Sur ? Pas vraiment sûr !

Publié le 5 mars 2018 Mis à jour le 6 mars 2018

— On se voit demain ? — Non, demain, je ne suis pas sur la fac ; je suis sur Paris. — Après-demain, alors ? — Oui, je suis sur le bâtiment B.


Glissons d'abord sur sûr et sur. Le chapeau vient coiffer la certitude. Sur est une préposition (sur la table) à ne pas confondre avec l'adjectif signifiant « aigre » (un fruit sur, des cerises sures), même si d'aucuns trouvent ça sûrement bon.

Intéressons-nous aujourd'hui à la préposition sur. Notre dialogue introductif en a marqué un usage aujourd'hui répandu et qui irrite les puristes (même celles et ceux qui, comme votre serviteur, le sont modérément).

Sur vient du latin super (au-dessus). Il indique d'abord un contact : il est sur la table ; elle est couchée sur le dos ; il a reçu un coup sur la tête (le contact peut être violent parfois). Il peut marquer un déplacement (un contact prolongé, successif) : être sur la route, revenir sur ses pas.

On en glisse vers l'endroit : quand on mange sur la route, c'est qu'on prévoit de s'arrêter quelque part ; on ne mange pas continûment (ou continument, en orthographe rectifiée). De la même manière, l'endroit avec lequel on est en contact peut être élargi : c'est un endroit comme dans j'ai discuté avec mes voisins sur le palier, mais dans l'escalier ou dans l'ascenseur (« sur l'ascenseur », étant risqué, est réservé aux héro·ïne·s de films d'action). Le lieu peut être vaste (sur la place) et même désigner un espace : quand il pleut sur la ville, nous sommes bien dans un espace. Mais il y a toujours un point de contact des pieds de la foule (sur la place), des gouttes d'eau qui se répandent dans les rues et sur les toits de la ville.

Lisez cependant la page si complète sur « sur » dans le Trésor de la langue française, vous n'y trouverez ni sur Nanterre, ni sur Paris, ni moins encore° sur la fac. D'ailleurs, en français bien académique, on dirait : à l'université, à la faculté… Et puisque nous parlons de français académique, de français normé (avec sa part d'arbitraire, d'entre-soi et de distinction), on ne trouvera pas sur Paris, mais à Paris : sur la fac, mais à la fac. Ce n'est pas un point de contact, mais un lieu que vous fréquentez. Je peux me promener dans Paris ou à Paris, mais pas sur Paris autrement qu'en montgolfière (ou tout autre aérostat), avion, hélicoptère ou planeur (avant d'atterrir sur le sol).

Dans le libre marché des mots, sur mène une concurrence féroce aux prépositions à et dans (et quelques autres aussi). C'est regrettable, mais il ne tient qu'à vous de rester suffisamment terre à terre pour ne pas dire : « J'ai vu Unetelle et Untel sur la fac », sauf, naturellement, s'ils avaient accédé au toit pour s'élancer en parapente sur la diagonale qui mène du bâtiment G au bâtiment A.

Rappelez-vous surtout, dans le choix de vos prépositions, d'éviter d'être surmenés !

Mis à jour le 06 mars 2018