Actualité du 11/12 au 17/12

Publié le 18 décembre 2018 Mis à jour le 18 décembre 2018

Bonjour à tous, en ces temps de troubles universitaires nous revenons sur l'actualité de la semaine. Bonne lecture!


 SOCIETE

Par Samantha Martins

L’Espagne et le SMIC décomplexé
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé mercredi 12 décembre qu’il augmenterait par décret le salaire minimum de 22%. Celui-ci entrera en vigueur en 2019. Le salaire minimum passera de 858 euros à 1050 euros bruts. Cette mesure coûtera 340 millions d’euros à l’Etat et pourrait ébranler son voisin français qui prévoit également une augmentation du salaire minimum.
Source : Huffington Post

Les agriculteurs en colère
Le monde agricole français est en colère en raison du sentiment de dénigrement et des taxes jugées trop élevées par rapport au revenu moyen. Le Ministère de l’Agriculture tente de calmer les agriculteurs grâce au vote de la loi Alimentation par ordonnance le mercredi 12 décembre, qui prévoit un relèvement du seuil de revente à perte et un encadrement plus rigoureux des promotions. De plus, les agriculteurs dénoncent « l’agri-bashing » qui diabolise leur travail en raison de l’utilisation de pesticides très nocifs.
Sources : 20 min, Capital

Cannabis thérapeutique : un bon en avant pour la France
L’Agence nationale de sécurité du médicament a créé un comité afin d’évaluer la pertinence de l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques. Jeudi 13 décembre, celui-ci a rendu un avis favorable. Dès lors, le cannabis médical devrait être utilisé à partir de 2020 et seulement en complément d’autres traitements. Le comité exclut la voie d’administration fumée mais préconise d’autres solutions telles que l’inhalation, des gélules gouttes, des patchs ou encore des huiles. Le suivi médical, les remboursements ou encore la mise sur le marché du cannabis restent encore à définir.
Source : Sciences et Avenir


 ECONOMIE

Par Hanane Talbi

Les mesures économiques annoncées par Macron :
Emmanuel Macron a pris la parole le lundi 10 décembre 2018 en décrétant « l’état d’urgence économique et sociale » et en annonçant 4 mesures pour améliorer le quotidien des français :
● 100 euros de plus par mois pour un travailleur au Smic
● Des heures supplémentaires sans impôts ni charges dès 2019
● Annulation de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2000 euros par mois
● Versement d'une prime exceptionnelle par les patrons qui le « peuvent »
Sources : http://www.lefigaro.fr

 SPORT

Par Maxime André

Championnat d’Europe de handball féminin
La 13ème édition du championnat d’Europe féminin de handball se déroule du 29 novembre au 16 décembre 2018 en France. La France accueille pour la première fois de son histoire un championnat d’Europe de handball.
Après avoir décroché l’argent olympique aux JO de Rio en 2016 et l’or mondial il y a un an, en Allemagne, les handballeuses françaises rêvent d’être sacrées championnes d’Europe ; un titre qui a toujours échappé aux Bleues jusqu’à présent. Mais, pour cela, il leur faut d’abord franchir une première étape vendredi soir 14 décembre : battre l’équipe des Pays-Bas en demi-finale, dans l’antre de Paris-Bercy, où plus de 10 000 spectateurs sont attendus. Ce sera tout sauf une formalité. Les « Oranje » s’annoncent comme des adversaires on ne peut plus coriaces. Et les Bleues auront certainement en tête le fait que ces Néerlandaises leur ont souvent posé quelques soucis par le passé. Les Bleues ont connu un premier tour assez tranquille, avec cependant une défaite au premier match contre la Russie (23-26). Enchaînant ensuite les victoires avec une grande sérénité, les handballeuses se retrouvent face à un adversaire plus armé à les contrer.
En cas de victoire, elles se retrouveront en finale face au vainqueur du match Russie-Roumanie. Considérant ce championnat d’Europe comme « Leur Euro », les filles de l'entraîneur Olivier Krumbholz espèrent décrocher pour la première fois de leur histoire le titre de championnes d’Europe.
Source : L’Équipe, Flash Résultat

 INTERNATIONAL

Par Adéla Ch

Fin de la COP 24 de Katowice
La COP 24 s’est achevée samedi 15 décembre en Pologne, à Katowice, ville située en plein cœur de la région à charbon polonaise. Aucune avancée majeure n’est à signaler, bien que les pays soient parvenus à adopter l’Accord de Paris qui avait été conclu 3 ans auparavant. Il n’y aura donc pas cette année, encore une fois, de hausse collective de moyens visant à limiter le réchauffement climatique.
Brune Poirson, secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire a déclaré lors d’une interview que la France ne semblait pas être dans la bonne voie pour tenir ces engagements. Elle dénonce la complexité des intérêts respectifs des Etats, qui ne sont pas toujours prêts à libérer les moyens financiers nécessaires à la mise en œuvre des Accords de Paris. La secrétaire annonça que 35 millions d’euros allaient être donnés aux Etats les moins avancés et que 5 milliards d’euros par an seront consacrés à la lutte contre le changement climatique.
Sources ; France Info, Le Monde, L’Obs

USA ; une petite fille âgée de 7 ans décède dans un centre de détention
La fillette d’origine guatémaltèque alors âgée de 7 ans décéda quelques heures après son placement en centre de détention. Celle-ci n’avait ni bu, ni mangé depuis plusieurs jours et se trouvait en état de choc et de déshydratation extrême. Le président des Etats-Unis d’Amérique mène une politique de tolérance zéro envers les flux migratoires en provenance d’Amérique centrale, du Sud, voire du Nord pour le Mexique, sans jamais se soucier des conséquences désastreuses pour les enfants placés dans les centres de détention mis en place par le gouvernement. Et pourtant, il est extrêmement lourd ; 2 300 mineurs ont été séparés de leur famille entre le 5 mai et le 9 juin. L’indignation du public prit une telle ampleur que l’Administration américaine fut contrainte de modifier le décret ordonnant la séparation systématique des enfants de leur famille.
Source : Le Monde

Mis à jour le 18 décembre 2018