Marche des Femmes à Paris: une mobilisation Anti-Trump

Publié le 21 janvier 2017 Mis à jour le 27 août 2017

Initiée par une habitante hawaïenne Maui Cooper Slim, la marche des Femmes de Washington se voit peu à peu soutenue par d'autres mobilisations dans tout le pays et dans le monde. Partout les militants s'organisent en ce samedi 21 janvier 2017, pour former ensemble une seule et unique marche internationale visant à défendre les droits des femmes et à montrer leur colère face à l'arrivée du nouveau locataire de la Maison Blanche, Donald Trump.

Date(s)

le 21 janvier 2017

Ce samedi 21 janvier 2017 à 14h, au lendemain de l'investiture de Donald Trump, 7000 femmes et hommes ont marché du Parvis des droits de l'Homme jusqu'au Mur pour la Paix à Paris. Cette mobilisation servant à lutter contre le sexisme, mais aussi l'homophobie, la xénophobie, le racisme qui selon les manifestants, "forment l'idéologie du Dumb Trump" considéré comme "une menace pour les droits humains". "Not my president" tel est le slogan clamé par des américains présents pour la manifestation de la capitale française. Anglophones ou francophones, tous et toutes sont armés de pancartes rédigées en anglais afin de montrer leur soutien.  Dans la foule, une étudiante venue de Nancy a "sauté dans le premier train" afin de manifester pour les droits des femmes. "Nous sommes toutes là aujourd'hui pour montrer que les femmes du monde sont unies et qu'elles refusent de se laisser rabaisser et insulter par des hommes comme lui". Une franco-américaine est quant à elle venue avec une de ses trois filles, âgée de 12 ans, afin de protester contre "la honte de l'Amérique": "Trump est l'homme sexiste, macho et insultant que toutes les femmes ont rencontré au moins une fois dans leur vie. Je ne veux pas que mes filles pensent qu'il a raison et qu'elles ne sont bonnes qu'à être belles et soumises".
Des centaines d'autres rassemblements ont été organisés notamment à Berlin, Genève, Rome mais aussi dans plusieurs villes des Etats-Unis, au Canada et ailleurs. Une marche internationale servant d'avertissement à la nouvelle administration de la Maison Blanche, et dont les manifestants se veulent "défenseurs des droits des femmes mais surtout des droits humains face à un président qui veut les bafouer".
 
Rédactrice: Aurore Garot
Sources: propos tenus par des manifestants de la Marche des Femmes de Paris
 
                      

Mis à jour le 27 août 2017