Actualité du 19/02 au 23/02

Publié le 26 février 2018 Mis à jour le 26 février 2018

La loi controversée sur l'asile et l'immigration, le désir de Trump d'armer les enseignants après la fusillade de Parkland, l'inégalité des hommes et des femmes devant la formation professionnelle, l'exposition au Palais de Tokyo, le pic de pollution en Île-de-France , le contrôle de dopage positif d'un athlète russe aux JO... Comme chaque semaine, on vous fait un petit résumé !

[POLITIQUE]

► Radicalisation : « prévenir pour protéger »

Le Premier ministre Édouard Philippe a présenté à Lille, vendredi 23 février 2018, plusieurs mesures pour lutter contre l’islam radical. Selon lui, ces mesures sont nécessaires pour garantir la « pérennité de la nation et ce que nous sommes ». On compte au total 72 mesures, mais Édouard Philippe n’en a dévoilé que trois aspects : l’École et la jeunesse, les services publics et administratifs et la dé-radicalisation qu’il préfère appeler « désengagement ». Le processus interministériel (Sport, Intérieur, Numérique, Éducation, Santé…) en appelle à la mobilisation à la fois territoriale, populaire et religieuse. « C’est un combat que l’État ne peut gagner seul » a affirmé le Premier ministre en s'adressant aussi aux musulmans de France. L’objectif de la mesure est de rejeter les obscurantismes, apprendre le discernement et à exercer son esprit critique et lutter contre les théories complotistes. Édouard Philippe a conclu par « l’Islam est compatible avec la République ».

Mots-clés : #Radicalisation #EdouardPhilippe #Gouvernement


Édouard Philippe en 2017 (Wikipedia Commons)


► Loi asile et immigration
Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a présenté mercredi 21 février 2018, en Conseil des ministres, la très controversée loi intitulée « Pour une immigration maîtrisée et un droit d’asile effectif ». Le texte divise au sein même de la majorité. Parmi les nouvelles orientations, on recense un allongement de la rétention administrative ; une accélération des demandes d’asile ; l’obligation de quitter le territoire français dans le cas où la demande d’asile est rejetée ; une carte de séjour étendue pour les réfugiés bénéficiant de la subsidiarité. Cette loi prévoit également une peine passible de 5 ans de prison pour une entrée illégale sur le territoire français et une réunification familiale étendue aux frères et sœurs, en plus des parents. Le timing a été bien calculé : deux jours avant, le 19 février, le député LREM Aurélien Taché présentait 72 mesures censées mieux accueillir les étrangers, afin de réorienter le texte plus à gauche — le projet de loi du ministre de l’Intérieur étant dénoncé comme trop répressif. Dans le rapport de M. Taché étaient proposées des mesures comme un doublement des heures d’apprentissage du français et une accélération de délivrance des autorisations de travail et de logement.

Mots-clés : #LoiAsile #Immigration #Collomb


► Jugé « choquant », voire « inquiétant », Laurent Wauquiez marque cependant des points à droite
Selon un sondage Elabe BFM TV, 8 Français sur 10 ont « entendu parler » des propos tenus théoriquement en « off » par Laurent Wauquiez, devant des étudiants de l'École de management de Lyon et qui avaient « fuité » dans la presse. 57 % estiment ces propos « choquants » (« très choquants » chez une majorité d'électeurs de premier tour d'Emmanuel Macron ou Benoît Hamon). Si les électeurs du premier tour de François Fillon et Jean-Luc Mélenchon sont partagés, le caractère « non choquant » de ces propos est retenu par 57 % des électeurs de Marine Le Pen. Si la perception « inquiétante » de Laurent Wauquiez s'est accrue, son identification (positive ou négative) est plus marquée. 70 % des personnes interrogées considèrent en revanche qu'il a eu raison d'« assumer » ses propos, avec une part plus importante à droite et à l'extrême droite. Laurent Wauquiez semble mieux identifié, avec un soutien plus affirmé dans son cœur de cible : de quoi le conforter dans sa stratégie clivante externe… ou interne !

Mots-clés : #Wauquiez #LesRepublicains #EMLyon

 

Voir le sondage Elabe
… et les remarques de l'
Observatoire des sondages fondé par Alain Garrigou


► Évacuation de la ZAD de Bure
Le site du bois Lejuc, à Bure, petit village de la Meuse, où un projet d’enfouissement des déchets nucléaires du nom de Cigéo est prévu depuis 20 ans, a été évacué. Au matin du jeudi 22 février, 500 gendarmes ont délogé la quinzaine de zadistes qui occupaient le bois de façon illégale. Les manifestants ont opposé peu de résistance. Ils ont brûlé leurs baraquements et se sont retranchés dans leur maison en dur dans le village de Bure. Au total, sur la trentaine de personnes qui se trouvaient dans le bâtiment, sept ont été placées en garde à vue, notamment pour « outrages ou violences sur personnes dépositaires de l’ordre public ». À la mi-journée, deux bulldozers ont commencé à nettoyer les barricades et bivouacs. Désormais, les forages exploratoires devraient pouvoir avoir lieu pour mettre en œuvre ce projet d’enfouissement de déchets radioactifs à 500 mètres sous terre. Les activistes ont toutefois appelé à des rassemblements jeudi soir devant des dizaines de préfectures ou des bâtiments officiels pour exprimer leur mécontentement.

Mots-clés : #Bure #Zad #Cigeo #Nucleaire


► Florian Philippot lance son parti « Les Patriotes »
Cinq mois après sa rupture avec le Front national, Florian Philippot lance son parti mais peine à se constituer un espace politique. En outre, les moyens limités du parti n’aident pas à sa diffusion. Il a organisé un événement le 18 février à Arras. Au menu de cette réunion, l'adoption des statuts du parti, la confirmation de la présidence et le discours de Florian Philippot. Le véritable objectif est les élections européennes de 2019, où le parti espère faire un score de 5 %.

Mots-clés :#FN #Patriotes #Philippot


[INTERNATIONAL]

► Fusillade de Parkland : Donald Trump pris à partie par les survivants et les familles

Après la fusillade de Parkland, les survivants, leurs familles et celles des victimes ne se sont pas contentés de déposer des fleurs et des bougies. Leurs déclarations ont été virulentes et l'on a vu un président Trump, pris à partie, utiliser des « antisèches » visibles avant de dire, gêné, « je vous comprends ». Le débat prend une tournure politique, même si la NRA, représentant du lobby des armes, contre-attaque et si les sondages marquent l'attachement des Américains au droit de détenir des armes. Les jeunes menacent de sanctionner, en votant, ou dès qu'ils pourront le faire, les politiciens trop sensibles aux sirènes de la NRA. Donald Trump s'est borné pour l'instant à l'interdiction permettant de transformer des fusils en fusils automatiques et à proposer que des enseignants soient armés et formés. Cette dernière proposition a été dénoncée par la NEA, premier syndicat américain d'enseignants. Il y a un an, en toute discrétion, Donald Trump abrogeait un décret Obama interdisant la vente d'armes à des personnes souffrant de maladie mentale...

Mots-clés : #Trump #Parkland #Armes #NRA


(Pixabay, domaine public.)


►Ghouta orientale : le désastre humanitaire continue
À une dizaine de kilomètres de Damas, la Ghouta orientale est une banlieue opposée aussi bien au régime Assad en Syrie qu'à Daesch. Depuis 2013, les autorités syriennes ont mis en place un dispositif d'autorisations qui leur permet de bloquer l'aide humanitaire destinée aux 400 000 habitants, majoritairement des enfants, d'un secteur où hôpitaux et dispensaires ont été systématiquement visés. Depuis le début de la semaine, quelque 500 civils, dont une centaine d'enfants, ont trouvé la mort dans des bombardements intensifs. La situation de la population civile, notamment celle des enfants, y est catastrophique. Tout se passe comme si le pouvoir syrien voulait éradiquer cette zone qui, depuis les printemps arabes, a contesté sa toute-puissance. Jeudi 22 février 2018, la Russie — qui dispose d'un droit de veto au Conseil de sécurité de l'ONU — s'était encore opposée à l'idée d'une résolution sur l'ouverture d'un couloir humanitaire. Après des retards et des tractations, le Conseil de sécurité a enfin voté à l'unanimité, samedi 24 février, une résolution demandant une trêve de 30 jours avec l'ouverture d'un couloir humanitaire. Quelles en seront les suites réelles ?

Mots-clés : #Syrie #Ghouta #Assad


► Sanctions après des scandales visant des ONG
Après la mise au jour d'un scandale de harcèlements, d'intimidations et de recours à des prostituées touchant les équipes de l'ONG Oxfam à Haïti, le gouvernement haïtien a décidé, le 22 février 2018, de suspendre pour deux mois l'activité de l'organisation. Le scandale haïtien avait mis en lumière des faits similaires au Sud-Soudan et au Libéria. Sept salariés d'Oxfam à Haïti ont été licenciés. Un lien a été fait entre l'affaire Weinstein et les révélations sur Oxfam. Cela explique que, le 22 février, le numéro deux de l’Unicef, en poste depuis deux ans, ait démissionné après avoir été accusé de « comportement inapproprié » envers des femmes alors qu’il travaillait pour l’organisation Save the Children, a annoncé dans un communiqué, jeudi 22 février, le Fonds des Nations unies pour l’enfance.

Mots-clés : #Haiti #Oxfam #Unicef


[ÉCONOMIE]

► Hommes et femmes inégaux devant la formation professionnelle

Selon un rapport rédigé par Catherine Smadja-Froguel et transmis à Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, les inégalités entre hommes et femmes face à la formation professionnelle débutent très tôt. En effet, si le nombre de femmes et d'hommes accédant à une formation professionnelle est similairement le même, il existe de fortes disparités dans les catégories salariales. L'écart est encore plus flagrant en ce qui concerne les ouvrières et les employées. Les barrières à la formation trouvent leur origine dès l'École ou l'Université. Les filles se dirigent moins (ou sont moins dirigées) vers les filières scientifiques, qui offrent davantage d'opportunités d'emploi : on les dirige souvent vers des métiers stéréotypés. En outre, à diplôme et études équivalents, on ne confie pas les mêmes responsabilités aux hommes et aux femmes. Il faut ajouter à tout cela que, majoritairement, les femmes restent celles qui s'occupent le plus souvent des tâches ménagères et de l'éducation des enfants, ce qui les empêche de postuler à des formations longue durée permettant de faire évoluer leur carrière. Afin de remédier à ces problèmes, le document dresse une liste de 30 recommandations. L'une d'elles, notamment, propose le lancement d'une campagne de communication insistant sur le droit à la formation, mais aussi sur les métiers scientifiques et techniques. Une autre proposition vise à favoriser la mixité au sein des organismes de formation en délivrant un bonus à ceux qui la favorise et un malus (pouvant aller jusqu'au retrait de l'agrément et des subventions) pour ceux qui ne la respecte pas. Le rapport préconise aussi de donner aux salariés à temps partiel les mêmes droits à la formation.

Mots-clés : #Formation #InegalitesFH #Femmes #Penicaud

(Pixabay, domaine public.)

► À qui profitent les primes à la médaille lors des JO ?
Depuis 2014, des primes à la médaille sont fixées par arrêté ministériel. Ainsi, un médaillé d'or repart avec une prime de 50 000 euros, un médaillé d'argent avec 20 000 euros et un médaillé de bronze avec 13 000 euros, mais un pourcentage, qui ne peut dépasser 50 %, est déduit de ces sommes pour rémunérer les staffs et les fédérations. L’État, s'il est à l'origine du versement de ces primes, en récupère une partie puisque cette prime est soumise, depuis 2011, à l'impôt sur le revenu. En 2014, lors des JO de Sotchi, l’État avait déboursé — sans compter les jeux paralympiques — près de 400 000 euros. Cette année, aux JO de Pyeongchang, les athlètes ont remporté (au moment où nous rédigeons) 14 médailles, soit le versement par l’État de plus de 540 000 euros. De manière générale, les JO d'hiver coûtent moins cher à l’État que ceux d'été.

Mots-clés : #Primes #Medailles #Pyeongchang


► L'Assurance maladie propose des mesures pour rééquilibrer les tarifs des soins dentaires
Selon un rapport dont l'AFP a obtenu une copie, la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM : branche santé de la Sécurité sociale) propose 692 millions d'euros de « revalorisations tarifaires » pour les soins dits « conservateurs », c’est-à-dire la pose d'une couronne ou l'extraction d'une dent. Elle propose aussi, en plus de ces 692 millions, un budget de 90 millions d'euros destiné à des actions de prévention auprès des enfants et des personnes diabétiques. Ces mesures visent à instaurer un plafond pour les « actes prothétiques fréquents » qui entraîneront un manque à gagner de 562 millions d'euros pour les dentistes. Ainsi, l'idée de l'Assurance maladie serait de proposer des soins mieux rémunérés en échange d'une baisse du prix des prothèses. Néanmoins, les négociations n'en sont qu'à leur début.

Mots-clés : #AssuranceMaladie #Dentistes #Negociations


►Intermarché accusé de revendre à perte
La Répression des fraudes a épinglé l'enseigne de supermarchés et a transmis le dossier à la justice le jeudi 22 février 2018. En janvier, quatre produits avaient été mis en vente à des prix défiant toute concurrence (couches Pampers, café Carte noire, eau gazeuse Perrier et, surtout, Nutella). Ces super-rabais (moins 70 % !) avaient créé des émeutes. Or, la revente à perte est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 375 000 euros pour une personne morale. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait annoncé, fin janvier, l'ouverture d'une enquête à la suite de ces fortes promotions. Apparemment, elle est arrivée à son terme.

Mots-clés : #Fraudes #DGCCRF #Intermarche #Nutella



[CULTURE]

L’Un et l’Autre, une exposition d’objets et d’échange au Palais de Tokyo

Kader Attia est un artiste français d’origine algérienne de 47 ans. Il travaille surtout sur le concept de réparation et les liens entre culture orientale et occidentale, avec une pointe de poésie.
Jean-Jacques Lebel est un artiste plasticien, fils d’un critique d’art, ami de Marcel Duchamp. Il a 81 ans. Il a écrit, créé, monté, organisé durant toute sa vie pour pratiquer « l’action poétique comme activateur des contradictions de notre société industrielle ».
L’Un et l’Autre se retrouvent au Palais de Tokyo pour une exposition commune née de leur rencontre en 2012, leur échange d’objets en tout genre et de leurs questionnements communs sur l’anthropologico-artistique. À découvrir.

Mots-clés : #PalaisDeTokyo #LunEtLautre #JJLebel #KaderAttia

Palais de Tokyo
(http://www.palaisdetokyo.com/fr/evenement/lun-et-lautre)



► Le rap comme pont avec la prison
Mardi 20 février, Nekfeu, le S-Crew, Dinos et Cut Killer (pour les connaisseurs) enflammaient la célèbre salle Pleyel de Paris. Les rappeurs étaient réunis à l’occasion du Hip Hop Convict du collectif Fu-Jo. Ce dernier organise chaque année nombre d’actions culturelles. Mais sa particularité, c’est que celles-ci sont principalement tournées vers le milieu carcéral. Son fondateur, Mouloud Mansouri, a pour ambition d’apporter une fenêtre culturelle dans les prisons en permettant aux détenus, par exemple, de participer à des ateliers ou même à des concerts pendant leur détention. Il a même monté un groupe de rap et enregistré un disque avec eux !

Mots-clés : #Rap #Prisons #FuJo #Mansouri


► Photographier l’Afrique du Sud en noir et blanc
Le photographe David Goldblatt le fait depuis les années 1950. Né dans le pays mais originaire de Lituanie, il s’est toujours interrogé sur les injustices qui ont abîmé son pays pendant des décennies. Des photos qui parlent régulièrement de l’apartheid, avec un mélange de douceur et de violence, parfois douloureux à contempler. Il se définit comme « un réaliste, qui traite du monde qui l’entoure », un monde bicolore donc, dans lequel se mêlent les contrastes enchâssés, le corps, la terre, les hommes et les rapports entre toutes ces choses. À découvrir au Centre Pompidou à Paris, jusqu’au 13 mai.

Mots-clés : #Goldblatt #CentrePompidou #Photographie


► Mort de Didier Lockwood
Le 18 février s’éteignait à Paris le musicien de jazz Didier Lockwood. Pendant les 62 ans de sa vie, il a collaboré avec plusieurs artistes comme Claude Nougaro ou Barbara et a été couronné d’une Victoire de la Musique. Le violoniste est passé par différents styles, comme le jazz fusion électrique, le jazz acoustique ou le jazz manouche. Il a même accompagné une cantatrice dans « le jazz et la diva ». Sa mémoire a été honorée par nombre de célébrités, du monde de la musique ou d’ailleurs.

Mots-clés : #DidierLockwood #Jazz #Disparition


Didier Lockwood en 2014 au festival de jazz de Grenoble.
(Wikimedia Commons / «Galea», lic. CC-BY-SA.)


► Et au cinéma…
Cette semaine sortait Mary et la fleur de la sorcière du réalisateur Hiromasa Yonebayashi. Celui-ci avait déjà réalisé Arrietty et les Souvenirs de Marnie, de quoi réjouir les fans de films japonais de type Miyazaki, avec l’histoire poétique d’une petite fille à la recherche d’une fleur magique. Dans les autres sorties on compte aussi Moi, Tonya, relatant l’histoire d’un scandale dans le monde du patinage artistique. Le personnage principal est joué par Margot Robbie et le film a été réalisé par Craig Gillespie. Enfin, le dixième film de Guillermo del Toro La forme de l’eau, avec Eliza Esposito, est également sorti sur les grands écrans cette semaine : un film délicat sur une femme sourde et une créature marine.

Mots-clés : #Cinema #Yonebayashi #MoiTonya #GuillermoDelToro



[SOCIÉTÉ]

► Rapport sur les bibliothèques universitaires : situation critique pour les étudiants

Mardi 20 février 2018, l’écrivain Erik Orsenna a remis un rapport à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, concernant la situation des étudiants français vis-à-vis des bibliothèques universitaires. L’intervenant préconise d’ouvrir des bibliothèques universitaires le dimanche (notamment celles de Sainte-Geneviève et de Sainte-Barbe). Il faut savoir que l’ouverture hebdomadaire moyenne des BU en France est de 61 heures (contre une moyenne européenne de 65 heures), et que moins de 15 BU sont ouvertes en France le dimanche pour à peu près 2,5 millions d’étudiants. Une seule BU (la BU Cochin) est ouverte le dimanche à Paris pour 550 000 étudiants vivant dans le Grand Paris. Heureusement, pour les étudiants, trois bibliothèques municipales sont ouvertes le dimanche (la BNF, la BPI et la BSI à la Villette). Le gouvernement a lancé un projet d’extension des horaires d’ouverture des BU qui devrait se concrétiser d’ici fin 2018.

Mots-clés : #BU #Orsenna #Nyssen


(Photo Luc Bentz, licence CC-NC-BY-SA)


► Grave pic de pollution en Île-de-France
Un pic de pollution intense s'est installé en Île-de-France. Ce pic a pointé le bout de son nez mercredi 21 février, le jour même où le tribunal administratif de Paris a annulé la fermeture à la circulation des voies sur berge de la rive droite. L’organisme de surveillance de la qualité de l’air « Airparif » a déclaré que le pic de pollution devrait se renforcer la semaine prochaine en raison de l’intense baisse des températures. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de ne pas dépasser une exposition à 50 microgrammes par mètre cube de pollution aux particules fines PM10 sur plus de trois jours par an. Mais les Franciliens ont déjà été exposés à un important pic de pollution dépassant les trois jours le 8 février. La préfecture de police de Paris avait d’ailleurs décidé de réduire de 20 km/h la vitesse maximale autorisée et avait demandé aux Franciliens de limiter leurs déplacements en voiture.

Mots-clés : #Pollution #IleDeFrance #Paris #OMS #ParticulesFines


► Les députés néerlandais ont reconnu le génocide arménien

Jeudi 22 février, la Chambre basse du Parlement néerlandais a approuvé la motion du Parlement reconnaissant « en termes clairs le génocide arménien », avec 142 voix contre 3. En outre, le Parlement souhaite envoyer un représentant du gouvernement à Erevan, capitale de l’Arménie, le 24 avril prochain, pour la commémoration des massacres perpétrés entre 1915 et 1917 par l’Empire ottoman (dissous en novembre 1922). De quoi raviver les tensions qui empirent depuis février entre La Haye et Ankara, la Turquie continuant à s'opposer à toute reconnaissance du génocide arménien.

Mots-clés : #PaysBas #Turquie #Armenie #Genocide

► Nigeria : disparition de 111 lycéennes
Jeudi 22 février, des heurts ont éclaté à Dapchi (Nigeria) entre les habitants et les forces de l’ordre. Quatre jours avant, 111 lycéennes avaient été enlevées, après une attaque perpétrée par les combattants du groupe djihadiste Boko Haram. Ce groupuscule avait déjà enlevé 276 élèves dans un internat de Borno en avril 2014, provoquant une vague d’indignation mondiale. Les heurts du 22 ont été causés par les annonces contradictoires des autorités locales qui avaient annoncé la libération des lycéennes avant de se rétracter. Le gouverneur de l’état de Yobe, Ibrahim Gaidam, a expliqué que l’armée n’avait pas sauvé les jeunes filles et officiellement confirmé, par la même occasion, ce rapt massif.

Mots-clés : #Nigeria #BokoHaram #Dapchi #Lyceennes


► Simone Veil et son mari Antoine Veil au Panthéon
Mercredi 21 février 2018, le gouvernement a annoncé l’entrée de Simone Veil, symbole français du combat pour l’émancipation féminine, et de son mari, Antoine Veil, au Panthéon. Cet honneur national sera rendu le 1er juillet prochain. Ce sera la première fois qu’un homme fera son entrée au Panthéon en tant qu’époux. Simone Veil est décédée à l’âge de 89 ans, le 30 juin 2017. En juillet 1992, Simone Veil, invitée sur le plateau télé d’Antenne 2, tenait ce propos prophétique : « Qu’il n’y ait aucune femme au Panthéon, c’est nier ce que dans le passé les femmes ont apporté à la patrie, c’est aussi nier ce que les femmes apportent aujourd’hui à notre pays et ce que l’on peut espérer qu’elles apportent à l’avenir ».

Mots-clés : #Pantheon #SimoneVeil #Feminisme



[SPORT]

► JO 2018 : un athlète russe contrôlé positif au dopage rend sa médaille

Le curleur Alexander Krushelnitsky (25 ans), membre de la délégation russe aux JO de Pyeongchang, a été contrôlé positif au meldonium, ce qui est une violation aux règles antidopage. Il est contraint de rendre la médaille de bronze qu’il a gagnée en double mixte avec sa femme Anastasia Bryzgalova (25 ans). Une médaille qui va probablement revenir à la Norvège (arrivée à la 4e place lors de l'épreuve). Alexander Krushelnitsky reconnaît le contrôle positif, cependant, il nie s’être volontairement dopé et évoque un complot. L’affaire relève maintenant du CIO (Comité international olympique) et de la Fédération internationale de curling.

Mots-clés : #Curling # Krushelnitsky #Dopage 

 Pixabay.com, domaine public


► Ligue Europa : un policier meurt dans un affrontement entre supporteurs
Dans la soirée du jeudi 22 février 2018, de violents affrontements ont eu lieu entre les supporters de Bilbao et ceux du Spartak Moucou. Les violences ont eu lieu en marge de la rencontre entre les deux clubs pour les seizièmes de finale retour de la Ligue Europa. Un agent de police est mort pendant l'intervention des forces de l'ordre. Les causes de son décès demeurent floues. 500 policiers étaient mobilisés pour prévenir les débordements. Ces heurts n’ont pas empêché la tenue du match dont le score a été en faveur du Spartak Moscou (2-1). Cependant, ce sont les Espagnols qui se qualifient, grâce à leur victoire au match aller (3-1).

Mots-clés : #LigueEuropa #Hooligans #SpartakMoscouBilbao


► Ligue des champions : le Barça résiste face à Chelsea
Dans les phases de qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les Blues de Chelsea ont reçu le FC Barcelone. Les deux rivaux anglais et espagnols ont fait un match nul (1-1). Après plusieurs tirs ratés, Willian (29 ans) est parvenu à trouver une faille dans la défense catalane et a inscrit le premier but de Chelsea. Plus tard, une erreur défensive a permis aux Catalans de reprendre l’avantage, grâce à une égalisation de Messi (30 ans). Le match retour aura lieu à Camp Nou, le 14 mars.

Mots-clés : #LigueEurope #Barca #Chelsea


► JO : Papadakis et Cizeron, vice-champions olympiques de patinage artistique
Après leur défaite du lundi 19 février, en raison d’un souci de détachement de la tenue de la patineuse, le couple français Gabriella Papadakis (22 ans) et Guillaume Cizeron (23 ans) a remonté la pente. En effet, dans la nuit de lundi à mardi, sur la sonate « Au clair de Lune » de Beethoven, le couple a gagné une médaille d’argent et a réalisé un score record du monde (123,35 points).

Mots-clés : #PatinageArtistique #Papadakis #Cizeron


► JO – Mathieu Faivre exclu pour des raisons disciplinaires
Dimanche 18 février, Mathieu Faivre (26 ans) a été prié de quitter les JO de Pyeongchang et de rentrer en France pour raison disciplinaire. Arrivé 7e du slalom géant olympique, derrière ses coéquipiers Alexis Pinturault (26 ans, 3e), Thomas Fanara (36 ans, 5e) et Victor Muffat-Jeandet (28 ans, 6e), le Niçois n’a pas été satisfait de cette place : « Je suis là pour ma pomme, pour faire ma course », a-t-il déclaré. Pour l’encadrement, ces propos sont en inadéquation avec « l’esprit d’équipe ». Mathieu Faivre n'a pas été retenu pour l’épreuve par équipe du samedi 24 février.

Mots-clés : #Faivre #Slalom #Pyeongchang

Mis à jour le 26 février 2018