ancien sprinteur aux deux jambes amputées. Ce dernier passera donc 13 ans et 7 mois en prison, tel que l'avait déjà décidé la Cour en 2017. Il a toujours plaidé la cause de l'accident, affirmant avoir tiré sur sa fiancée, le 14 janvier 2013, parce qu’il l’avait confondue avec un cambrioleur. Le procureur de l’affaire avait estimé qu’Oscar Pistorius n’avait « jamais réussi à fournir une explication acceptable ». Il est emprisonné depuis 2016.

Mots-clés : #OscarPistorius #Athletisme #Condamnation #AfriqueDuSud

Oscar Pistorius en 2012 aux J.O. de Londres
(Wikimedia Commons/« Jim Thurston », CC-BY-SA).


► Biathlon — Dopage : démission du président de la Fédération internationale de biathlon

Jeudi 12 avril, Anders Besseberg (72 ans), président de la Fédération internationale de biathlon (IBU), a démissionné. Il est accusé d’avoir occulté 65 cas de dopages d’athlètes russes contre des pots-de-vin, d’après un rapport confidentiel de l’AMA (Agence mondiale antidopage), que Le Monde a pu consulter. 17 des 22 Russes qui ont participé aux épreuves des Jeux olympiques de Pyeongchang seraient concernés, affirme le journal Verdens Gang. Anders Besseberg nie les faits qui lui sont reprochés.

Mots-clés : #AndersBesseberg #IBU #Demission #Potsdevin #Biathlon

► Cyclisme — Disparition de Michael Goolaerts
Le cycliste belge Michael Goolaerts (23 ans), a été victime d’un arrêt cardiaque dimanche 8 avril, à Lille, alors qu’il participait à son premier Paris-Roubaix. Lundi 9 avril, l’athlète est décédé. C’est tout le monde du vélo qui pleure Michael Goolaerts. Sa famille, ses collègues et amis lui ont rendu hommage.

Mots-clés : #MichaelGoolaerts #ParisRoubaix #Disparition #Cyclisme

► Football — Ligue des champions : le Real Madrid, le Bayern Munich, l'AS Roma et Liverpool en demi-finale
Nous savons désormais les équipes qui se disputeront les demi-finales de la Ligue des champions les 24 et 25 avril prochains. Ces dernières rencontres ont été riches en rebondissements. Voici les résultats des différents matchs de la semaine :
– le 10/04 :
Manchester City — Liverpool : 1-2 : pour Manchester City : Gabriel Jesus (2e) ; pour Liverpool : Mohamed Salah (58e), Roberto Firmini (77e).
Roma — Barcelone : 3-0 : Edin Zdeko (6e), Daniel de Rossi (58e), Kostas Manola (82e).
– le 11/04 :
Bayern Munich — Séville 0-0 (à l’aller le Bayern Munich était vainqueur 1-2).
Réal Madrid — Juventus Turin : 1-3 : pour le Real Madrid : Cristiano Ronaldo (90e + 7) ; pour la Juventus Turin : Mario Mandzukic (2e, 27e), Blaise Matuidi (60e).

Mots-clés : #Football #LigueDesChampions #ChampionsLeague #DemiFinales

Mis à jour le 15 avril 2018