Actualité du 7/05 au 11/05

Publié le 14 mai 2018 Mis à jour le 14 mai 2018

La revue de presse est de retour après un petit arrêt de deux semaines ! Le plan de Marlène Schiappa pour l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, le retrait unilatéral américain de l'accord international sur le nucléaire iranien, Air France-KLM en chute libre à la Bourse de Paris, l'interdiction de Rakifi, film kényan présenté à Cannes, dans son pays d'origine, scandale au SAMU, l'admission des femmes au golf olympique de Tokyo 2020... Lisez notre résumé de l'actualité de la semaine !

[POLITIQUE]

► Un plan pour atteindre une égalité professionnelle réelle entre les hommes et les femmes

Mercredi 9 mai 2018, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ont présenté un plan d'action pour atteindre une égalité effective entre les hommes et les hommes dans le cadre de leur emploi, après deux mois de concertation avec les partenaires sociaux. Ce projet se décline en 15 mesures clés : cinq pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles et dix contres les inégalités salariales et professionnelles. Parmi ces dernières, on relève l'élaboration de critères objectifs de calcul des écarts de salaires : les entreprises de plus de 250 salariés devront mesurer et corriger les écarts, avant extension aux entreprises de 50 à 200 employés. En cas de différence persistante des écarts de salaires, l’entreprise devra constituer une enveloppe de rattrapage et disposera de 3 ans pour se mettre en règle. Dans le cas contraire, elle sera sanctionnée. Sera aussi instaurée une obligation de transparence sur la politique d’égalité salariale de l'entreprise (publiée sur son site internet). Afin que ces mesures soient réellement appliquées, les contrôles seront durcis. Emmanuel Macron a fait de l’égalité femmes-hommes une des grandes causes du quinquennat. Actuellement, la différence de salaire, tous postes confondus, entre hommes et femmes est de 25 % en moyenne. L'une des raisons est la mise à l'écart des femmes aux postes à haute responsabilité : 17 % d'entre elles occupent des postes de direction, 42 % sont cadres. À travail égal, l’écart de salaire est de 9 %.

Mot-clés : #EgaliteProfessionnelle #Salaires #Sexisme #MarleneSchiappa

(Illustration Pixabay.com, domaine public)


► Révision institutionnelle : quelles conséquences pour l'opposition du Sénat
Mercredi 9 mai, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi constitutionnelle que devraient compléter dans deux semaines un projet de loi organique et un projet de loi ordinaire. Les mesures concernant la suppression de la Cour de justice de la République, l'extension du rôle du Conseil de la magistrature pour le parquet ou le Conseil constitutionnel (dont les anciens présidents de la République, ne seraient plus membres de droit, sauf Valéry Giscard d'Estaing à titre transitoire). D'ores et déjà, le président du Sénat, Gérard Larcher, où la droite est majoritaire, a exprimé son total désaccord avec les propositions constitutionnelles sur la procédure parlementaire qui constituent une grave régression selon lui. S'y ajoute ce qui a filtré des projets de loi à venir, notamment un renouvellement global du Sénat (renouvelé par moitié tous les trois ans actuellement) en 2021. Or, en suivant la procédure de l'article 89 de la Constitution, l'accord du Sénat est obligatoire. Le bras de fer va se poursuivre — et avec lui les négociations —, l'Exécutif ayant repoussé à 2019 la révision des institutions.

Mots-clés : #Senat #Constitution #Institutions

► Jean-Luc Mélenchon en Russie
Le leader de La France insoumise a passé trois jours en Russie (du 8 au 10 mai) où il a délivré un message « d’amitié et de fraternité » à un pays qu’il refuse de « diaboliser ». L'un des moments marquants de sa visite a été sa participation le 9 mai, jour de célébration de l’armistice de la Seconde Guerre mondiale, à la Marche des immortels, un rassemblement patriotique où les Russes sont invités à descendre dans la rue en brandissant un portrait de leurs aïeux morts durant ce conflit. Jean-Luc Mélenchon souhaitait faire de son déplacement en Russie une étape dans son mouvement de création d’un Front de gauche paneuropéen, qu’il a déjà commencé à former avec des partis espagnol et portugais. Il a rencontré Serguei Oudaltsov, militant léniniste, leader des grandes manifestations anti-Poutine de 2012 ce qui lui avait valu quatre ans et demi de prison.

Mots-clés : #JLMelenchon #LFI #Russie #Armistice1945 #Immortels

► Emmanuel Macron, récipiendaire du prix Charlemagne
Jeudi 10 mai, Emmanuel Macron a reçu à Aix-la-Chapelle (Allemagne) le prix Charlemagne qui récompense son engagement européen. Ce prix, créé en 1950, récompense les personnes les plus engagées dans la construction européenne. Une reconnaissance pour celui qui avait mis l’Europe au cœur de sa campagne, et qui, une fois élu, avait prononcé pas moins de trois discours pour relancer l’unification européenne. À Aix-la-Chapelle, son quatrième discours se voulait un discours de « projection », tourné vers le rêve européen. C’est la chancelière allemande, Angela Merkel, qui lui a remis le prix, dix ans après l’avoir elle-même reçu, comme un passage de témoin. Après avoir pesé sur la direction européenne lors de ses trois derniers mandats, la chancelière allemande semble vouloir laisser la place au président français. Depuis un an, Emmanuel Macron a affermi son leadership en dépit de résultats qui restent limités. Malgré le volontarisme du président de la République pour relancer l’Union européenne, son bilan en la matière reste pour le moment très mince, même si le prix Charlemagne vaut encouragement.

Mots-clés : #EmmanuelMacron #Charlemagne #PrixCharlemagne #UE #AngelaMerkel

► D'après un sondage, une majeure partie de l'électorat de droite serait satisfaite de la politique menée par Emmanuel Macron
Selon un sondage Kantar Sofres OnePoint réalisé début mai pour Le Figaro, 53 % des sympathisants LR seraient satisfaits de la politique menée par le président de la République, estimant qu'elle se rapproche des marqueurs traditionnels de la droite. C’est 12 points de plus que la moyenne des Français, et un bond de 14 points en un mois. Néanmoins, le chef de file de Les Républicains, Laurent Wauquiez, entend bien rester sur une ligne critique. Il met l'accent sur trois difficultés rencontrées par Emmanuel Macron au cours de la première année de son quinquennat : les rapports de plus en plus « compliqués » du Gouvernement avec les territoires d'outre-mer ; les déficits publics « non maîtrisés » ; le « flou » concernant la lutte contre l’immigration et l’insécurité. Pourtant, à droite, des Républicains jusqu'au Front national, on ne parvient pas toujours à se faire entendre. Le rythme des réformes et la multiplication des débats semblent compliquer la tâche et mettent à mal la capacité à rendre l'opposition audible.

Mots-clés : #LR #Sondage #EmmanuelMacron #LaurentWauquiez #KantarSofresOnePoint


[INTERNATIONAL]

► Le retrait unilatéral américain de l'accord international sur le nucléaire iranien accroît les incertitudes au Proche-Orient
Le 8 mai 2018, Donald J. Trump a décrété le retrait unilatéral des États-Unis de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien. Ni ses partenaires européens impliqués (dont la France et le Royaume-Uni, membres permanents du Conseil de sécurité) ni les autres signataires comme la Russie ou la Chine n'ont pu faire changer le président américain de sa ligne. Les USA, de ce fait, relancent leur dispositif extraterritorial de sanctions contre les entreprises étrangères qui commerceraient avec l'Iran. Or, de grandes entreprises européennes sont concernées par des investissements lancés dans la foulée de la levée des sanctions.
Le parti américain est de pousser à un changement de régime en espérant provoquer une colère populaire par une crise économique mais, dans l'immédiat, c'est la position du président iranien « modéré », Hassan Roani, qui est affaiblie au profit des ultraconservateurs et des faucons du régime. Si la décision américaine a été dénoncée par ses alliés européens, elle satisfait pleinement le gouvernement israélien, confronté à la présence de forces iraniennes dans la Syrie voisine (des échanges de missiles ont d'ailleurs eu lieu). Les pays du Golfe (dont l'Arabie saoudite) ont également exprimé leur accord avec Trump : elles craignent en effet l'influence croissante de l'Iran dans la région… et y voient aussi un moyen de préserver les cours du pétrole en bloquant les exportations de pétrole iranien dans le cadre des sanctions américaines. La situation apparaît encore « lourde de périls » (Le Monde, 10/5/18), mais Donald Trump semble arc-bouté sur ses certitudes.

Mots-clés : #Iran #Trump #Nucleaire #ProcheOrient

Le président Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou
à Jérusalem en mai 2017 (crédit photo : Wikimedia Commons, domaine public).


► Kim Jong-un et Donald Trump se rencontreront à Singapour le 12 juin prochain
Le 10 mai, c'est le président américain qui a annoncé lui-même sur Twitter sa rencontre prochaine avec son homologue nord-coréen. En quelques mois, on est passé d'échanges de menaces apocalyptiques à une situation de détente. La visite — évoquée de part et d'autre — s'est précisée après la récente visite à Pyon-Yang du secrétaire d'État américain (ministre des Affaires étrangères) Mike Pompeo. Ce dernier était d'ailleurs rentré avec trois Américains jusque là détenus en Corée du Nord et libérés par les autorités nord-coréennes en signe de bonne volonté. La rencontre aura lieu en terrain « neutre », à Singapour, signe aussi d'une sortie exceptionnelle de son territoire par le dirigeant nord-coréen. À l'évidence, cette évolution est perçue comme une victoire pour Donald Trump et ne peut que l'encourager dans son unilatéralisme.

Mots-clés : #Coree #USA #Trump #KimJongUn

► Paradis fiscaux : ce qu’ont changé dix ans de révélations
C'est sous ce titre que deux journalistes du Monde, Jérémie Baruch et Maxime Vaudano, ont fait le point sur les conséquences des révélations faites par la presse depuis 2008 sur les dispositions d'évasion ou d'optimisation fiscales. « En 2007-2008, trois lanceurs d’alerte font trembler les paradis fiscaux en écornant le secret bancaire », écrivent-ils. Car les premières « fuites » (leaks) ont touché des banques suisses, bien avant les Panama Leaks. En réaction, les États-Unis imposent en 2010 aux acteurs financiers du monde entier de communiquer au fisc américain les données de leurs clients américains. En quelques mois, Washington fait plier la Suisse sous la menace de très lourdes sanctions menaçant ses activités bancaires aux USA. Le 1er mai 2018, le Royaume-Uni a annoncé que ses 14 territoires d’outre-mer devront faire la transparence sur les propriétaires des sociétés d’ici à 2021 : les sociétés offshore des Bermudes, Caïmans, îles Vierges britanniques, etc. étaient au cœur des montages frauduleux ou criminels révélés, en 2016, par les « Panama Papers ». Cette enquête, rappelons-le, a été menée par un le consortium international des journalistes d’investigation ou ICIJ (109 médias internationaux dont Le Monde). La presse, au plan international, s'avère aussi un utile contre-pouvoir.

Mots-clés : #ParadisFiscaux #Leaks #ICIJ #Presse


[ÉCONOMIE]

► La taxe d'habitation supprimée d'ici à 2021
Mercredi 9 mai 2018, le sénateur LREM Alain Richard et l'ex-préfet du Nord Dominique Bur ont remis au Premier ministre Édouard Philippe un rapport sur la réforme de la fiscalité locale. Une des mesures phares de cette réforme est la suppression de la taxe d'habitation pour les résidences principales. Cette dernière devrait être définitivement supprimée d'ici à 2021 selon Matignon et sa suppression représentera un manque à gagner de près de 26 milliards d'euros pour l’État. Pour pallier cette baisse des recettes, le rapport prévoit différentes solutions puisque la création d'un nouvel impôt est une solution qui n'est pas envisagée par le gouvernement. Parmi ces solutions, les auteurs du document évoquent le transfert aux communes d'une partie d'un impôt national (TVA, CSG, impôt sur le revenu, ou même taxe sur les carburants). Ils proposent également de transférer une partie des impôts collectés par les départements, comme la taxe foncière. Une surtaxe foncière, « avec un taux permettant le maintien de l'impôt antérieurement payé sauf allègement décidé par la collectivité compétente », est par ailleurs envisagée pour les résidences secondaires en guise de contrepartie à la suppression de la taxe d'habitation pour ce type de logements.

Mots-clés : #TaxeHabitation #Suppression #Reforme #FiscaliteLocale

Alain Richard, sénateur LREM
(Illustration de 2001 quand il était ministre PS de la Défense ;
source Wikimedia Commons, domaine public)



►Le coût de la grève SNCF évalué par Guillaume Pépy
Depuis début avril, les syndicats des cheminots ont organisé des séquences de grèves pour lutter contre la réforme de la SNCF en général et la remise en cause de leur statut en particulier. Le 11 mai, Guillaume Pépy, PDG de la SNCF, a évalué le coût de cette grève pour l'entreprise à près de 300 millions d'euros. Cette enveloppe prend en compte l'opération « reconquête », à destination des usagers, annoncée par la compagnie ferroviaire le 10 mai : la compagnie proposera entre le 15 mai et le 31 août trois millions de billets de TGV à moins de 40 euros sur toutes les destinations et tous les jours. En outre, les cartes de réduction seront toutes vendues au même prix : 29 euros du 23 mai au 15 juin, au lieu de 50 euros pour la carte Jeune, 60 euros pour la carte Senior + et 75 euros pour les cartes Enfant + et Week-End. M. Pépy a également promis une plus grande communication sur la circulation des trains en amont des épisodes de grève.

Mots-clés : #SNCF #Greve #GuillaumePepy #OperationReconquete #Cheminots

► Air France-KLM en chute libre à la Bourse de Paris
Vendredi 4 mai, le PDG d'Air France, Jean-Marc Janaillac, annonçait sa démission après un énième refus des syndicats du groupe qui ont contesté sa proposition pour sortir de la grève : des augmentations générales de salaires de 7 % sur la période 2018-2021 s'ajoutant aux augmentations individuelles, dont le versement aurait été lié aux résultats financiers. L'intersyndicale demande quant à elle une augmentation de 5,1 % des salaires dès 2018 pour rattraper les six ans de gel des grilles salariales. Lundi 7 mai, au matin, à la Bourse de Paris, l'action d'Air France-KLM chutait de près de 13 %. Le conseil d'administration d'Air France-KLM a demandé au PDG démissionnaire d'assurer ses fonctions jusqu'au 15 mai, date à laquelle une gouvernance de « transition » sera mise en place. Dimanche 6 mai, le Gouvernement a averti que l’État ne viendrait pas à la rescousse du transporteur aérien.

Mot-clés : #AirFranceKLM #Greve #Aviation #JeanMarcJanaillac #Bourse

►Les fabricants de charentaises demandent une reconnaissance de leur savoir-faire
L'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) a annoncé mercredi 9 mai que six entreprises spécialisées dans la fabrication de charentaises, implantées en Charente et en Dordogne, ont réclamé la création d'une indication géographique (IG), afin de garantir la qualité et l'authenticité de leur savoir-faire dans la fabrication du célèbre chausson. Près de 300 000 paires de charentaises sont fabriquées dans ces entreprises qui emploient 120 personnes et qui ont généré en 2016 un chiffre d'affaires d'environ 5 millions d'euros. Une enquête publique a été ouverte en vue d'homologuer cette indication et, si le dossier déposé par l'Association pour la promotion de la charentaise (APC), à Angoulême, est accepté, elle aboutira d'ici au mois de novembre.

Mot-clés : #Charentaises #Pantoufles #Chaussons #Inpi #IG #Dordogne #Charente


[CULTURE]

Rafiki : interdit dans son pays, salué à Cannes
Le Festival de Cannes a accueilli ce mercredi 9 mai son premier film kenyan, dans la catégorie « un certain regard ». Il s’appelle Rafiki, ce qui signifie « ami », et a été interdit dans son pays de réalisation parce qu’il « légitime l’homosexualité », d’après le président de la commission de censure. Ce film de la jeune réalisatrice Wanuri Kahiu est adapté d’un roman ougandais de l’auteure Monica Arac Nyeko (prix Caine 2007) et raconte l’histoire d’amour de deux femmes de camps politiques et de classes sociales opposés. La réalisatrice dit avoir voulu raconter « la beauté et la difficulté de l’amour, des moments précieux pendant lesquels on s’élève au-delà de nos préjugés ».

Mots-clés : #Rafiki #Cannes #WanuriKahiu #Kenya #Amour


La réalisatrice Wanuri Kahiu en mars 2018.
(Wikimedia Commons/World Economic Forum », CC-BY-SA)


► Maurane s’éteint à 57 ans à son domicile de Shaerbeek (Belgique)
Ce lundi 7 mai s’éteignait la chanteuse belge Maurane à l’âge de 57 ans. Célèbre pour son duo avec Lara Fabian Tu es mon autre, ainsi que pour son rôle de Marie-Jeanne dans la seconde version de la comédie musicale Starmania, elle était souvent surnommée la « voix d’or de la chanson francophone ». Maurane a été retrouvée morte dans sa baignoire. Les médecins légistes ont conclu à un arrêt cardiaque, tandis que ses amis Michel Fugain et Liane Foly suggèrent à mi-mot un accident ou un suicide. L’artiste avait prévu à l'automne de cette année la sortie d’un album en hommage à Jacques Brel et une tournée en 2019.

Mots-clés : #Disparition #Maurane #Belgique #Chanson

La chanteuse Maurane (Fête de la Fédération de Wallonie-Bruxelles, 2011).
(Wikimedia Commons/«Eddy Berthier», CC-BY-SA)

► La fin d’une malédiction pour Don Quichotte
Vingt ans après le début de ce projet pharaonique, L’homme qui tua Don Quichotte pourra enfin sortir en salle. L’incroyable projet du réalisateur Terry Gilliam qui avait débuté en 2000 avec Jean Rochefort et Johnny Depp s’est finalement achevé l’année dernière avec Jonathan Pryce et Adam Driver. Après une bataille judiciaire sur les droits du film, revendiqués par le producteur Paulo Branco, le réalisateur a enfin obtenu gain de cause. Il sera dévoilé à Cannes le 19 mai, jour de clôture du festival, qui sera également son jour de sortie en salle. Le réalisateur de 77 ans a également annoncé qu’il serait présent au festival malgré l’AVC qui l’avait frappé il y a peu.

Mots-clés : #DonQuichotte #LhommeQuiTuaDonQuichotte #PauloBranco

► "This is America", une dénonciation de la violence de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui
"This is America", le dernier titre de l’artiste afro-américain Childish Gambino (de son vrai nom Donald Glover) cumule près de 75 millions de vues une semaine après sa mise en ligne. Cet engouement massif est notamment dû au message véhiculé par le clip. La vidéo de quatre minutes prend place dans un grand bâtiment vide et blanc. Elle est un enchaînement de saynètes qui dénoncent tour à tour les travers de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui. On peut y voir, entre autres, la mise à mort d’un prisonnier noir, le massacre d’une chorale de gospel ou encore l’utilisation de l’image parodique du personnage de Jim Crow. Nombre d’analyses sont disponibles en ligne pour ceux qui voudraient approfondir le sujet.

Mots-clés : #ThisIsAmerica #ChildishGambino #DonaldGlover #Clip7

 

► Eurovision 2018 : Israël sacrée, la France remerciée
Samedi 12 mai, en fin de soirée, est tombé le résultat de la 63e édition de l’Eurovision qui se déroulait à Lisbonne, au Portugal. La France, rangée dans les favorites par les bookmakers qui la plaçaient à la quatrième place, est finalement arrivée 13e. Une petite déception pour le duo Madame Monsieur et leur chanson « Mercy » relatant l’histoire vraie d’un bébé né en mer après que sa mère, réfugiée, ait été récupérée par un bateau. C’est l'excentrique chanteuse israélienne, Netta Barzilai, qui a pris la tête du classement avec sa chanson « Toy » inspirée du mouvement #MeToo.

Mots-clés :#Eurovision #MadameMonsieur #Mercy #NettaBarzila #Portugal


[SOCIÉTÉ]

► Délocalisation des partiels de Nanterre à Arcueil : la contestation s’intensifie
Vendredi 11 mai 2018, les étudiants de l'université Paris Nanterre, ainsi que des étudiants de la Sorbonne (Paris) devaient passer des épreuves à la Maison des examens d’Arcueil (94). Les examens avaient été délocalisés à la suite du blocage de l’université Paris Nanterre, paralysée depuis mi-avril. Néanmoins, les étudiants n’ont pu passer leurs examens en raison de nombreux étudiants grévistes qui ont bloqué l’accès au centre d’examens. L'université a finalement décidé d'annuler les examens de la journée ainsi que ceux du lendemain (samedi 12 mai). La présidence cherche de nouvelles solutions.

Mots-clés : #UPN #Nanterre #Arcueil #LoiORE #Blocage #Partiels

« Maison des examens » (Éducation nationale) d'Arcueil (94).
(Wikimedia Commons/«Mariane Casamance», CC-BY-SA)


► La faculté de Nantes évacuée par les forces de l’ordre
Vendredi 11 mai, en début de soirée, le bâtiment Censive de la faculté de Sciences humaines de Nantes a été vidé de ses occupants par près de 70 gendarmes et 30 policiers nantais. Les étudiants mobilisés contre la loi ORE (Orientation et Réussite étudiante) ont quitté la faculté sans heurts. Aucune interpellation n’est à signaler. Les forces de l’ordre et les services de l’université vont désormais sécuriser les accès afin d’éviter le retour d'étudiants contestataires ce week-end.

Mot-clés : #Nantes #LoiORE #Blocage #Université

► Scandale au SAMU
Naomi Musenga, une jeune strasbourgeoise de 22 ans, est décédée le 29 décembre dernier après avoir vainement tenté d'alerter le SAMU sur son état de santé. Vendredi 11 mai, les avocats de ses parents ont annoncé la décision de leurs clients de déposer plainte contre X et contre les hôpitaux universitaires de Strasbourg. Les parents avaient déjà déposé plainte pour « non-assistance à personne en danger » et « mise en danger de la vie d’autrui ». En effet, la jeune femme avait contacté le SAMU en se plaignant de terribles maux de ventre mais l’opératrice téléphonique ne l’avait pas prise au sérieux. Une enquête administrative a été ouverte et l’Inspection générale des Affaires sociales (IGAS) a été saisie.

Mots-clés : #SAMU #NaomiMusenga #Scandale #Enquete #Strasbourg

► Crise sanitaire chez Leclerc
Un nouveau rappel de produit a été lancé par les autorités sanitaires. Le géant de la grande distribution, Leclerc, a été contraint de rappeler le reblochon AOP « Nos régions ont du talent » à la suite de plusieurs cas d’intoxication alimentaire. Ces reblochons sont en effet contaminés par la bactérie Escherichia coli et sept enfants en bas âge (à la date de rédaction), âgés d’un an et demi à trois ans, ont été gravement infectés.

Mots-clés : #Leclerc #Reblochon #Rappel #IntoxicationAlimentaire

► Examen de la loi contre les violences sexuelles et sexistes à l'Assemblée nationale
Mercredi 9 mai a débuté l’examen du projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes dans le cadre de la commission des lois à l’Assemblée nationale. Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, et Nicole Belloubet, ministre de la Justice et garde des Sceaux, avaient présenté le projet de texte au Conseil des ministres du 21 mars dernier. Le texte examiné concerne l’âge du consentement légal (fixé à 15 ans) ; l'allongement du délai de prescription des crimes sexuels sur mineurs (qui passerait à 30 ans au lieu des 20 ans en vigueur actuellement). En outre, une infraction d’outrage sexiste sera créée (l'amende pourra aller de 90 à 750 euros). La secrétaire d’État a également déclaré souhaiter renforcer les condamnations des cyberharceleurs.

Mots-clés : #Sexisme #Loi #MarleneSchiappa #ViolencesSexuelles


[SPORT]

► Le golf olympique de Tokyo 2020 admettra les femmes
Le 11 mai, le Kasumigaseki Country Club de Saitama (au nord de Tokyo), qui doit accueillir les tournois de golf des JO de Tokyo en 2020, vient pour la première fois d’admettre trois femmes comme membres de plein droit. Jusqu'à présent, elles ne pouvaient devenir membres à part entière et ne pouvaient pas jouer certains dimanches. Cette avancée est notamment due à une pression du comité international olympique (CIO). L'an dernier, le prestigieux golf écossais de Muirfield avait autorisé les femmes à devenir membres pour la première fois en 273 ans d'histoire.

Mots-clés : #Golf #JO2020 #Tokyo #KasumigasekiCountryClub #CIO

(Illustration Pixabay.com, domaine public)


► Tennis — WTA Madrid : Caroline Garcia éliminée en demi-finale
La Française Caroline Garcia (24 ans) n’ira pas en finale du tournoi de tennis madrilène. En effet, elle a été battue par la néerlandaise Kiki Bertens (26 ans) en demi-finale (6-2, 6-2), le 11 mai. Durant le match la Française a enregistré plusieurs fautes. Si Caroline Garcia est déçue de cette défaite, ce n'est pas le cas de sa concurrente qui parvient à se qualifier pour la première finale en Premier Mandatory de sa carrière.

Mots-clés : #Tennis #WTA #WTAMadrid #CarolineGarcia #KikiBertens #PremierMandatory

► Cyclisme — Marc Sarreau remporte la première étape des Quatre Jours de Dunkerque
La première étape des Quatre Jours de Dunkerque a été remportée au sprint par le français de 24 ans, Marc Sarreau (Groupama-FDJ) mardi 8 mai. La course s’est terminée à La Bassée (Nord). Il a donc endossé le maillot rose de leader. Une échappée de trois coureurs, Pierre Idjouadiene (Roubaix Lille Métropole), Jérémy Lecroq (Fortuneo Vital Concept) et Romain Combaud (Delko Marseille-Provence KTM), a animé cette étape de 165,3 km. C’est dans les 200 derniers mètres que Marc Sarreau est sorti en force. Il a gardé un vélo d’avance sur Bryan Coquard sur la ligne.

Mots-clés : #Cyclisme #QuatreJoursDeDunkerque #MarcSarreau #Nord

► Football — Coupe de France : un quatrième sacre pour le PSG
Mardi 8 mai, le Paris Saint-Germain a été sacré champion de France pour la quatrième fois, en s’imposant 2-0 face aux Herbiers (3e division), au stade de France. Les deux buts parisiens ont été signés par Giovani Lo Celso (22 ans) et Edison Cavani (31 ans). 20 000 supporteurs étaient venus encourager le club vendéen. Malgré leurs efforts, Les Herbiers n'ont pas réussi à s'imposer pas face au géant PSG. Ce nouvel exploit marque un record historique pour le club parisien qui remporte ainsi sa 12e Coupe de France.

Mots-clés : #PSG #LesHerbiers #CoupeDeFrance #Football #Cavani #LoCelso

► Hockey – Mondial 2018 : les Bleus s’inclinent face à la Suède
À Copenhague, c’est la deuxième défaite des Bleus depuis le début de la compétition : après une défaite 6-0 contre la Russie, l'équipe de France s'est inclinée 4-0, lundi 7 mai, face à la Suède, championne du monde en titre. Si ces revers face à la Russie et la Suède étaient prévisibles (il s'agit des deux plus grosses équipes de la poule A), la France doit tout mettre en œuvre pour battre les équipes plus faibles si elle tient à ne pas finir à la dernière place de son groupe et, ainsi, à conserver sa position dans l'élite mondiale pour la douzième année consécutive.

Mots-clés : #Hockey #Mondial2018 #France #Copenhague

Mis à jour le 14 mai 2018